dimanche 14 août 2016

Solennité de l'Assomption

Eyenga enene ya Ntombwa ya Maria o likolo.
"Lelo tokoyemba na mondimo monso ntombwa ya Maria Kin'o likolo"
*********************************************
 Tosepela toyemba nkembo ya Mama, ntombwa ya Maria kin' likolo.
2. Yo mama wa Nzambe, obotami Petwa, ozongi se petwa kin' likolo.
3. Nzoto na molimo, imemeki Kristu itikali petwa kin' o likolo
No sœurs diocésaines ce matin en tenue solennelle pour la solennité de l'Assomption
4. Otiki mokili na lokumu lonso, Mama otombwami kin 'o likolo.
5. Lel'o mboka Nzambe, ozali na nzoto ya nkembo enene kin' o likolo


1ère lecture : « Une Femme, ayant le soleil pour manteau et la lune sous les pieds » (Ap 11, 19a ; 12, 1-6a.10ab)
2ème lecture : « En premier, le Christ ; ensuite, ceux qui lui appartiennent » (1 Co 15, 20-27a)
Evangile : « Le Puissant fit pour moi des merveilles : il élève les humbles » (Lc 1, 39-56)


***De l'abbé Dieu Merci Pakasa
L’Assomption de la Vierge Marie.

Nous célébrons en ce jour la gloire que reçut Marie, notre mère, au terme de sa vie terrestre. La foi en cette glorification fut déjà célèbre chez les premiers chrétiens et au cours de l’histoire de l’Eglise. Cependant, c’est seulement  le 1er novembre 1950 que le Pape Pie XII affirmait  solennellement  cette foi de l’Église en l’Assomption de la Vierge Marie comme  dogme, vérité de foi révelée. : « …Nous affirmons, nous déclarons et nous définissons comme un dogme divinement révélé que l’Immaculée Mère de Dieu, Marie toujours Vierge, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, a été élevée en corps et en âme à la gloire céleste. »

Ce dogme vient comme suite normale des vérités révélées sur la Vierge Marie dans la tradition de l’Eglise. Déjà en 431 avec le concile d’Ephèse l’Eglise affirma que Marie est ‘’Mère de Dieu’’, puisque Mère de Celui qui en son unique personne possède et la nature humaine et celle divine.

Dans la suite, Marie fut proclamée ‘’conçue sans péché ou immaculée conception’’. Le 8 décembre 1854, dans la Bulle Ineffabilis Deus, le pape Pie IX déclarait : « Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout puissant, en vue des mérites de Jésus Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles ».

Ainsi la vie, la gloire de la Vierge paraît indissociable de son Fils. De  la proclamée Mère de Dieu à l’immaculée conception on aboutit au plerum, à la gloire du ciel. Dès lors, sa glorification devient normale au regard du privilège, de la grâce qu’elle reçut, mais aussi de sa foi. Elle a cru en Dieu, se laissant abandonner entre ses mains par son ‘fiat’ et Dieu l’a élevée (magnificat). Car Dieu ne pouvait ni laisser dans la corruption, le corps qui a porté son Fils ni jeter dans la géhenne l’âme de celle qu’Il désigna comme la ’comblée de grâce’.

La glorification de Marie, notre ‘sœur en humanité’ et notre ‘aînée dans la foi (cfr Livre de l’Abbé Kenkfuni ) est pour nous motif de joie et raison d’espérance. Car c’est le signe que notre foi n’est pas vouée au néant, mais tendue vers la gloire où elle nous précède déjà, gage de la gloire et de la splendeur future de l’Eglise.

Que la Vierge intercède pour nous.

‘’Yo mama wa Nzambe, obotami petwa ozongi mpe petwa kun’o likolo.
Tosepela toyemba nkembo ya mama, ntombwa ya Maria kin’o likolo’’.
Abbé Dieu Merci Pakasa
Prêtre d'Inongo aux études en Espagne

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)