mercredi 31 décembre 2014

Récapitulons: certains événements de l'an 2014

Inongo: certains événements de 2104
***********************
Jubilé de 50 ans de vie sacerdotale de notre évêque, Ya philippe. Pendant toute cette année, dans tout le diocèse, nous avions fêté cet événement....
********************************************************************************
Cent ans de vie de Mgr Jan Vancauwelaert , notre 1er évêque d'Inongo. Le cardinal Monsengwo, notre évêque Philippe et certains d'Inongo étaient présents à la fête en Belgique
***********************************************************************************
85 ans de vie de Mgr Léon Lesambo ; messe et fête à la maison diocésaine d'Inongo à Kinshasa. le cardinal Monsengwo , notre évêque Philippe et plusieurs pretres ont concélébré la messe
*********************************************************************************
25 ans de vie sacerdotale pour  5 de nos  prêtres: Albert Kenkfuni, Faustin Lekili, Jacques Mpia Bekina, Jean Marie Ntesa et José Monsengwo

*********************************************************************************
Ordination sacerdotale de 5 nouveaux confrères à Mushie
*********************************************************************************
Vœux et Jubilé de 25 ans de vie religieuse pour certaines de nos sœurs à Mushie
*********************************************************************************
Fin des études pour 3 de nos prêtres à Kinshasa ( Béni Mayo, Delphin Nkano et  Sébastien Ekoko)
********************************************************************************
******************************************************************************
Les abbés Fidèle IKombila et  Maximillien Wango nommés professeurs résidents dans nos grands séminaires de Théologie et de philosophie
*********************************************************************************
3 prêtres envoyés aux études dont deux à Rome (Henri Godé MbawMbaw et Didier Mokuba) et un à Kinshasa (Bernadone Mbomoyi ( ISTA)
********************************************************************************
Les travaux de la réfection de la toiture de la cathédrale financée en grande partie par les chrétiens d'Inongo eux-mêmes
*******************************************************************************
Travaux à l'hopital général d'Inongo en partenariat avec la Conférence épiscopale Italienne et Medicus Mundi
********************************************************************************
Le tout nouveau canon rapide de la commission Justice et paix sombre au lac entre Inongo et Kutu lors d'un voyage, à cause des fortes tempêtes. Deux élèves qui étaient à bord meurent ( le fils du chauffeur et la nièce de la sr Véronique Mongbama). Jusqu'à présent, le canon est toujours sous eau, introuvable.
*********************************************************************************
****Arrivée le 24 Décembre de l'abbé Jean Iyompole à Yuki ,  accompagné du stagiaire Ibili. Yuki est une nouvelle paroisse confiée au diocèse d'Inongo. Initialement, elle nous appartenait. Puis, à cause de la distance, un accord a été signé entre Mgr Lesambo et feu Mgr Bilesti d'Idiofa pour qu'elle soit desservie par le diocèse d'Idiofa. Cette année, un nouvel accord: les abbés d'Inongo y  retournent.

mardi 30 décembre 2014

Ils ont voyagé hier pour Kinshasa !

 Nos deux évêques sont arrivés à Kinshasa hier
*********************************
Hier Lundi le 29 Décembre, nos deux évêques (messeigneurs Léon Lesambo- émérite-  et Philippe Nkiere) ont voyagé d'Inongo pour Kinshasa à bord d'un vol régulier de Kin Avia. Ils ont atterri à Kinshasa à 14h00.
Généralement quand Mgr l’évêque voyage pour Kinshasa, il est accompagné à l’aéroport d'Inongo par l'abbé chancelier, le curé de la cathédrale et les autres abbés. Si l'avion doit faire escale à Bokoro, les abbés de Bokoro viennent l'attendre à la piste pour le saluer. A Bokoro en effet, il y a le curé doyen du doyenné de Bokoro ( l'abbé José Monsengwo), le curé de la paroisse Ste Famille de Bokoro , le recteur du Petit séminaire de Bokoro et d'autres abbés en service pastoral.  Une fois à Kinshasa, mgr est accueilli par l'abbé procureur et commence  son séjour...
 Mgr l’évêque accueilli par l'abbé José Monsengwo, curé de Bokoro pendant l'escale de l'avion à Bokoro
 L'abbé Marcel Nduaya, recteur du Petit séminaire, salue Mgr durant l'escale à Bokoro
 L'abbé Valère Nkoso, curé de Ste Famille- SangaSanga salue Mgr durant l'escale de l'avion à Bokoro
 L'abbé Bienvenue Boninga salue Mgr à la piste durant l'escale
 Pendant que l'on charge  les bagages des passagers de Bokoro, les pretres en profitent pour poser certains problèmes à Mgr l’évêque
Salle d'attente de la piste de Bokoro, Mgr entouré par les pretres qui sont au service pastoral à Bokoro
Mgr repart pour Kinshasa: les pretres l'accompagnent ...
 Dans l'avion, mgr occupe le premier siège
Arrivée à la piste de Ndolo/ Kinshasa
 Généralement lors de l'enregistrement des documents, Mgr l’évêque est conduit par une hôtesse de l’aéroport dans la salle d'attente réservée aux autorités. Quand on finit , on le lui ramène et on le fait sortir...!
 Dehors, l'attendent aussi certaines de nos sœurs venues le saluer et lui souhaiter la bienvenue

