vendredi 29 mai 2009

Un centre de santé pour Lokolama.

(voici le texte de l'interview )

Un centre de santé pour Lokolama
Saint martin a comme projet d’aider à la construction d’un centre de santé à Lokolama, au Congo ;
Rencontre avec le doyen Jadot et l’évêque d’Inongo.
Interview :
Jean Claude Fonck
Jean Marie Jadot, vous êtes doyen de la paroisse Saint Matin d’Arlon, pourquoi un projet solidaire avec Ibanga ?
Suzanne Waltener Ngipenge, originaire de Lokolama est retournée dans son pays il y a 3 ans pour un séjour familial. Elle en est rentrée très marquée. La misère de la population, l’absence d’eau potable avec les graves problèmes sanitaires que cela engendre. Elle a ainsi décidé de faire quelque chose pour cette population : aménager cinq points d’eau pour améliorer la qualité d’eau et travailler pour reculer la pauvreté et la misère.
Ce même souci a aussi animé notre Paroisse St Martin avec qui elle a partagé ce souci. Un partenariat « Ibanga » a été conclu entre saint Martin et Saint Léon de Lokolama.

Dans la foulée, vous avez à présent un second projet d’aide pour le village de Lokolama ?
Dans le cadre du centenaire de notre église, nous avons décidé de concrétiser deux projets, l’un culturel ave la rénovation du vitrail surplombant le parvis, le second humanitaire, avec la construction d’un centre de santé à Lokolama.
Celui-ci comprendra des salles de consultation, des salles des soins ambulatoires, d’observation, lais aussi une maternité avec salle d’accouchement ainsi qu’un centre social pour les filles mères.

Que va coûter ce projet et comment allez vous le financer ?
Le budget est d’environ 50 000 €. Toutes les collectes de mariage, dons privés, bénéfices de repas seront affectés à parts égales à ces deux projets. Un comité sous la houlette d’Henri Bosselet suit ce projet. Une équipe de la paroisse se rendra, à ses frais, l’automne prochain à Lokolama pour examiner, en coordination avec l’évêque d’Inongo, Mgr Philippe NKIERE Kena, les modalités pratiques de réalisation de projet.
Mgr Philippe Nkiere Kena, vous êtes de passage à Arlon, mais qui êtes-vous ?
Je suis missionnaire de Scheut, évêque depuis 1992, j’ai séjourné quatre ans à Bruxelles, Namur…
J’ai vécu à Rome, au conseil général de ma congrégation. Conseil que j’ai quitté pour aller vivre 6 ans avec les enfants de rue à Kinshasa. J’ai été 13 ans évêque dans le Nord Est du Congo à Bondo et je suis à présent de retour dans ma région d’origine.
Quelle est la situation vécue au quotidien dans votre diocèse ?
Mon diocèse a une superficie de quelque 100 000 km². Pour vous faire une idée, c’est trois fois votre pays pour une population d’un million d’habitants. Il y a 21 paroisses, c’est peu par rapport à la superficie. Les problèmes de communication sont donc difficiles.
Côté nourriture, la population ne manque de rien. Nous avons les fruits, le poisson en suffisance. Par contre, on manque cruellement des structures sanitaires valables. D’où toute l’importance du projet soutenu par les paroissiens de votre chef lieu.

Jean Marie Jadot, une bonne nouvelle vient de vous parvenir pour ce projet de solidarité.
En effet, la Fondation Roi Baudouin a accepté d’apporter sa collaboration à notre projet. Les dons faits à la fondation donneront droit à une attestation fiscale à partir de 30 €.

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)