jeudi 24 décembre 2015

Message de Mgr l' Evêque pour Noël 2015



MESSAGE POUR LA NATIVITE DU SEIGNEUR 25 Décembre 2015
LETTRE AUX FRERES ET SŒURS DU DIOCESE D’INONGO ET AUX PERSONNES DE BONNE VOLONTE

« Une vierge enfantera un fils : on l’appellera Emmanuel, ce qui veut dire : Dieu-avec-nous » (Mt 1, 23)
Noël, quelle alliance d’Amour entre Dieu et nous les humains !
Frères et Sœurs bien aimés,
Joyeux Noël ! Bonne fête de la venue du Fils de Dieu parmi nous les humains, sur notre terre. «  Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur terre aux hommes qu’il aime (Lc 2, 14). La fête de Noël de cette année 2015 est marquée par un deuil qui nous frappe tous. En effet, le vendredi 18 Décembre 2015 une embarcation devant quitter Inongo pour Kiri chavire à quelques dizaine de mètres du port ! Des frères et sœurs (plus ou moins 20) meurent noyés…Nous pensons à eux. Nous les confions à notre Dieu d’amour. Aux membres des familles éprouvées, nous présentons nos sincères et cordiales condoléances chrétiennes. A chacun et à tous, nous rappelons les responsabilités requises pour la dignité et la protection de notre vie humaine.
Chers frères et sœurs,
Un jour, sur un coin perdu de notre terre (Bethleem en Judée), il y a plus de 2000 ans, le Fils de Dieu a voulu naître, comme tout autre enfant, d’une femme de notre terre (Gal 4, 4) ! Ce n’est pas un rêve, c’est une réalité ; une réalité qui a changé et doit changer notre vie d’hommes et de femmes sur terre. Le Fils de Dieu a accepté de devenir l’un de nous. Il a accepté de revêtir notre condition humaine concrète, dans toute sa fragilité, sa dépendance et sa caducité ( Jn 1, 14). Désormais, il faut  chercher Dieu parmi les hommes, et particulièrement auprès des pauvres, des oubliés, des affamés, des malades, des prisonniers, des étrangers… (Mt 25, 31-46).
 Quel Dieu surprenant ! Sa toute puissante alliance d’Amour Le lie désormais à tout homme, à tout l’homme, à tout l’univers.
Frères et sœurs bien-aimés,
C’est cela le sens profond de la fête de Noël. Désormais tout être humain, spécialement l’exclu, le « vaurien » peut danser la vie : il a une dignité,il n’est plus seul, il est capable d’affronter la vie. C’est l’amour miséricordieux de Dieu pour nous les humains qui est à la base de ce radical changement (Tite 3,4-7). Seule l’expérience d’un amour vrai en effet, nous transforme, nous délivre et nous guérit.
Voilà, pourquoi, chers frères et sœurs, le « Jubilé extraordinaire de la Miséricorde » voulu par le Pape François, est un véritable moment favorable. C’est une réelle visite de la tendresse de notre Dieu pour guider nos pas sur le chemin de la paix (Lc1, 79). Une « année Jubilaire de la miséricorde » ne peut s’accorder ni avec l’exploitation des autres, ni avec le mépris, ni avec le rejet, de quiconque. C’est l’heure du combat pour un amour ouvert à tous et à toutes, et spécialement aux abandonnés de notre société. C’est l’heure du combat pour relever les faibles, soutenir les découragés et donner la joie de vivre aux défaitistes…Durant une année Jubilaire de miséricorde, on ne peut plus être heureux tout seul. Nous recevons du Seigneur Lui-même la mission de manifester sa bonté miséricordieuse à tous et à toutes. Nous recevons du même Seigneur la mission de partager les biens de ce monde avec ceux qui en sont dépourvus. Sans cela, l’amour de Dieu reste un vain mot (1 Jn 3, 17-18).
Frères et sœurs bien-aimés,
Depuis que le Fils de Dieu est devenu notre frère, nous ne sommes plus seuls à nous engager à bâtir une société nouvelle, juste et fraternelle. Avec Lui et Lui, nous sommes sûrs d’entrer dans une nouvelle civilisation, la « civilisation de l’Amour » (Pape Paul VI). Nous sommes aujourd’hui devant un réel dilemme existentiel, pour notre humanité et notre terre : la fraternité ou la mort. Que la puissance divine d’amour d’alliance qui fait du Fils de Dieu « chair de notre chair, sang de notre sang », fasse de nous « des bâtisseurs d’amour » avec tout humain, tout l’humain et toute créature. Alors nous deviendrons des artisans de paix, don de l’Emmanuel.
Frères et sœurs,
Que notre Dieu nous prenne tous en grâce et nous bénisse (Ps 66), afin que nous devenions une bénédiction pour les autres et pour notre terre : aujourd’hui et tout au long de l’année 2016 qui est à nos portes.
            Fait à Inongo, le 24 Décembre 2015
                   +Philippe NKIERE KENA
                       Evêque d’Inongo

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)