lundi 22 décembre 2014

Nouveauté et difficultés pour nos élèves du secondaire et des humanités !

Au Maindombe ( Diocèse d'Inongo), les élèves du secondaire et des humanités avaient l'habitude de prendre les vacances au mois de Février (un  mois) pour les prendre de nouveau à la fin du mois de Juin ( vacances de fin d’année). La pratique des vacances de Noël et de Pâques n'existait pas et une des raisons principales avancée était le manque de moyens de transport rapides et surs qui peuvent amener et ramener les élèves a destination. On préférait ainsi les retenir où ils étudient et leur donner un mois entier des vacances ( Février) avant de reprendre au mois de Mars.
Mais depuis cette année scolaire (Septembre 2014), les choses ont changé: les responsables de l’enseignement ont demandé de supprimer le système semestriel pour  faire prendre les vacances aux élèves à Noël ( deux semaines) et à Pâques ( deux semaines). Conséquence: la plupart d'élèves ne sont pas allés en vacances et sont restés soit dans les internats soit aux lieux où ils étudient; c'est prudent car il n' y a pas des moyens de transports qui peuvent assurer le déplacement aller-retour dans le temps imparti pour les vacances (deux semaines). 
Plus des vacances d'un mois à Février; On prend les vacances à Noël et Pâques
A Bokoro et  à Inongo par exemple (centres qui ont des grands internats et beaucoup d'écoles), depuis la fermeture des classes le samedi, les élèves qui ont préféré aller en vacances sont toujours au port dans l'attente d'une occasion qui les amènera à la maison. Il est difficile, dans les conditions qui sont les nôtres, de demander à un élève qui étudie à Bokoro par exemple de regagner  Beronge ou Mushie  et de rentrer dans un délais de deux semaines: pas de bateau de transport en commun, pas de bus, rien du tout. On est dans une zone qui couvre une étendue de cent mil ( 100.000) kilomètres carrés.
Les quelques  véhicules des particuliers qui assurent le transport sont sans un programme fixe
Les quelques rares moyens de transport en circulation sont ceux des particuliers ( et dans quel état?) et voyagent sans un calendrier fixé. Ce qui fait que l'on peut faire une semaine entière sans avoir un moyen de transport qui vous porte où vous voulez aller. C'est la réalité, vérifiable sur terrain.
Un hors bord en voyage pour Kinshasa entre Tolo et Bokoro
 Et dire que l'on a promis la punition ou le renvoi de l'institut ( si le retard est trop prononcé) à tout élève qui arrivera en retard si les cours ont déjà commencé......!

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)