lundi 24 janvier 2011

Un problème pour la pastorale sanitaire au diocèse. Nager entre la rigueur et la compassion.















De l'échographe de Bokoro, nous avons reçu des bonnes nouvelles.


L'échographie et la radiologie fonctionnent à mer
veille. Nombr
eux sont les malades qui font la queue chaque jour pour se faire examiner. Ils viennent de partout.
Une préoccupation: à cause de l'afflux des malades, les clichés commencent à s'épuiser. Il faut y pourvoir. Si aujourd'hui, nous sommes contents puisque nos malades ne feront plus de longs voyages dans des conditions très souvent difficiles et inhumaines pour aller chercher où faire un examen d'échographie ou de radiologie, par ailleurs, nous sommes butés à un autre problème. Un examen d'échographie ou de radiologie coute 5000 FC ( soit 5 $ Usd ou 3, 5 euro) ? Augmenter ce prix asphyxiera la plupart de nos malades.














on avait tenté de le faire, le nombre s'est considérablement réduit et la plupart des malades étaient condamnés à rester sans soin. Le comité directeur de l'hôpital est entrain d'étudier ce problème pour que tout en cherchant à renouveler le stock à partir des recettes, que l'on n'exclut pas les malades des soins qu'ils doivent recevoir. Problème de conscience dans un hôpital catholique.

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)