mardi 19 juillet 2016

NOMINATIONS


Après mûre réflexion et discernement ;

Vu l’urgence et la nécessité sur le plan pastoral et ecclésial de procéder à des nominations ;
Après avoir consulté le Vicaire Général, le Collège des Consulteurs ainsi que les hommes et femmes habilités pour l’intérêt supérieur de notre Eglise ;
Moi, Philippe NKIERE KENA, par la miséricorde de Dieu et la grâce du Siege apostolique, Evêque du Diocèse d’Inongo, désigne au regard de leurs fonctions les prêtres suivants. 

I.     INSTITUTIONS
1.   Grand Séminaire Saint Cyprien/Kikwit
-  Abbé Félicien BODUKA, Professeur
2.   Petit Séminaire Saint Louis de Gonzague de Bokoro
-  Abbé Freddy BEKWAKA, Recteur
-  Abbé Faustin LEBUNGISA, Directeur spirituel
-  Abbé Arnold BOOTO, Econome
-  Abbé Rodrigue EBIANKOLE, Directeur d’internat
-  Abbé André BONKALE, Chargé de discipline
3.   Coordination Nord/Inongo
-  Abbé Eric MBO MAYO, Coordinateur
4.   Coordination Sud/Nioki
-            Sr Géorgine KELIKWELE, Coordinatrice
5.
Coordination Est/Oshwe
-  Abbé Patrick NDWAYA, Coordinateur
6.  Collège Molende/Kutu
-  Abbé Alfred MBENGE : Préfet
-  Séminariste MBO BALIMA John : Régent (Directeur d’Internat)
7. Institut BOMOI/Oshwe
-  A.P Jean EKELU(Cadi) : Préfet
8. Centre d’Accueil
-  Abbé Emmanuel NZENTOLO : Responsable du Centre d’Accueil, Econome de  la Propédeutique et Membre du conseil juridique
9. Caritas Développement et BDOM
-  Abbé Peter WELO : Coordonnateur de la Caritas-Développement
-  Dr Placide YANDO: Directeur de BDOM
10. Economat
-  Abbé Arnold BOYONGO : Vice-Econome
-  Séminariste Béni BATIKANGA : Régent
11. Maison NDOLO/Kinshasa
-  Abbé Emmanuel NDOITE : Procureur
-  Elvis MBAKA : Régent

II. Paroisses

1.  Saint Michel/NIOKI:
-       Abbé Olivier BONIANGA, Vicaire
2.    Sainte Croix/Bokoro :
-       Abbé Alfred MABUSA, Préfet TOTOMBWANA et Vicaire
-       Abbé Senghor BEBE, Préfet Institut de BKR(Collège) et Vicaire
-       Abbé Joël MAMBE, Prof au Petit Séminaire et Vicaire
3. Sainte Famille/Bokoro
-       Abbé Faustin LEBUNGISA, Vicaire dominical
-       Abbé Rodrigue EBIANKOLE, Vicaire dominical
-       Abbé André BONKALE, Vicaire dominical
4. Sacré-Cœur de Jésus et Marie/Semendwa
-       Séminariste Flory NSOMPE, Régent
5. Sainte Thérèse MAKAW :
-       Abbé Alain-José MONSEMBULA, Curé
6. Notre Dame de Fatima/OSHWE
-       Abbé Patrick NDWAYA, Vicaire
-       Abbé Stève BOYEME, Vicaire
7. Notre Dame d’Assomption TAKETA
-       Abbé José-Lucien MONEMO, Vicaire
8.Bx Isidore BANKANJA/KANGARA
-       Abbé Robert MBUMBE, Curé
-       Séminariste Gladys MONGBANKLIJE, Stagiaire
9. Saint Camille/NKAW
-                 A.P Victor IPANGA, Animateur pastoral

10. Christ-Roi BANZOW
 -Séminariste NKANO Zéphyrin, Régent
11.Bse Anuarite /IBAMBA
-                 Abbé Hermann MBO OPWEMBIO, Administrateur
-                 Abbé Fabrice IYANZA, Vicaire
12. Charles Lwanga/BERONGE
-                 Abbé Célestin MBUYULU, Curé
-                 Abbé Pascal MONGBANKLIJE, Vicaire

