vendredi 30 juin 2017

30 Juin 1960-30Juin 2017: 57 ans depuis l’indépendance

Le pays va très mal. 
Debout congolais !lance la CENCO
*******************
Le pays va très mal. Debout congolais ! Décembre 2017 approche ». C’est le message qu’adressent les évêques, membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), à l’issue de leur 54ème assemblée plénière ordinaire, tenu à Kinshasa du 19 au 23 juin 2017.
« Nous sommes profondément inquiets et préoccupés par la détérioration continue de la situation économique, sécuritaire et humanitaire, ainsi que par l’impasse politique actuelle», disent les évêques.
Au point de vue socioéconomique, la CENCO relève que la santé économique du pays est critique et empire au jour le jour. Elle dénonce la corruption, les évasions fiscales et le détournement des fonds publics par un groupe qui abuse du pouvoir ; avec pour conséquence la détérioration sans précédent de la vie sociale de la majorité des congolais.
Les évêques soulignent en outre que « l’insécurité quasi-généralisée à travers le territoire national influe directement sur la vie des personnes ». Ils rappellent le lourd bilan humanitaire et matériel des affrontements dans le Kasaï (3.383 morts, 30 fausses communes, plus d’un million des déplacés internes et 30.000 réfugiés en Angola en neuf mois).
La CENCO craint par ailleurs la mise en œuvre d’un plan de balkanisation de la République Démocratique du Congo, à la suite de la présence des éleveurs Mbororo et autres éleveurs étranges, installés dans plusieurs provinces du pays. Cela s’accompagne de la présence massive, permanente et incontrôlée de plusieurs groupes armés sur le territoire national semant désolation et inquiétudes. A cela s’ajoutent d’autres faits comme des kidnapping et assassinats des enfants, les enlèvements, les vols à mains armées devenus récurrentes. Des récentes évasions des plusieurs prisons du pays n’étaient-elles pas programmées, s’interrogent les évêques ?
La CENCO fustige le manque de justice, la restriction du droit à la liberté d’expression et l’interdiction des manifestions pacifiques, qui va jusqu’à un usage excessif de la force ; ainsi que les arrestations arbitraires des défenseurs des droits humains, des acteurs politiques et sociaux et de tous ceux dont la voix diverge de la pensée du pouvoir.
En plus, les évêques notent un durcissement de pouvoir ainsi que l’absence de l’autorité de l’Etat et du débat public sur des questions cruciales.
L’origine de la situation misérable dans laquelle vit aujourd’hui le peuple congolais est une conséquence de la persistante crise sociopolitique due principalement à la non-organisation des élections conformément à la constitution du pays, font-ils observer. Ainsi, ils plaident pour l’application intégrale de l’Accord Global et inclusif de la Saint Sylvestre, «l’unique feuille de route », qui contient des pistes de solution à la sortie pacifique de cette crise. Mais ils regrettent qu’un manque de volonté politique et un mépris de la souffrance du peuple contribuent à vider de son contenu cet Accord. Ils exhortent « toutes les parties prenantes de l’Accord à assumer pleinement leurs responsabilités de bonne foi et par amour pour la patrie ».
Les évêques invitent aussi les congolais à s’impliquer pour la bonne marche de leur pays, sans céder à la peur ou au fatalisme, afin de ne pas laisser hypothéquer leur avenir. Ils encouragent par ailleurs la poursuite de l’éducation civique et électorale; ainsi qu’un engagement actif et pacifique dans l’éradication des causes de la souffrance.
La CENCO appelle la population à s’enrôler massivement en vue des élections qui doivent se tenir avant la fin de cette année, conformément à l’Accord de la Saint Sylvestre. Elle invite ainsi la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) à bien préparer l’organisation de ces élections.

En outre, les évêques appellent instamment à des moments de prière intense et des jeunes dans chaque paroisse, à compter du 30 juin, date anniversaire de l’indépendance du pays. Cela doit s’accompagner de la solidarité et de la proximité fraternelle envers ceux qui vivent dans des zones des conflits, exhortent les évêques.


