mardi 2 décembre 2014

Lettre pastorale de Mgr l'évêque



LETTRE AUX FRERES ET SŒURS CHRETIENS DU DIOCESE D’INONGO :
ORIENTATIONS  PASTORALES POUR L’ANNEE JUBILAIRE
2014-2015
Cette année, une année de miséricorde, une année de vie abondante              
 ( Lc 4,19 ; Jn 10,10)
Engageons-nous dans un « vivre-ensemble » nouveau.
  Frères et sœurs bien-aimés,
  Que le Seigneur Jésus, présent parmi nous, vous accorde grâce et paix. Qu’il nous remplisse tous et toutes de sa puissance de vie divine. Que tout au long de cette année jubilaire, nous puissions vivre réellement en véritables témoins du Christ.
  Chers frères et sœurs,
  Cette année est effectivement pour nous « une année des bienfaits du Seigneur » (Lc 4,15), une année de bénédictions de notre Dieu…Nous célébrons des jubilés ; nous initions l’année de la famille. Nous pensons avant tout au jubilé d’or (50 ans) de notre martyre, la Bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite. Ce jubilé concerne toute notre Eglise de la RDC. Au niveau diocésain, nous avons le jubilé sacerdotal de notre Evêque (50 ans) et celui de 5 prêtres (25 ans) ; nous avons également le jubilé de consécration religieuse de (25 ans) de 6 sœurs SIC du Diocèse d’Inongo… sans oublier les 85 ans d’âge de Mgr Léon LESAMBO, les 45 ans d’existence de la Congrégation des Sœurs de l’Immaculée conception/ Diocèse d’Inongo… Il y a enfin « l’année de la famille » pour toute notre Eglise du Congo. Que soit loué le Seigneur pour toutes les familles de notre Diocèse et pour celles du monde entier. Un Synode extraordinaire s’est tenu ce dernier temps à Rome à propos justement de la famille et l’année prochaine, il s’y tiendra un ordinaire sur le même sujet.
  Frères et sœurs bien-aimés,
  Jubilés, année de la famille : ce sont des signes manifestes de la miséricorde du Seigneur à notre endroit et de la vie abondante qu’il veut répandre sur nous.
Oui, frères et sœurs, malgré nos innombrables péchés et défaillances, notre Dieu ne cesse de nous manifester, de génération en génération, son cœur de miséricorde (Lc1, 50). Notre Dieu ne nous a pas abandonnés ; Il ne peut pas nous abandonner. Il l’a dit : «  moi je ne t’oublierai jamais. Regarde, je t’ai gravée sur la paume de mes mains, je ne cesse de penser à tes remparts » (Is 49,15-16).Toute sa vie durant, Jésus proclame et annonce à tous et spécialement aux désespérés le grand amour miséricordieux du Père (Lc 4,19 ; 15,1-32). Jusqu’au lieu de sa mort cruelle, pour ses bourreaux, Jésus n’a pas une autre prière que celle-ci : « Père, pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font » ( Lc 23,34). Après sa résurrection, Jésus a soufflé sur nous ses disciples son souffle d’amour miséricordieux, afin que nous soyons porteurs de la puissance du pardon du Père à tous nos frères et sœurs humains (Jn 20,21-23). Mais nous ses disciples d’aujourd’hui, qu’avons-nous fait de cette puissance de miséricorde ?
Oui, frères et sœurs, Notre Dieu est un Dieu Vivant : il est Vie, Créateur et communicateur de la vie. En lui est la source de la vie. (Gen 1,1-31 ; 2,1-23). C’est Lui qui souffle dans les narines de l’homme une haleine de vie faisant de nous des êtres vivants (Gen 2, 7). C’est Lui qui nous a envoyé son Fils, devenu homme comme nous et pour nous ; Celui-ci s’est soumis librement à la loi de la mort. Mais Il a brisé la force de la mort et nous a ouvert ainsi  la vie pour toujours, la vie éternelle.
A nous qui avons accueilli Jésus, le Père nous a communiqué son souffle  (Esprit). Nous sommes devenus au nom de Jésus, les filles et fils du Père (Jn 1,12). Libérés de tout esclavage, nous sommes remplis de puissance de vie qui est dans le Christ Jésus, comme ses cohéritiers nous appelons Dieu « Abba »  (Gal 4,4-7). Nous sommes des « vrais vivants », «des vrais ressuscités ». Nous avons en nous la capacité, la puissance de faire surgir à la vraie vie nos frères et sœurs humains, les autres créatures…Mais que faisons-nous de cette puissance vitale ? En cette année de grâce, Le Seigneur nous demande à chacun et à tous (toutes) que nous cessions de nous lamenter sans cesse et d’avoir peur. Engageons-nous dans une ère nouvelle,  celle d’une vie déployée. Alors nous croîtrons véritablement et ferons aussi croître nos familles, notre diocèse, notre pays, la RDC.
Voilà pourquoi, au nom du Seigneur Jésus, je vous demande à tous et toutes de mettre en pratique les engagements suivants :
1.  La Parole de Dieu est la lumière sur nos pas (Ps 118).
    Chaque paroisse ou CEV cherchera par tous les moyens, à faire lire, à faire connaître, à faire méditer et prier la Bible. Les « animateurs bibliques » sont donc indispensables dans chaque paroisse ou CEV (cfr 1er Synode de l’Afrique).

