samedi 4 avril 2009

Commentaire de nos bolgueurs



Je reviens au message de notre Evêque le 24 février pour dire l'église est obligé de bien fixé les orientations à suivre pour ses fidèles il ne suffit pas que l'Evêque dise cela et au coup d'une baguette magique les gents transforme la terre. Je crois par une sensibilisation des chrétiens de tout genre.

En plus selon ma pensée il existe dans certaines confessions Religieuses où ils ont comme socle de message « la prospérité,
le voyage, le mariage » sans autant chercher à faire voir aux fidèles produire pour une réussite meilleur dans la vie.

A vous pasteurs de l'Eglise ayez aussi le courage de bien faire des orientions pour la jeunesse de notre contré. Nous qui sommes loin de notre contré parfois cela ne nous arrange pas mais tous unis nous pouvons faire des choses meilleures.

Mgr l'Evêque, en rencontrant le 24 février les chrétiens, il les avait mis en garde contre la paresse. Il avait dit : « Je ne peux dormir tranquillement en voyant ce qui arrive …ouvrons l'œil, les gens meurent de faim. Dieu nous a donné une terre fertile, des richesses naturelles. Dieu a béni le Mai Ndombe. Mais nous devons le transformer par notre travail. Si nous ne voulons pas travailler de nos mains pour transformer ce Mai Ndombe, Dieu nous condamnera »

Donatien BILE

3 avril 2009 03:29

Voyageuse a dit...

Bonjour, Mr Donatien Bile, Je viens de lire votre commentaire. C'est vrai qu'il ne suffit pas que Mgr parle pour que tout se transforme. Mais je vous conseille de lire le "blog" de l'Institut de Catéchèse d'Inongo". Vous pouvez y arriver par le biais du "Blog" d'Inongo. Vous pourrez constater que des débuts d'actions sont mis en oeuvre et que Mgr y mets aussi du sien.
De loin nous avons toujours tendance à dire ce que l'on devrait faire là-bas. Je constate cela quand je reçois les comptes rendus des réunions qui ont lieu ici. Beaucoup disent tous ce qui devraient être fait au Congo, pour le peuple et ma question ; Combien mouille leur chemise pour réaliser un 1 dizième de ces belles options?
Je ne suis pas de la contrée, je suis loin , mais ce que je sais c'est que beaucoup est mis en oeuvre pour sortir les gens de leur pauvreté. Ici je prends exemple d'un ami Abbé, qui dans sa paroisse a mis en route champs de maïs, légumes, poulailler... Aujourd'hui dans une autre paroisse il crée une palmeraie et champs de pilipi avec les gens.
Il ne suffit pas de dire de loin ce qui doit être fait, mais aussi donné des idées. Existe t'il le micro crédit ? Si oui, pourquoi ne pas créer une coopérative dirigée par des hommes et des femmes qui en veulent. Je pense spécialement aux femmes pour diriger, avec mes excuses pour les hommes, mais les femmes sont souvent meilleures gestionnaires dans ces genres d'activités. Regardez dans d'"autres pays ce sont souvent les femmes qui organisent....et cela réussit à 100%. Les gens cultivent, viennent vendre leur surplus à leur juste valeur et le trop est exporté.
Lisez le "blog" de l'Institut de catéchèse et vous verrai que les champs communautaires commencent par se créer... Petit à petit tout s'améliorera, mais il faudra du temps. Dieu a eu besoin de 7 jours pour créer le monde et il était Dieu. De combien de temps avons nous besoin pour créer un monde meilleur?.....monde qui par la faute de l'homme s'est dégradé....
Bien à vous

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)