lundi 15 juin 2015

Pastorale des malades: la chapelle de l'hopital de Bokoro inaugurée !

Chapelle de l'hopital de Bokoro: St Raphaël
***********************************
  « J’étais malade et vous m’avez visité » Matthieu 25, 36.
Enfin, l'hopital du diocèse à Bokoro a sa chapelle.  C'est depuis des années que l'on pensait à cela. En un premier moment, le diocèse avait reçu un mini financement pour la construire puis la contribution locale a été déterminante pour finir les travaux !
Ce Samedi 13 Juin, la toute nouvelle chapelle- Saint Raphaël-  a inaugurée par l'abbé José Monsengwo, curé de Ste Croix Bokoro en présence d'une foule nombreuse de chrétiens parmi lesquelles les malades et le personnel médical de l'hopital. Ont concélébré la messe: les abbés Jean Marie Ntesa, Bienvenu Boninga, Alfred Mbenge,  Alain José Mbula, Freddy Bekwaka, Jean Valère Nkoso et Pascal Mongbanklije. Il y avait aussi 4 diacres: Sengor Bébé, Dieu merci Imole, Joël Mambe et Yves Mputu Ibili.
A Bokoro où il y a ce grand hôpital du diocèse, les malades  qui ne pouvaient pas se déplacer pour l'église ne participaient pas à la messe. Les abbés s'organisaient en allant leur donner la communion à l'hopital.
Les abbés de Bokoro allaient à l'hopital pour donner la communion aux malades
L'abbé Jose Monsengo est l’aumônier de l'hopital; il sera  aidé par l'abbé spirituel du Petit séminaire.
La chorale Ste Croix en procession à l'hopital ce 13 Juin. Chant d'entrée...! Pour une société plus solidaire, plus fraternelle, plus humaine: aller à la rencontre, se rendre présent, créer du lien, lutter contre l’isolement et la souffrance, rendre leur place aux personnes handicapées et aux personnes les plus fragiles, et rechercher une vie de partage. ...
Nos abbés présents à la messe: les malades ont une place de prédilection dans le cœur de l'Eglise. Avec les chasubles de couleur blanche: signe de la victoire du Christ..!Mystère pascal..!
 Début de la messe.Une attitude prophétique : le plus fragile est mon semblable et il est à l’image de Dieu.
En allant à la rencontre de l’autre, souffrant, malade, âgé, isolé et /ou handicapé, nous privilégions l’attention à la personne humaine, créée à l’image de Dieu.....!
Début de la messe
Chapelle St Raphaël/ hôpital de Bokoro
L'autel et le tabernacle dans la chapelle de l'hopital; Jésus-Eucharistie: la force de nos malades...
Certains abbés concélébrants: Alfred Mbenge, Pascal Mongbanklije et Bienvenue Boninga:tous les chrétiens ont à partager l’attention et l’amour du Christ et de l’Eglise pour les malades.
L'abbé José Monsegwo durant l’homélie
 
Après la messe, l'abbé José Monsengwo a parcouru tout l'hopital en aspergeant les pavillons.
 L’attention aux personnes malades ou fragiles est, depuis Jésus-Christ, le signe majeur de la Bonne Nouvelle et de la venue du Royaume. Difficile pour une communauté qui ne se soucierait pas de ses membres fragiles de s’affirmer chrétienne.

Fides, spes, charitas: tria haec, maior autem horum est charita ( 1 Cor 13,13)
 Ces trois-là demeurent, la foi (pistis), l’espérance (elpis) et l’amour (agapè) mais l’amour est le plus grand.
"Boyambi, bolikyi na bolingo, na mabongi masato mana bolingo boleki" !

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)