E Nzambe tokobondela yo, batela Ekolo ya Kongo, e Tata a e!
E Nzambe , tokobondela yo, batela bakonzi ba Leta, e Tata a e!

jeudi 29 juin 2017

Nouvelle nécrologique


Nous avons la douleur d'annoncer à tous le décès de l'ex sœur Baptiste Esaka (des sœurs de l’Immaculée Conception d'Inongo) cette  nuit à Kinshasa. Pendant que nous recommandons son âme au Seigneur, nous prions  pour sa famille, ses amis et connaissances.

Remise de palllium

À l’occasion de la messe des saints Pierre et Paul, ce jeudi 29 juin sur la place Saint-Pierre, les archevêques métropolitains nommés au cours de l’année ont reçu le pallium, signe de leur lien avec le pape.
Parmi eux figure Mgr Fridolin Ambongo Besungu, archevêque de Mbandaka- Bikoro. 


Le pallium est une fine écharpe de laine qui symbolise le pouvoir pontifical et exprime l’union étroite des archevêques avec le pape. Il est donc l’élément distinctif des archevêques métropolitains que le Pape remet lui-même à Rome, le 29 juin, jour de la fête des saints Pierre et Paul.

mercredi 28 juin 2017

Un peu d'histoire: saviez vous que..?


 La chapelle du Petit séminaire de BOkoro en forme de voutes... (Anno Domini 1956).
"Ces différentes voutes mènent vers une pointe, symbole d’unité de ceux qui, venus des plaines et des monts, des forets et savanes, s’y rassembleront. Cette chapelle fut consacrée par Mgr Jean Van Cauwelaert le 24 mars 1957. Le 7mars 1960 dans la fièvre de l’indépendance, l’abbé Ignace Ngazain, tout jeune prêtre de 5ans de vie sacerdotale succède au Père Dufraing et devient le 1er abbé directeur du séminaire".
Et le 1er Septembre 1993, quittant le Séminaire pour la paroisse sainte Croix/bokoro, feu l'abbé Ngazain mentionne dans le livre d’or du Séminaire:« Anno Domini 1959 mensis septembris in seminarium minus Bokoro veni; "verbo autem tuo laxavi rete"(Lc5,5)ad majorem tuam gloriam.Beatus homo qui laborat in agro Dei.»

lundi 26 juin 2017

La tradition a été respectée pour les "anciens" !

Les Anciens du Petit séminaire de Bokoro à Kinkole
Journée St Louis de Gonzague
**************
Le samedi ou le dimanche qui suit la fête de St Louis Louis de Gonzague, les anciens petits séminaristes de Bokoro qui sont à Kinshasa ont l’habitude de se réunir pour être ensemble .
 C'est la journée St Louis de Gonzague. Une seule pensée est à l'ordre du jour: la vie passée au petit séminaire de Bokoro.
Généralement, la journée commence par la messe dans une des églises de kinkole. Apres cette eucharistie d'action de grâce, le président ou le secrétaire de l'Ansebo  tient un discours suivi d'échanges de point de vue. A Midi, c'est le repas et l'après midi, on joue au football.
Cette année, la tradition a été respectée: petits,anciens, vieux et grands.. C'est un jour à ne pas perdre.
Ces anciens du Petit séminaire de Bokoro sont très actifs et continuent à participer dans la mesure du possible à la vie du Petit séminaire. Ils interviennent pour les ordinations et dernièrement, ils ont envoyé leurs contributions pour les abbés malades qui sont à la maison diocésaine à  Ndolo.
A toi cher séminaire...

