jeudi 26 juillet 2012

Qu'as-tu fait de ton frère? L'Eglise au service de la charité !







Un de nos lecteurs (l'abbé Fede Molwa) qui a lu l'article d'hier sur l’état désastreux du pont qui relie Bokoro et Sangasanga ne s'est pas seulement ému de cette situation mais a proposé une idée assez géniale: sensibiliser ceux qui le veulent pour que nous-mêmes soyions à mesure de réparer ce pont (sur le ruisseau Menangie) pour le bien de nos frères et sœurs restés au village.
Il est vrai que nous devons nous poser la question de savoir, dans cette situation, ce que font ceux qui ont reçu la mission officielle de s'occuper de la chose publique.
Nous nous trouvons là devant une situation de fait aux conséquences fâcheuses pour notre peuple . Si ce pont s’écroule totalement- ce qui n'est pas exclu - c'est notre peuple qui a déjà trop souffert qui continuera à en faire les frais. L'Eglise lutte pour la dignité de l'homme. La gloire de Dieu, c'est l'homme vivant (St Irénée)
Il nous faut un sursaut d’orgueil et un sens d'honneur. Pour un pont de 3 m de longueur et 4 m de largeur, il ne faut pas que notre peuple passe dans l'eau et nos élèves traverser dans des pirogues ! Bokoro et Sanga Sanga font ensemble plus ou moins 45.000 habitants.
Point n'est besoin de dire que dans la plupart des coins de notre zone, c'est la population elle- mémé qui se met à jeter des ponts, avec des moyens de bord, où il le faut comme le montre cette photo.
Le curé de Bokoro, qui a été saisi du problème, est entrain de sensibiliser la population pour qu'elle donne des pierres et sables et nous dira combien il faut pour finaliser un mini projet aussi noble. On attendra de nous une contribution pour acheter du ciment, barres de fer, planches de coffrage et payer l’ingénieur de construction. Nous rassurons la transparence dans la gestion.
C'est faisable: il y a quelques années sur la route qui relie Semondane et Makaw, un pont de 10 mètres a été construit sur un ruisseau qui sépare ces deux villages, à la grande satisfaction de notre peuple. Il faut les voir sourire quand ils passent sur ce pont pour dire qu'avec un peu de sacrifices, on peut rendre les autres heureux.
La balle est aussi de ton coté, ami (e) lecteur (trice) de cet article. Qui est déjà passé par ce pont ou est épris de pitié pour notre peuple est prié de faire quelque chose. Rappelle toi: Jésus est "Le Pont" jeté entre le Ciel et la terre pour favoriser notre accès au ciel. Contribue toi aussi à jeter un "pont" de solidarité et les autres, voyant nos bonnes œuvres, loueront notre Père qui est aux Cieux (Mt. 5, 16).
Merci !

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)