mercredi 28 décembre 2016

Garde nos enfants de tout mal Seigneur!

Le 28 Décembre: les saints Innocents
***************************
Le 28 décembre, c'est la fête des Saints Innocents : l'Église s'unit à la douleur des mères dont les enfants furent massacrés par Hérode. Voyant dans l'Enfant de Bethléem un rival dont il était jaloux et voulant le supprimer, il envoya tuer à Bethléem tous les enfants de deux ans et au-dessous… (Mt 2, 16)

Célébrer les saints innocents, c'est penser aux massacres des innocents de tous les temps. Célébrer les saints innocents, c'est se rappeler les cris de détresses de plusieurs mères qui continuent à pleurer leur fils tués et massacrés par ceux qui ont fait du pouvoir l'option de vie. Célébrer les sains innocents, c'est aussi méditer sur les différentes formes des attentats à la vie humaine, de la naissance à la mort.


"Un peuple qui tue ses enfants n'a pas d'avenir." (Mère Térésa) 

lundi 26 décembre 2016

Écho de Noël dans nos paroisses du diocèse !

 Ebimi fleur kitoko o kati ya Butu !
*************************
Dans toutes  nos paroisses du diocèse,  les festivités de Noël se sont déroulées dans une atmosphère de prière et de fête. Il est né le Divin enfant. Mgr l’évêque a célébré la traditionnelle messe de minuit dans la cathédrale st Albert d'Inongo, entouré des confrères prêtres de st Albert et de la procure. Dans toutes les autres paroisses aussi à minuit, les abbés ont célébré la messe de la solennité de la naissance de notre Seigneur Jésus-Christ .
 Au Petit séminaire, la tradition a été aussi respectée, il ne pouvait en être autrement: messe à minuit avec tout le répertoire des chants en latin ( Dominus dixit ad me..., Puer natus in Bethléem, In Natali Domini, Parvulus Filius, Flos de Radice Jesse est natus hodie...), de quoi donner la chair de poule à tous les anciens séminaristes qui sont passés par cette maison de formation. Et durant le credo comme à Inongo, aux paroles: Et incartum est de Spirito sancto..." tous sont tombés à genoux dans une attitude de contemplation...! Et oui, ils méditaient les paroles de l'Incarnation du Fils de Dieu dans notre chair. Ce Fils de Dieu qui a posé sa tente au milieu de nous!
Hier matin, les chrétiens ont participé massivement à la messe du jour. Certaines paroisses ont battu le record car les premières messes ont commencé à 6h00 du matin. Il le fallait bien car les deuxièmes messes devaient commencer au plus tard à 10h00 pour finir vers 13h30. Un peu partout le même cri de détresse: que le Fils de Dieu nous apporte la paix qui, cruellement, nous manque. Notre peuple  a prié pour le dialogue en cours à Kinshasa. "Que ceux qui ont une responsabilité politique écoutent la voix de leur conscience, sachent voir les cruelles souffrances de leurs compatriotes et aient au cœur le bien commun" ( Pape François aux hommes politiques Congolais).
Que ceux qui ont une responsabilité politique écoutent la voix de leur conscience, sachent voir les cruelles souffrances de leurs compatriotes et aient au cœur le bien commun Today Deal $50 Off : https://goo.gl/efW8Ef

Today Deal $50 Off : https://goo.gl/efW8Ef
Que ceux qui ont une responsabilité politique écoutent la voix de leur conscience, sachent voir les cruelles souffrances de leurs compatriotes et aient au cœur le bien commun Today Deal $50 Off : https://goo.gl/efW8Ef

Today Deal $50 Off : https://goo.gl/efW8Ef

dimanche 25 décembre 2016

Nativité du Seigneur. Solennité du Seigneur

Eyenga ya Mbotama
*******************




MESSE DE LA NUIT
1ère lecture : « Un enfant nous est né » ( Is 9, 1-6)
2ème lecture : « La grâce de Dieu s’est manifestée pour tous les hommes » ( Tt 2, 11-14)