dimanche 25 juin 2017

XIIème dimanche du Temps Ordinaire

 Lomingo la Zomi na Ibale o Mobu
*****************
Bandeko, Kristu oyo alongi liwa ayei kolendisa biso: " Bato bakoki koboma nzoto, kasi bakoki koboma molimo te, bobanga bango te". Tobanga mpasi te, eye bakoki koyokisa biso bato tokosangelaka Nsango Elamu ya Kristu.
Litangi lya Yambo: Liloba lya Nzambe lokola Profeta Yeremia akomi (20, 10-13)
Litangi lya Ibale: Mokanda mwa santu Polo ona Bakristu ba Roma (5,12-15)
Nsango elamu lokola santu Mateo akomi (10,26-33)
Losambo: E Mokonzi Nzambe, ntango inso okolingaka mpe okobatelaka biso; osalisa biso tomemya mpe tolinga nkombo ya yo esantu.

mercredi 21 juin 2017

Le 21 Juin au diocèse

1. A la propédeutique à Inongo, clôture de l'année. A 7h30, messe solennelle présidée par mgr l’évêque  puis les propédeutes vont en vacances .
Mgr l’évêque, les abbés formateurs et les propédeutes après la messe de ce matin
2. Toujours à Inongo, messe d'action de grâce et fête pour les 88 ans de Mgr Léon Lesambo, notre évêque émérite. Il est né le 21 Juin 1929 à Mushie.
Ce 21 Juin: anniversaire de naissance de Mgr Lesambo ( 88 ans).
3. Petit Séminaire de Bokoro: St Louis de Gonzague, fête du Saint patron. Au petit Séminaire à 10h30, messe solennelle présidée par l'abbé Freddy Bekwaka, recteur.
L’image de St Louis de Gonzague sur le mur du 3ème dortoir au petit séminaire de Bokoro

 Bonnes fêtes !

mardi 20 juin 2017

Apostolat dans les villages de la paroisse: Mpenzwa

Bokendeke bipayi binso, boteyaka nsango ndamu
**********************************
L'abbé Rodin Lokana, vicaire paroissial de St Etienne-Mpenzwa, était en apostolat dimanche dernier à Lokokoloko, un des villages de la paroisse.
Après un voyage pénible en moto -on est dans une zone de foret,

il y est arrivé samedi dans les après midi et fut accueilli par tous les fidèles.
Le dimanche, il a célébré la messe dans la petite chapelle du village.

Certains fidèles ont suivi la messe dehors à cause de l’exiguïté de la dite chapelle.

Pour ces villages qui reçoivent la visite du prêtre une fois ou tout plus deux fois par an, l’arrivée du prêtre est une occasion de fête et de renouer avec les sacrements.
L'unique entorse est que le prêtre, parfois très fatigué par le voyage, n'arrive pas toujours à confesser tous ces fidèles restés pendant des années sans se confesser. Tout seul en effet, on ne peut confesser plus de 1500 personnes pendant deux jours.  

lundi 19 juin 2017

Communiqué de Mgr l’évêque

La Consulte diocésaine aura lieu de lundi 26 au 29 Juin 2017. 

Voici les noms des consulteurs diocésains: 
1. Mgr Evariste MPUTU, Vicaire Général 
2. Abbé Claude ILIKIWA, Secrétaire-Chancelier 
3. Abbé Béni MAYO (représenté par A. Arnold BOYONGO), Econome Diocésain 
4. Abbé Peter WELO, Responsable de la Caritas- développement et Animateur du clergé 
5.Abbé Freddy BEKWAKA, Recteur du Petit Séminaire 
6. Abbé Freddy MBO, Recteur de la Propédeutique 
7.Abbé Eric MBO MAYO, Coordinateur Provincial 
8. Abbé Achille BONGALI, Curé doyen 
9. Abbé Jacques MBONENKLIME, Curé doyen 
10. Abbé Egide MABWANA, Curé doyen 
11. Abbé André MONGO, Curé doyen 
12. Abbé Franco NEKOTJEKE, Curé doyen 
N.B Que tous les membres arrivent à temps afin de commencer et finir dans le délai prévu. 

