mardi 26 janvier 2016

De l'école de paille à l'école en tôles

 De l'école de paille à l'école en tôles
***********************
A Kemba secteur ( paroisse Ste Croix de Bokoro), on était habitué à assister à une scène horrible au début de chaque année scolaire. Chaque parent voulait faire étudier son fils (sa fille) dans l'unique belle école catholique du village (construite par deux associations italiennes : Lions Club et Need You)  et comme le nombre d'enfants à accepter était limité, il fallait se "battre" pour avoir une place.
A Kemba, il y avait une seule jolie école qui ne pouvait  contenir tous les élèves du village.
Les parents qui n'avaient pas pu obtenir des places dans cette unique belle école étaient obligés d'inscrire leurs enfants à l'école Papa Ntango appelée " école de paille". En effet, cette école avait une toiture en paille et les parents d'élèves qui y étudiaient étaient obligés, à la fin de chaque mois, de réparer la toiture en renouvelant la paille.
Certains enfants qui n’avaient pas de place dans l'unique belle école de Kemba étudiaient à l'école appelée école de paille
Ce fait a créé un grand complexe d’infériorité pour les élèves qui y étudiaient. Raison pour la quelle les élèves favorisés par le fait qu'ils étaient retenus dans la bonne école, pour taquiner les autres les appelaient "enfants de l'école de paille".
Pour résoudre ce problème et  pouvoir donner accès à l'éducation scolaire à tous ces nombreux enfants dans de conditions qui respectent la dignité humaine, un  projet a été introduit auprès de l’œuvre Pontificale pour l'Alphabétisation dans le Monde ( OPAM- Rome)  afin que cette école de paille ait une bonne toiture. Le projet fut approuvé. Les travaux ont été réalisés, non sans difficulté, vu l'état de la route entre Bokoro et Kemba. Les tôles étaient achetées à Kinshasa et tout le reste ( planches, clous, ....) sur place à Bokoro.
Nos enfants de l'école de paille pourront maintenant étudier dans une école qui a une bonne toiture; on ne les fera plus rentrer à la maison quand il y a menace de pluie et leurs parents ne devront plus se préoccuper de renouveler la toiture chaque mois.Au début de l’année scolaire, on assistera plus aux disputes entre parents.
Nous remercions de tout cœur l'OPAM (Rome) pour le financement; nous disons merci à l'abbé José Monshengwo qui avait commencé à planifier et à  suivre les travaux quand il était au Congo. Que les abbés du Petit séminaire de Bokoro qui en ont assuré l’exécution jusqu'à la fin lisent aussi l'expression de notre reconnaissance.
Ici l'on voit ces enfants saluer et remercier devant leur nouveau batiment scolaire. Chaque enfant qui nait au monde a droit à l'éducation et ce, dans les bonnes conditions. L'Eglise  lutte pour la digité humaine. Merci à l'OPAM- ROME.

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)