Evangile : « Aujourd’hui vous est né un Sauveur » ( Lc 2, 1-14 ) 
 
MESSE DE L'AURORE
1ère lecture : « Voici ton Sauveur qui vient » ( Is 62, 11-12 )
2ème lecture : « Dieu nous a sauvés par sa miséricorde » ( Tt 3, 4-7 )

Evangile : « Les bergers découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né » (Lc 2, 15-20)
MESSE DU JOUR
1ère lecture : « Tous les lointains de la terre ont vu le salut de notre Dieu » (Is 52, 7-10)
2ème lecture : « Dieu nous a parlé par son Fils » (He 1, 1-6 )
Evangile : « Le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous » (Jn 1, 1-18) 
***** 
"Paix  à  vous   tous   et  à   toute  notre nation tout  au  long  de  l’année  nouvelle 2017  qui  pointe   à l’horizon. Que  le  Seigneur   nous  exauce  et nous bénisse ( Mgr Philippe Nkiere Kena).

samedi 24 décembre 2016

Message de Noël 2016



AUX FRERES ET SŒURS DU DIOCESE D’INONGO
ET AUX HOMMES DE BONNE VOLONTE
                    ************************
« Aujourd’hui  vous  est    un  sauveur » ( Lc 2,11)
Le  Fils   de Dieu  nous   sauve   en se   risquant  lui –même  par  amour…..
Frères   et sœurs  bien –aimés,
Je  vous  souhaite   de  tout cœur   une  joyeuse  et   féconde   fête   de  la   nativité  du  Seigneur Jésus. Paix,  joie   et  espérance….
Nous  célébrons, en ce jour, un  évènement inédit  et  unique  dans   toute  l’histoire   de   l’humanité. Le  Fils  de Dieu  venu  planter   sa  tente  (sa  case)  parmi nous les  humains (Jn 1,14) !  Il  est   né petit  enfant( fragile),   d’une  femme  de notre  terre (Gal 4, 4) ! Il  est     comme un enfant  pauvre,  couché   dans une   mangeoire  (Lc 2,7) !  Il est né   dans  un pays   occupé, sous la domination  de césar  Auguste,  l’empereur de  l’empire   romain (Lc 2, 1) !
Chers frères et sœurs
L’histoire  de  la  naissance   de  Jésus- Christ, Fils   de   Dieu  est  une histoire  réelle, concrète, vraie . Ce  n’est  ni  un mythe  ni  un récit inventé  pour  le besoin  de la  cause. L’histoire   de la  naissance   de  Jésus - Christ  contient aussi   les contradictions  qui habitent  également notre  monde aujourd’hui.  Pour   nous,   disciples  de Jésus-Christ,  le  vrai  Sauveur   du  monde  n’est pas  César Auguste,  mais   bien  cet  enfant né dans   une crèche  et couché dans  une  mangeoire  (Lc  2, 7) !  Le  Sauveur  du  monde  est cet  enfant  dont  les  anges du ciel annoncent  la nouvelle  de la  naissance   aux bergers, ces hommes  incultes   et méprisés  (Lc 2, 8-12). Le  Sauveur  du monde   est  cet enfant  dont   les  anges  du  ciel  célèbrent  la  naissance   en  louant  Dieu par  ces  paroles: « Gloire  à Dieu  au  plus haut  des  cieux,  et  paix  sur   terre  aux  hommes  qu’il   aime ».
Dieu  par  son  Fils   est  entré  dans notre histoire :  une  histoire  faite de conquêtes  et de  domination, de  convoitise   et  de  mensonges,  d’injustices  et d’assassinats !  