III.        A la disposition de l’Evêque
-       Abbé Richard MAWA
-       Abbé Sébastien EKOKO
-       Abbé Jean-Marie IYENVULA
-       Abbé Justin MALIKI
-       Abbé Jude MABU
IV. Etudes
1. Abbé Marcel NDWAYA : Théologie Biblique(Rome)
2. Abbé Pascal LEMENE : Sciences de l’Education(Canada)
V.  Année Sabbatique
-Abbé Edouard NGONGO
-  Abbé Jean-Marie NTESA
V. Préparation à la profession perpétuelle
-Frère Antoine LEMBA
N.B : - Les présentes nominations entrent en vigueur à la     date de leur promulgation.
   -Chacun rejoindra sa nouvelle affectation au plus tard le 21 Août sans oublier de faire la remise et reprise avec son remplaçant.
Fait à Inongo, le 19 Juillet 2016
+ Philippe NKIERE KENA
Eveque d'Inongo
Abbé Claude Ilikiwa,
Secrétaire-Chancelier
                                                                     

mercredi 13 juillet 2016

Ton regard en dit long

Un regard analytique et prospectif
******************
 L'enfant a droit au sourire. Chaque enfant doit ouvrir son regard sur le monde qui l'entoure. Aidons les à maintenir ce sourire;  éclairons leurs yeux, faisons rire ces anges de bonheur......!
Bonjour à tous, je suis "enfant du Ciel, misère de la terre"...!
Protégeons nos enfants.

mardi 12 juillet 2016

Le monde en perspective ! Un point de vue.

De l'abbé Dieu Merci Pakasa:
prête d'Inongo étudiant en Espagne 
***************************
Qu’en  est-il de l’avenir de notre monde au regard des faits et à la lecture des signes du temps ! Ce monde dont la bipolarité géographique Nord-Sud, s’entremêle à la bipolarité raciale, la plus caractéristique, celle de blanc et noir, peut –il nous permettre d’entrevoir et de percevoir à l’horizon un espace mixte au de-là des clivages ici sur terre ?
Il s’agit d’un vivre ensemble harmonieux. Ceci exige, tant à l’individu particulier qu’au groupe social concret de chaque pôle une réflexion, une attitude qui se situe entre l’identité et changement, entre fermeture sur soi et ouverture à l’autre. Cette réflexion permettra à l’individu, au groupe  de se remettre en question, d’évaluer ses qualités et défauts, ses valeurs et antivaleurs, sa richesse et sa pauvreté afin de se parfaire et s’ouvrir à l’autre.
Le monde en perspective parait radieux dans un espace mixte enrichi par la bipolarité. Plusieurs signes indiquent que chaque pôle sera indispensable pour l’autre. L’Afrique aura nécessairement besoin de l’Occident et vice-versa. Et cela au plan économique, écologique, humain, ecclésiastique…
Car de même que l’Afrique aura besoin de l’Occident pour son développement technologique, industriel et économique, l’Occident dépendra quasi totalement de l’Afrique pour les ressources minières et minérales, sa flore et sa faune, ses hydrocarbures. Ce qui se faisait jusques là , de quelle forme que ce soit, n’est que la gestation de la grande interdépendance officielle et de la coopération mutuelle en perspective. Quant aux relations humaines, les signes montrent que cent ans après, le taux de la population métisse aura terriblement haussé, vu le nombre des mariages interraciaux. Ce qui influencera plusieurs changements dans les rapports interhumains et le racisme, la xénophobie ne représenteront plus que leur ombre quand la majorité d’individu aura un cousin, un neveu, un beau-frère, un mari métis. Cela ne supprime pas l’existence originale des races.
Au plan ecclésiastique, nombreux parlent déjà des missionnaires africains en Occident. Si déjà aujourd’hui, presque tous les diocèses occidentaux comportent autant des prêtres africains incardinés, qu’en sera-t-il cent ans après ? Le prêtre africain voudra bien qu’en célébrant, se sentir en tant que tel. D’où l’introduction des coutumes liturgiques africaines (‘’rite zaïrois’’ par exemple) dans la messe Occidentale en rite romain. Car il  est vrai qu’avec la sécularisation, l’Occident nécessite des prêtres, sans lesquels, leurs églises  ne constitueraient plus que des monuments touristiques.
Cette réflexion sur le monde en perspective peut s’étendre sur des pages, avec des analyses musclées. Il y a donc besoin dès maintenant de promouvoir, à la lumière de l'Evangile, un vivre ensemble harmonieux, qui permet à chacun de sortir de ses idées, de ses commodités et de s’ouvrir. Car, il nous convient de lire les signes du temps.
Abbé Dieu Merci Pakasa
Espagne

lundi 11 juillet 2016

LA COMMUNAUTE D'APPRENTISSAGE. Améliorer la qualité de l'enseignement en Afrique

Un nouveau livre sur le marché. Il est la version publiée de la thèse soutenue avec brio en 2013 par la Révérende Soeur Georgine KELIKWELE BENSE.  la soeur peut etre contactée pour toute fin utile à : srkeligigi@gmail.com, keligeorgine@hotmail.com.



