samedi 30 novembre 2013

Sans le savoir, on nous formait : le sens des punitions au Petit séminaire de Bokoro !

Photo de la fin de la retraite ce matin 30 Nov au petit Séminaire de Bokoro
Le mercredi et Samedi sont des jours de demi-congé au petit séminaire. Ces jours sont aussi connus parce que  les récalcitrants subissent des punitions. Les mercredi et samedi en effet, à la fin du repas du midi, le président des élèves cite les noms de ceux qui ont désobéi en disant exactement ce qu’ils ont fait et la punition qui les attend (couper les herbes, nettoyer la chapelle à eau, couper les bois de chauffage…). Voici, à titre d’exemples, les raisons ou motifs des punitions :


·         Circulation inutile au réfectoire: l’on punit ainsi celui qui, au réfectoire,  se promène oubliant ainsi qu’il est là pour manger. Leçon: quand on va quelque part pour un but précis, il faut s’y mettre. 


·        Manière  des paysans à la chapelle: l’on punit ainsi celui qui se déchausse en public à la chapelle en laissant des cotés ses chaussures et en posant les pieds sur le lieu réservé  à la génuflexion. Leçon : il est des comportements ou des attitudes que l’on ne peut se permettre dans les lieux publics.
·         Il sifflait pendant qu’il marchait: l’on punit ainsi celui qui, en marchant en public, se met à siffler. Leçon: pas de légèreté.

·      Il  a continué à s’habiller en dehors du dortoir: l’on punit ainsi celui qui sort du dortoir sans avoir fini de s’habiller et continue à fermer les boutons de la chemise ou du pantalon dehors. Leçon: l’on s’habille au dortoir et avant de sortir en public, l’on doit être prêt.
·         Il n’ a pas accepté la défaite: l’on punit  ainsi celui qui après un match de football ou un autre paris n’a pas dirigé l’échec et a adopté un comportement peu digne. Leçon: il faut accepter l’échec dans la vie et pas remuer ciel et terre parce que l’on a perdu. L’échec  fait partie de la vie et il faut en tirer des leçons pour l’avenir.
·         Il a mis la 2ème voix pendant le chant  grégorien: l’on punit ainsi celui qui pendant la répétition des chants ou la messe a chanté avec la 2ème voix le chant grégorien . Leçon: tenir aux règles de jeu. Le chant grégorien ( Tantum ergo, Savle Regina…) se chante à une seule voix.
·         Retard à la messe, à l’étude…l’on punit ainsi celui qui est arrivé en retard pendant que l’exercice concerné a déjà commencé. Leçon: la ponctualité est un signe d’éducation et de respect envers tous.

·         Il a laissé des écrits dans le livre. L’on punit  ainsi celui qui dans un livre de l’institut se permet d’écrire ou d’ajouter des commentaires. Leçon: faire la distinction entre tes biens privés et ceux de la communauté. Dans ton livre, tu peux écrire mais pas dans celui de la communauté.
·         Il a oublié de fermer les fenêtres de la chapelle, du dortoir ou du réfectoire…. L’on punit ainsi le responsable de ces lieux précités qui, par inadvertance, a laissé les fenêtres ouvertes après l’exercice ou la nuit. Leçon: être responsable  signifie  aussi veiller au bien commun pour qu’il ne subisse pas des dommages.
·         Marodeurs : l’on punit ainsi celui qui de lui-même se permet  d’aller au verger et cueillir des oranges ( fruits) pour les manger alors que seul le fruitier peut se le permettre en les distribuant à tous au réfectoire. Leçon : il y a des règles à respecter quand on est en communauté.


·         Il a mis le couteau dans la bouche pendant le repas. L’on punit ainsi celui qui pendant qu’il mangeait, a mis dans la bouche le couteau alors que seuls les cuillères ou la fourchette sont faites pour cela. Leçon : dans la vie, il y a un savoir -vivre minimum qu’il faut observer surtout quand on est en public ou l’on vit en communauté .
·         Il a exhibé : l’on punit ainsi celui  qui devait apparaitre en public pour un rôle déterminé mais au lieu de rendre service  s’est mis en vedette pour attirer l’estime des autres sur lui, éclipsant ainsi le sens de qu’il devait faire. Leçon : d’abord le service demandé et  savoir vivre dans la modestie.

·         Complice dans le mal : l’on punit ainsi celui qui a noté par exemple l’absence de l’ami qui s’assoit à ses cotés soit à table ( commensale), soit au dortoir ou encore à  la chapelle et ne l’a pas dit au responsable. Leçon : on est responsable les uns les autres.( …..) !

Deux fois par mois, le recteur tenait au moins pendant une heure la leçon de savoir-vivre à tous les petits séminaristes. S’il est occupé, un des professeurs le faisait ou encore il revenait au président des élèves de lire les maximes des bonnes manières . On le suit en silence et qui enfreint ces principes encourt la punition.
Aujourd’hui, l’on est  tous contents de voir que cela avait pour but de former des hommes polis, stylés et idoines pour la société. Dans la vie pratique, on le vit :  ces leçons sont devenues un réflexe de vie  dans la manière de vivre des anciens séminaristes, devenus prêtres ou non.
Merci de tout cœur à tous nos formateurs et à cette maison qui nous a formés.

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17