dimanche 18 septembre 2016

XXVème dimanche du Temps Ordinaire

Lomingo la ntuku Ibale na Itano o Mobu
***************************
 Bato ba Nzambe basangani awa - Bato bakumisa nkombo ya yo.
Nzambe azali na biso elongo- Bato bakumisa nkombo ya yo
Yamba Mokonzi lokumu la biso- Bato bakumisa nkombo ya yo
Tata atindi mobikisi Yezu - bato bakumisa nkombo ya yo
1ère lecture: Contre ceux qui « achètent le faible pour un peu d’argent » ( Am 8, 4-7 ) .
"Amos n’est plus là mais son message est plus que jamais d’actualité : En 2016, plus de la moitié du patrimoine mondial est détenue par un pour cent de la population. Et que dire des magouilles en tous genres, des tromperies .....?
Si Amos était là, il dénoncerait l’esclavage actuel:des hommes, des femmes et même des enfants exploités et abandonnés à leur triste sort. Il est urgent que nous entendions l’appel d’Amos à la construction d’un monde plus juste et plus fraternel".
2ème lecture: « J’encourage à faire des prières pour tous les hommes à Dieu qui veut que tous les hommes soient sauvés » ( 1 Tm 2, 1-8 ) 
 Paul demande que l’on prie pour tous les hommes et plus spécialement pour les responsables de notre société : que ces derniers facilitent le climat de paix et de dignité dont notre monde a bien besoin.
L’évêque exhorte à construire un monde plus juste et plus fraternel
 La vraie prière c’est de parler à Dieu de son projet, c’est entrer dans son projet et nous en imprégner.
Evangile : «Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent » ( Lc 16, 1-13 )
 Un jour, proche ou lointain, et toujours plus proche que tu ne le crois, tu devras rendre des comptes. Adorer l'argent, voilà le danger qui nous guette, l’idole qui fera notre malheur si c'est le but auquel nous sacrifions tout. Il y a là un choix urgent à faire : nous servir de l'argent et de tous nos biens, pour établir entre tous une relation fraternelle. « Se faire des amis », propose Jésus. Donc, revenir à l'usage premier de l'argent comme moyen de partage et non comme moyen de domination ; comme moyen de communication entre les hommes et non comme moyen de pouvoir. Un jour, le Maître nous dira : « Rends-moi les comptes de ta gestion ». Y aura-t-il, ce jour-là, beaucoup d'amis pour nous accueillir?
Sainte Teresa de Calcutta avait bien compris ce message : Ces amis, ce sont les plus pauvres parmi les pauvres, les miséreux, les exclus. A travers eux, c’est Jésus qui est là.
Aux yeux de Dieu, il n’y a qu’une façon de placer notre argent et nos biens spirituels, c’est de partager par amour pour lui. Quand nous aurons à rendre compte de notre vie, nous aurons de nombreux amis, des pauvres, des malades, des exclus… Ils seront là pour nous accueillir dans les demeures éternelles.
En ce jour, nous te supplions, Seigneur : « Toi qui es Lumière, toi qui es l’Amour, mets en nos ténèbres ton Esprit d’amour ». Amen

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)