Voyage de la Mère pour la visite canonique à Kiri et Mpenzwa

La sœur Rosalie Iyetuli informe: nouvelles des nos sœurs diocésaines !
**************************************
 
La Mère Christine Kula l'a effectué à bord de notre baleinière Maris Stella accompagnée de 18 sœurs en détente : la vicaire générale,l a secrétaire, 4 autres professes, 5 novices et 6 aspirantes. À son retour, 4 sœurs allant en vacances en famille se sont ajoutées. En voici les images.
Prière durant le voyage
Repas
Voyage pour Mpenzwa

dimanche 10 juillet 2016

XVème dimanche du Temps Ordinaire

Lomingo la Zomi na Itano o Mobu 
 Lomingo la mosamaritano molamu

Les lectures bibliques de ce dimanche nous adressent une invitation à "écouter la voix du Seigneur".
 
Beaucoup ont tendance à penser que sa voix est lointaine et inaccessible. Quand ils prient, ils ont l'impression de parler à un mur. La réponse, nous la trouvons dans la première lecture (Livre du Deutéronome). Moïse nous fait comprendre que nous cherchons trop loin. La Parole de Dieu est toute proche; elle est dans nos rencontres quotidiennes; elle est aussi dans les projets qui naissent en nos cœurs, spécialement en cette période de vacances. Oui, la Parole de Dieu est là au cœur de nos vies. Mais trop souvent, nous hésitons à la mettre en pratique.
1ère lecture: «Elle est tout près de toi, cette Parole, 
afin que tu la mettes en pratique » (Dt 30,10-14) .
2ème lecture: «Tout est créé par lui et pour lui » (Col 1,15-20) 
 Dans la seconde lecture, saint Paul nous invite à faire un pas de plus dans l'accueil de cette parole. A son époque beaucoup pensaient que des puissances mystérieuses servent d'intermédiaire entre Dieu et l'humanité, le Christ leur étant assimilé. Dans sa lettre, saint Paul réagit vivement : il proclame la place unique et centrale du Seigneur Jésus : il est "l'image du Dieu invisible" ; il existe depuis toujours en Dieu. C'est par lui et pour lui que Dieu a tout créé. Alors comme Pierre, nous pouvons lui répondre : "A qui irions-nous ? Tu as les paroles de la Vie éternelle."
Evangile: «Qui est mon prochain  » (Lc 10,25-37 ) 
 Et "qui est mon prochain" ? Jésus répond en nous racontant l'histoire de cet homme qui descendait de Jérusalem à Jéricho et qui était tombé entre les mains des brigands. Dans l’Évangile de ce jour, Jésus renvoie son interlocuteur à cette loi qui est inscrite dans le cœur des hommes. Il n'assène pas des réponses toutes faites. Il fait appel à notre responsabilité. C'est à chacun de trouver la bonne réponse: "que dois-je faire pour avoir en héritage la Vie éternelle ?"
Yeba kosalisa ndeko azali na mpasi mpe okozwa libiki
Mon prochain, c'est tout homme. Nous n'avons pas à faire un tri entre ceux qu'il faut aimer et ceux qu'il faut rejeter. Nous devons tous nous retrouver frères. L'amour du prochain c'est la réconciliation avec ceux que Dieu aime.
 A la fin de la messe la pretre bénit la foule: Nzambe wa bokasi bonso abenisa bino: Tata, Mwana na Elimo santu".
En venant à l'Eucharistie, nous nous tournons vers toi Seigneur pour te dire que nous t'aimons. Donne-nous d'accueillir l'amour qui est en toi. Ainsi nous pourrons aimer comme tu aimes. Toi qui ne cesses de prendre soin de nous, béni sois-tu et donnes-nous de te ressembler
 Amen.

samedi 9 juillet 2016

Préparons dimanche !

 "Seigneur, donne-moi un cœur qui écoute", priait Salomon (1 R 3, 9).
***********************************
La photo a été prise durant le Carême
Dans nos paroisses, le samedi, un tableau placé dans un lieu visible indique les lectures du dimanche. Le sacristain s'en charge. Les chrétiens y passent devant avec leurs bibles et notent les lectures. Avant de venir à l'église pour la messe du dimanche, ils méditent ces lectures chez eux à la maison.
L'abbé Christian Ngazain lors d'une homelie... NgangaNzambe azali kolimbola liloba lya Nzambe
 
Puis durant la messe, par la voix du prêtre, le Dieu Saint parle à son peuple saint. Au fait, un des chants exécutés avant l’écoute de l'évangile est riche de contenu: " Nsangu ndamu ya lelo toyoka, esengo. Nganga Nzambe akotangela biso yango, toyoka; akolimbola yango toyoka". Le peuple de Dieu  chante: "le prêtre nous lira la parole de Dieu, il nous l'expliquera... disposons nos cœurs à l'écoute"! L'Esprit saint illumine et éclaire le sens des paroles écoutées: est-ce que cette écoute de la Parole m’amène à modifier quelque chose dans ma façon de penser et d’agir? Est-ce qu’elle me donne quelque lumière sur l’orientation de mon existence ?
Comme Marie qui "conservait toutes ces choses dans son cœur" (Lc 2, 51), la Parole sera cette lampe qui éclaire mes pas, comme dit le Psaume. Grâce à elle, je saurai éviter les obstacles, interpréter les événements de ma vie, découvrir le chemin où Dieu me conduit.
Bonne préparation à la fête du dimanche à tous !

vendredi 8 juillet 2016

Les élèves en vacances au village...!