2.  L’Eucharistie est au sommet de la liturgie et de toute la vie chrétienne (Vat. II, SC n°10). Chacun(e) et tous (toutes) nous nous ferons le devoir de rencontrer très régulièrement (quotidiennement) le Seigneur dans cet «admirable Sacrement». Chaque jeudi, dans nos paroisses et communautés, se fera l’adoration du Saint Sacrement, depuis le matin (après l’Eucharistie) jusqu’à 18h00’ (sauf la où il y a la rencontre en CEV, l’adoration s’achèvera à 15h00’).Que chacun(e) prenne le temps nécessaire d’adoration.

3. Dans chaque paroisse, on organisera une fois par mois la célébration communautaire de la réconciliation. On tiendra compte des jeunes et des adultes. Il est demandé aux prêtres de bien expliquer le sens profond du Sacrement de la réconciliation.

4. Tous les vendredis, jour où nous nous rappelons la mort du Seigneur, nous aurons tous à cœur de nous engager, de différentes manières, vis-à-vis des personnes souffrantes. Elles sont le corps souffrant du Seigneur. Que chaque paroisse, CEV, communauté organise les prières, l’assistance, l’itinérance pour les malades, les prisonniers, les frères et sœurs souffrants de toutes sortes des maux.
5. Tous les samedis, jour de notre Mère Vierge Marie : Ce jour-là, nous la vénérons particulièrement. Nous demandons au Seigneur par son intercession, le don de la paix pour nos familles, notre pays et le monde entier.
6.  Une fois par semaine, il y a la réunion en CEV. J’en fais une obligation pour chacun(e) dans notre Diocèse en cette année de jubilé. Nous y traiterons, en rapport avec la famille et la situation dans notre pays, le thème de « réconciliation, justice et paix » conformément au 2ème Synode de l’Afrique.
7. Conformément à ce qui a été antérieurement demandé, la prière du soir en famille se fera à l’heure indiquée dans chaque paroisse. On utilisera les cloches ou autres instruments convenus.
8. La prise en charge financière de notre Eglise est aussi une obligation pour chacun(e). En rapport à ce qui est demandé dans notre Eglise de la RDC, chaque adulte paie 1000Fc par an et chaque jeune 500Fc. Ceci peut se payer également en nature. Que chaque paroisse, CEV ou communauté organise très concrètement cette quête.

9. Le travail communautaire (salongo) pour la paroisse, le champ communautaire, le travail organisé pour le bien commun sont autant d’expressions réelles de notre engagement chrétien pour un « vivre ensemble » nouveau.

10.  Le « Jubilé d’or » du sacerdoce de notre Père Evêque organisé dans chaque doyenné sera précédé d’une retraite populaire de trois jours animée par l’évêque lui-même. S’il y a des festivités, qu’on n’oublie pas les pauvres : ils y seront invités.
  Frères et Sœurs bien aimés,
  Les différents engagements nous aideront sûrement à vivre en vérité cette année de jubilé et de Famille. C’est un « temps favorable » dont le Seigneur nous fait le don…C’est le jour du salut.
  Frères et Sœurs,
  Notre Dieu nous aime tant, comme ses filles et ses  fils en son Fils Jésus-Christ (Jn3, 16). Que la puissance de son Amour déversé en nous par l’Esprit ( Rm 5, 5) soit la force de notre vie. Que nous devenions ainsi une bénédiction pour nos cités, notre diocèse et notre pays.
  Que le Seigneur Notre Dieu ouvre nos cœurs et vous bénisse à travers mes mains étendues sur vous, moi qui ne suis que son humble serviteur et votre serviteur !

Fait à Inongo, le 31/10/2014


+ Philippe NKIERE KENA,

 Evêque d’Inongo

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)