Fait à Inongo, le 19/06/2017 

+ Philippe Nkiere Kena 
Evêque

dimanche 18 juin 2017

Corpus Domini

Nzoto na makila ma Kristu
****************************
Evandi yezu na bapostolo o meza, alobi na bango mingi;
atomboli miso epayi ya Nzambe pe abenisi mampa.
 Puisqu’il y a un seul pain, la multitude que nous sommes est un seul corps » (1 Co 10, 16-17)
Nzoto na makila ma Yezu e, bileyi bya solo e. Toteleme banso mpe toliya e nzoto ya Mobikisi.
Bandeko o mobembo mwa biso awa o nse, Nzambe akoleisaka biso mampa ma likolo, Nzoto na Makila ma yezu, mpo 'te banso motema moko, tokoka kolanda nzela Kristu alakisi biso.
E Mokonzi yezu Kristu, opesi biso Ukaristiya esantu mpo tokundolaka mpasi ya yo ntango inso. Osala 'te tokumisa sakramentu ya Nzoto mpe ya Makila ma yo, mpo tozwa libiki liuti na mpasi, liwa mpe nsekwa ya yo.

Litangi lya Yambo: Liloba lya Nzambe lokola likomami o buku ya Mibeko (8,2-3.14b-16a)
Litangi lya Ibale: Mokanda mwa yambo mwa santu Polo ona bakristu ba Korinti ( 10,16-17)
Nsango elamu lokola santu Yoane akomi (6,51-58)
Procession de St Sacrement  à Bokoro
Frères,
    la coupe de bénédiction que nous bénissons,
n’est-elle pas communion au sang du Christ ?
Le pain que nous rompons,
n’est-il pas communion au corps du Christ ?
    Puisqu’il y a un seul pain,
la multitude que nous sommes est un seul corps,
car nous avons tous part à un seul pain.

dimanche 11 juin 2017

La Trinité

Bosato Bosantu bwa Nzambe
*******************
Nzambe azali se moko, o Nzambe se moko ba persona bazali basato: 
Tata, Mwana na Elimo santu
Bandeko mpo ya Yezu Kristu tokoki kosangana na bomoi bwa bolingi bwa Nzambe, mpe Elimo Santu akokabela biso makabo ma ye.
Litangi lya Yambo: Liloba lya Nzambe lokola likomami o buku ya Bobimi ( 34,4b-6.8-9)
Litangi lya Ibale: Mokanda mwa santu Polo ona bakristu ba Korinti (13, 11-13)
Nsango elamu lokola santu Yoane akomi (3,16-18)

Tokopesa lokumu na Tata, na Mwana mpe na Elimo Santu !

samedi 10 juin 2017

Nigeria: le Pape indigné et fâché contre un diocèse du Nigeria

Le comportement d'un conflit ethnique au diocèse d'Ahiara
**********************************

Le 8 juin 2017, le  Pape François avait reçu en privé une délégation du diocèse d’Ahiara (Nigeria). C’était dans le contexte d’un conflit ethnique provoqué par la nomination de Mgr Okpaleke à la tête du diocèse, nomination refusée par une partie des prêtres et des fidèles chrétiens catholiques parce  l’évêque nommé n’appartient pas à la tribu locale et ne fait pas partie de leur ethnie.  Une situation « lamentable », juge le Pape. C’est depuis 4 ans que ce diocèse refuse cet évêque nommé. En 2013, le cardinal Onaiyekan avait été nommé administrateur apostolique d’Ahiara en attendant de parvenir à une solution.
Le Pape  a souligné le "caractère inacceptable de la situation à Ahiara" et les a sévèrement mis en garde.
 Dans son discours d'un très grande sévérité, le Pape a dit clairement être profondément attristé et affirme  que ceux qui se sont opposés à la prise de possession de l’évêque nommé veulent détruire l’Eglise. Ceci n’est pas permis. J’estime qu’il ne s’agit pas ici d’un cas de tribalisme mais d’une appropriation de la vigne du Seigneur, a-t-il ajouté.
Il s’est réservé de prendre des mesures opportunes car initialement il avait envisagé la suppression pure et simple de ce diocèse.  De toutes les façons, les peines plus graves dont la suspens a divinis des prêtres récalcitrants sont envisagées  au cas où cette situation de non obéissance à l’acceptation de la nomination de l’évêque perdure.
Enfin le Pape a salué l’évêque nommé qui a adopté une attitude de grande patience et a admiré son humilité  .