Quand   le  Fils  de  Dieu   accepte  de devenir  un  humain  comme  nous, il s’enfonce  dans notre  histoire  concrète  pleine   de contradiction,  une  histoire  faite    du  bien  et  du  mal. Même  si  lui -  même ne  pactise pas  avec  le  mal,  il  accepte   d’en subir   les  conséquences   destructrices  et  mortifères. « On connait des vrais amis dans la souffrance », dit-on avec raison ! Le  Fils   de  Dieu   est  le  « Vrai ami »  des humains. Il  accepte  de  vivre avec  nous   dans  nos  « grottes »,  nos  vies  repliées  sur  nous – mêmes  et sans  joie   ni   enthousiasme ,  pour  nous   aider  à sortir  de  nos  prisons dorées ! Aujourd’hui, dans  la  situation  dure   et   confuse   que  nous traversons  dans notre pays , que d’hommes   et  des  femmes  sont  devenus apathiques , tristes,grincheux  et  pessimistes !  Ils  oublient  que le Sauveur du  monde,  le  Fils  de  Dieu devenu  notre  frère,  est   avec  nous,  présent  et  agissant  au  cœur  de  notre  histoire  actuelle.  Ils  oublient  qu’il  nous  ouvre   des horizons   nouveaux ;  mais  nous  ne  pouvons   les  voir  que   si  nous Le   prenons   Lui,   comme  le   véritable   et  unique  Sauveur de nos  vies.  Quand  au  contraire,  nos vies   sont   dominées par la soif  de  l’argent,  du  pouvoir et les  jouissance  égocentriques,  nous  serons  sans  cesse ballotés   par    des vents   contradictoires de toute sorte, sans    véritable  joie de  vivre. «  Aujourd’hui  vous  est    un  sauveur » ;  en   vérité   Jésus-Christ  est-il réellement   le véritable   et   l’unique   sauveur   de  nos  vies ?
Frères  et  sœurs  bien  -aimés,
Quand le Fils   de  Dieu  apparait  dans  notre    monde,   il  se  met   du côté   des faibles, des  humbles  et  des  méprisés  de  sa  société :   les  enfants,  les  femmes,  les pauvres ,  les  bergers….  Son   environnement   est  également  humble: une  crèche  avec   des   animaux !  il n’habite   pas   un  palais au  mobilier  étincelant ! Par contre,  dans   notre   société,  les  petits, les   incultes,  les  faibles,  ces   privilégiés   de  Dieu,  sont   méprisés, de  plus  en  plus   abandonnés  à  eux -mêmes.  Et   c’est   toute  une   masse   de   notre  population !   Comment   pouvons - nous   alors  prétendre  bâtir   notre  pays   dans  la  justice , le droit   et  la  paix ? Mais   personne   ne   peut  sauver   quelqu’un  qui  se   noie,   sans   se  plonger   lui- même   dans  l’eau   au  risque   de  sa  vie.

Chers   frères  et    sœurs,
Noël,  c’est   la fête  du   débordement   de  l’amour   de  Dieu   pour  nous  les  humains.  Il  nous   a  envoyé   son propre  Fils   revêtir   notre   faiblesse   et  notre   pauvreté   pour   nous remplir   de  sa   puissance   d’amour.  C’est  ainsi   qu’il  nous   sauve. « Gloire   à Dieu   au  plus haut  des  cieux ».  Et   nous   ne  pouvons   répondre  à tant  d’amour qu’en  risquant   notre   propre   vie   par  amour  pour  les  autres.  C’est  ainsi   que  nous  deviendrons  des  bâtisseurs   de la  paix »  (Mt 5, 9).  Cette paix  messianique   est  à   la  fois   un  don,  mais   aussi   un  engagement  audacieux  et risqué dans  l’amour   et le courage   de la  vérité . Paix  à  vous   tous   et  à   toute  notre nation tout  au  long  de  l’année  nouvelle 2017  qui  pointe   à l’horizon. Que  le  Seigneur   nous  exauce  et nous bénisse.


Fait à Inongo, le 24 Décembre 2016

+Philippe NKIERE KENA

 Evêque d’Inongo

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17