lundi 26 janvier 2015

Le congolais tue le congolais! Plus jamais...!

Nous avons encore tous devant nos yeux les tristes événements survenus la semaine passée à Kinshasa et dans certaines villes de notre pays. Difficile de les oublier: certains fils du pays, pour la plupart des jeunes qui avaient moins de 20 ans ont été abattus froidement à balles réelles . Le congolais tue son frère le congolais sur ordre venu d'on ne sait qui.
 
 Et tout semble tranquille pour certains qui croient n'avoir fait que leur devoir. Les étudiants sont tués, les jeunes ont eu des balles dans les poumons, nous avons vu des photos de certains d'entre eux avec des entrailles dehors ( nous épargnons de les voir  tellement qu'elles sont horribles). Et dire que parmi ceux qui ont tiré, il y a des pères de familles qui ont aussi des enfants...!
 Pilule difficile à avaler. Des nuits d'insomnies; le Congo pleure ses fils; les familles pleurent leurs enfants...tous sont inconsolables.
 Les corps des nos fils tués sont encore à la morgue....on est en deuil!
Il faut vraiment avoir une conscience émoussée, un cœur de pierre pour rester insensible devant de telles barbaries et continuer la vie comme si tuer est un fait normal. Pire, il y a toujours ceux là qui  tentent de minimiser les faits, de les nuancer ou encore de justifier l'injustifiable; ils vous parlent sans contenir les mots frôlant ainsi le manque de respect minimum requis pour les familles et le pays qui pleurent ses  fils. On banalise la mort et c'est pitoyable. Il y a quant même un comportement à tenir devant la souffrance des autres. Rien ne sert à enfoncer le couteau dans un cœur qui saigne déjà. Un peu d'humanité !  Tout passe, seul Dieu demeure pour les siècles sans fin.
Une chose est sure, le sang de ces jeunes compatriotes crie et criera vengeance devant l'Eternel.
Paix à notre cher Congo !

1 commentaire:

Julien Ekiaka Oblazamengo a dit…

Ça c'est un génocide! A dire vrai, le congolais ne tue pas le congolais (ce n'est pas de son ADN qui est celui d'être hhospitalier).C'est plutôt la force d'occupation! Les militaires rwandais qui arrivent par millier en catimini la nuit à Kin, les Angolais, Ougandais, Burundais, Tanzaniens...et autres mercenaires, oui ce sont ceux-là, vêtus de Police National et de Garde Republicain qui massacrent l'avenir de demain! Condoléances aux familles de ces martyres! Que le Seigneur les console et que leur sang versé porte des fruits!

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)