jeudi 8 juin 2017

L’abbé François Mamve continue l’apostolat

Sangela nsango ya Nzambe
*******************
Hier l’abbé François Mamve a célébré la messe à Mampuya. Ce fut un moment de grande joie pour ce village qui a reçu la dernière visite d’un prêtre il y a 3 ans. Heureusement que les catéchistes laïcs sont là pour maintenir la foi.
la chorale de Mampuya
 Dans son homélie, l’abbé François a exhorté les fidèles  à vivre  dans la foi au Christ mort e t ressuscité.
La quête durant la messe. Le total a donné 6115 Fc soit plus ou moins 4 dollars ( 3 euro et 50 centimes). Pour ce village, c'est un exploit. La quête  a duré plus de 45 minutes.
Après cette messe,  notre abbé François a continué son voyage en pirogue, faute de carburants.  Il a parcouru le tronçon Mampuya- Kasanga, à la bifurcation du Kasai et Sankuru.  C’est une zone difficilement accessible qui normalement devait être visitée par les abbés de Bongimba (ce village est à 189 km de  Bongimba centre). Ces derniers, dans leur apostolat, vont jusqu’à la frontière avec le diocèse de Kole.  Mampuya où l’abbé François a célébré la messe hier,  est non loin du dernier village du diocèse de Mweka. Il y a trois ans, l’abbé Patrick Nduaya, alors curé de Bongimba,  avait réussi à visiter tous ces villages.
Dans leur apostolat pour rejoindre tous les villages de la paroisse, nos abbés parcourent parfois 400 km pour l’aller-retour. Ils le font soit sur une pirogue motorisée soit sur les pirogues avec pagaies.  Si les villages sont le long de la route, ils vont en moto. Il arrive qu'ils fassent le pied. C’est  dire combien les paroisses sont vastes. Il y a en effet des paroisses de 3.500 km2

mardi 6 juin 2017

Apostolat: Presqu'arrivé au diocèse de Mweka

Proclamez la Bonne Nouvelle
*********************
L'abbé François Mamve, vicaire à Yuki,  est en apostolat. Il est arrivé hier à Kasanga. C'est pratiquement le dernier village du  diocèse à la frontière avec le diocèse de Mweka. On y arrive par la rivière Sankuru en laissant le Kasai qui prolonge vers Ilebo. A son arrivée, il a été accueilli par la communauté chrétienne. Les enfants étaient aussi au port et chantaient. Le diocèse d'Inongo s'étend sur 100.000 km carré. Bon apostolat, cher abbé.

dimanche 4 juin 2017

Dimanche de Pentecôte

Nkitela ya Elimo Santu
****************** 
Elimo santu mobondi wa biso epayi ya Yezu, 
molobeli Tata wa likolo kitela biso, Elimo santu!
 Lelo o eyenga ya Elimo Santu tokokanisa ndenge Yezu oyo abuti o likolo atindeli bato ba Eklezya ya ye Elimo Santu mpo 'te bazwa makabo ma ye ma bwanya, mpiko mpe bolingi bwa solo.

Litangi lya yambo: Liloba lya Nzambe lokola likomami o buku ya Bikela bya Bapostolo ( 2, 1-11)
Litangi lya Ibale: Mokanda mwa yambo mwa santu Popo ona bakristu ba Korinti (12, 3b-7.12-13)
Nsango Elamu lokola santu Yoane akomi (20,19-23)
**
Yaka Elimo Mokeli, tala mitema mya biso tondisa na ngrasya ya yo, mitema misalaki yo.

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17