 Contribution ou travail des mineurs? 
*********************
Cette fillette d'Inongo vend les oranges devant l'hopital d'Inongo pour avoir un peu d'argent de poches
Nos élèves sont en vacances depuis fin Juin. Ce temps, pour leurs parents, est consacré au travail  afin de trouver un peu de sou pour préparer la rentrée scolaire de leurs fils. Chez nous, le mois de Juillet et d'Aout n'est pas, à proprement parler, un temps de repos. Il faut travailler dur: les pêcheurs en profitent pour faire la pêche et les agriculteurs défrichent des champs....!
Les élèves quant à eux, font ce qu'ils peuvent faire pour épauler les parents....ils se mettent à travailler eux aussi .
Pendant les vacances, nos enfants font un peu de débrouillardise pour avoir l'argent. Ici ils vendent des légumes..!
Cette fillette se lève tôt le matin pour vendre les pains d'une voisine de parcelle. A la fin de la journée, on lui remet son pourcentage; avec, elle pourra s'acheter un peu de lotion ou crème de peau.
Un jeune garçon au travail aux champs avec sa mère; pour y  arriver, ils ont fait 7 km à pied...!
Si  c'est le devoir des parents de payer les frais scolaires et les fournitures scolaires de leurs fils, ces derniers se chargent bien souvent, avec ce qu'ils gagnent, de s'acheter ce qui leur est utile. C'est une contribution pour épauler les parents. La plupart d'entre nous sont passés par là. Sous d'autres cieux, on aurait dit: on fait travailler les mineurs. 

jeudi 7 juillet 2016

Neuvaine pour les fêtes: cas de Marie Reine- Kutu !

 Honneur, louange et gloire à l’Agneau de Dieu, dans les éternités d’éternités!
***********************************************
A Kutu Marie Reine, comme un peu partout au diocèse, les neuvaines sont souvent organisées aux approches de grandes fêtes: Noël, Pâques, Pentecôte, Assomption…. Les prêtres aident les fidèles à vivre intensément  ces moments forts de la vie chrétienne.
Ces neuvaines suscitent un engouement incroyable. Nos fidèles viennent de partout qui à pied, qui à bicyclette. Il faut être ponctuel pour avoir une place! Alors que la neuvaine commence vers 15h00, déjà le matin vous voyez les chrétiens aller placer des chaises pour occuper des places.
video
Un des moments forts de la neuvaine est la procession avec le Saint sacrement au milieu de la foule. Tous chantent, les mains tendues vers Jésus Eucharistie et veulent toucher le prêtre ou le Saint Sacrement. Les gardes doivent être vigilants pour que le prêtre ne soit pas déséquilibré. Pendant qu’un prêtre porte Jésus Eucharistie présent dans l’ostensoir, un autre le précède  en encensant  le saint Sacrement. 
Ci-dessous, l'abbé Claude Bobondela porte le Saint Sacrement en procession pendant une des neuvaines organisées à la paroisse Marie Reine de Kutu et l'abbé Egide Mabwana, curé de la paroisse, le précède en encensant  Jésus Eucharistie. Une telle procession dure au moins une heure.
video
Oui, ce n’est pas la religiosité populaire, ce n’est pas du syncrétisme mais la foi simple d’un peuple qui est convaincu que Jésus-Christ est Seigneur et qu’en dehors de lui, il n’y a pas de salut. 
Bakumisa Yezu o sakramentu esantu santu ya Ukaristiya!

mercredi 6 juillet 2016

Une de nos religieuses diocésaines a défendu son mémoire de graduat à Kinshasa

Mémoire de Graduat / Faculté Agro-Vétérinaire
******************************
Nouvelles de Kinshasa: une de nos sœurs diocésaines de l’immaculée Conception a défendu son mémoire de graduat aujourd’hui  à Kinshasa . Il s'agit de la sœur Marie Gabrielle Kebokwaka (dans le siècle Solange).

C'est depuis trois ans qu'elle étudie, envoyée par sa congrégation, à l'Institut supérieur Agro vétérinaire (en sigle I.S.A.V)  à Kimwenza- Kinshasa)
 
Son mémoire, défendu ce matin,  a porté sur le projet moderne de la porcherie qui sera installée à Kutu pour but de diversifier les activités d'auto-prise en charge de la congrégation.
Les sœurs Pascaline Ntosule Bokolomba et Marie Gabrielle Kebokwaka
Félicitation ma sœur.

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)