lundi 4 novembre 2013

La pastorale sanitaire au diocèse et le contrôle médical: une interpellation !

Un des partenaires du diocèse dans la pastorale sanitaire, l'association Medicus Mundi (Brescia- Italie) a présenté ses sincères condoléances à Mgr l’évêque pour la mort du frère Paul. C'est depuis l'an 2009 que notre regretté frère Paul collabore activement à la réalisation du projet de restructuration de nos hopitaux comme mécanicien et chargé de la maintenance des appareils médicaux.
Le château d'eau construit par Mr Alaus à Makaw
Mais en même temps, la même association a vu l'urgence qu'il y avait d'intervenir dans le secteur de santé car un problème sérieux de suivie et de contrôle de la santé des personnes se pose dans cette zone. Le frère Paul est le 4ème proche collaborateur  de Medicus Mundi qui nous quitte.
Le premier a été Mr Alaus de Makaw, maçon et plombier. Il a collaboré activement aux travaux de la restructuration de l'hopital de Makaw avec Medicus Mundi. Il est décédé quelques mois après des suites de problème de santé. Il avait 53 ans.

Voyage au lac avec Nadine Kanga, Radiologue et échographe
La 2ème collaboratrice fut Nadine Kanga, échographe et Radiologue. Nous l'avions vue à l'hopital d'Inongo puis on a fait le voyage avec elle pour Kutu. Elle devait s'occuper de la radiologie de Kutu.  Elle est décédée des complications d'accouchement. Elle avait 27 ans.

La tombe de la maitresse Henriette Ntaw à Makaw
La 3ème collaboratrice à nous quitter fut la maitresse Henriette Ntaw, responsable de l'atelier de coupe et couture installée à Makaw par Medicus Mundi pour occuper les jeunes filles désœuvrées. Elle était très active et engagée, la maitresse Henriette Ntaw. Elle est décédée à Makaw après une opération chirurgicale. Le médecin qui l'avait opérée dit que tout s'était bien passé mais après, elle a perdu la parole et  fut paralysée. Cela l'a amenée à la mort. Elle avait 65 ans.  Le Frère Paul est donc le quatrième proche collaborateur qui nous quitte.
Le frère Paul  Nsengambo à l'hopital quelques jours avant sa mort sous le regard tendre de sa sœur la sr Godé Nsengambo
Ces personnes qui meurent assez "jeunes" ou à la fleur de l'age  sont l'image de la plupart des nôtres qui nous quittent assez tôt et dit combien les efforts doivent être fournis pour améliorer la qualité des soins. Beaucoup de personnes vivent dans nos zones rurales sans savoir comment fonctionne leur corps: la tension, le sucre, l'état du  cœur et des poumons, le sang...rien du tout. Le clicher médical de l'état de son corps pour la plupart des nôtres n'existe pas. Bien souvent,  ce n'est qu'à la dernière minute que l'on découvre qu'un tel souffre de tels maux....le temps d'y remédier ou d'affronter la pathologie ....trop tard!
Le travail à faire dans ce secteur est énorme. Mieux vaut prévenir que guérir!

2 commentaires:

joel mambe a dit…

Serviteur fidèle, entre dans la joie de ton Seigneur.

" Sit tibi terra levis"

joel mambe a dit…

Serviteur fidèle, entre dans la joie de ton Seigneur. Que le Seigneur te prenne en pitié.

" Sit tibi terra levis"

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)