La jeep attend mgr dans le parking de l’aéroport de Ndolo
 Lors de l'escale de l'avion à Bokoro durant un de ses voyages, Mgr Lesambo pose avec l'abbé Boninga
Mgr Lesambo lors d'un voyage ...l'avion a fait escale à Bokoro...

lundi 29 décembre 2014

Repas de Noël ensemble pour nos abbés et religieuses à Kinshasa

Noël c'est aussi la  fête de la famille. C'est une habitude au diocèse d'Inongo: à Inongo centre tous les pretres, religieuses et consacrés partagent le repas ensemble dans la salle épiscopale avec Mgr l’évêque. A Kinshasa, nos abbés et sœurs diocésaines n'ont pas perdu cette bonne tradition...ils ont partagé le repas de Noël ensemble.Nos sœurs se sont occupées de la cuisine...elles le font avec joie et grande disponibilité !
 Nos sœurs  à la cuisine...sr Mayo Augustine
 Sr Martine
 Sr Chantal
 Srs Rosette Ibili et Bibiane Alilo

Tables prêtes pour le repas
Repas de Noël  (soir) ensemble

dimanche 28 décembre 2014

La Sainte Famille. Fête du Seigneur!

 Eyenga ya libota lisantu
***********************
1ère lecture:«Ton héritier sera quelqu’un de ton sang » (Gn 15,1-6;21,1-3) 
2ème lecture:La foi d’Abraham, de Sara et d’Isaac (He 11,811-12.17-19) 
Evangile: «L’enfant grandissait et se fortifiait, rempli de sagesse» (Lc 2,22-40)

vendredi 26 décembre 2014

Saint Etienne, premier martyr !

Fête de saint Étienne, premier martyr. Homme rempli de foi et d’Esprit Saint, premier des Sept que les Apôtres choisirent comme coopérateurs de leur ministère, il fut aussi le premier des disciples du Seigneur à verser son sang à Jérusalem, portant témoignage au Christ Jésus, qu’il affirma voir debout dans la gloire à la droite du Père et, pendant qu’on le lapidait, il priait pour ses persécuteurs.(Martyrologe romain)
Dans nos prières, penser au père Etienne, ancien missionnaire scheutiste et ancien  professeur au Petit Sémianire de Bokoro.
Sango Etienne
 

jeudi 25 décembre 2014

Joyeux Noël à tous: lettre pastorale de Mgr l’évêque pour Noël 2014

MESSAGE DE NOËL 2014
AUX FRERES ET SŒURS DU DIOCESE D’INONGO :
Un enfant nous est né ( Is.9,5 ; Lc 2, 7)
Entrons dans les temps nouveaux d’une humanité aimée et radicalement fraternelle.



Frères et Sœurs bien-aimés,
Joyeux Noël !
Noël, quel mystère d’amour ! Le Fils de Dieu devient l’un de nous, chair de notre chair, sang de notre sang ! Il naît d’une femme de notre terre (Gal.4, 4). Il naît comme tout enfantfragile, « emmailloté » (Lc 2, 7) ; il naît comme un pauvre parmi les pauvres, « couché dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune » (Lc 2, 7). Les premiers à qui est annoncée la nouvelle de sa naissance sont des bergers : des hommes méprisés à l’époque, réputés ignorants, impurs voleurs…
Chers Frères et Sœurs,
En naissant comme un enfant faible et pauvre, le Fils de Dieu vient nous dévoiler un autre visage de Dieu. Un Dieu différent, étonnant, déroutant. Un Dieu faible et pauvre, qui veut, par amour, communier à toute détresse humaine pour nous en délivrer. Seul l’amour en effet sauve véritablement. Un Dieu qui prend parti pour les méprisés, les exclus et les rejetés afin que personne ne soit perdu (Mt 18, 14). Un Dieu qui descend, par sa mort sur la croix, jusqu’au plus bas de l’en bas. Il rejoint par là tout humain et tout l’humain jusque dans sa déchéance la plus abjecte. Il brise ainsi à la racine tout mépris, tout rejet de l’autre.
En naissant comme un enfant fragile et pauvre, le Fils de Dieu vient ouvrir toute notre humanité aux temps nouveaux d’une humanité aimée par Dieu et appelée à une radicale fraternité entre tous et toutes. Le lien de fraternité qui nous unit les uns aux autres et fait de nous frères et sœurs en humanité vient d’en Haut. C’est un don de Dieu que nous ne pouvons ni banaliser ni accueillir passivement…comme le serviteur qui, par peur, cache le talent reçu dans la terre (Mt 25, 25) !
Frères et Sœurs bien aimés,
En naissant comme un enfant fragile et pauvre, le Fils de Dieu nous interpelle sur la dignité des pauvres. La dignité des faibles et des pauvres n’est pas une faveur qu’on leur accorde. Elle est un droit. Tout être humain même le plus vil et le plus inculte a droit à la dignité. Pour nous chrétiens, cela fait partie de notre foi à la commune humanité qui relie le Fils de Dieu à nous, dans la puissance de l’Esprit Saint.
 La fête de Noël est la fête de la dignité des faibles, des petits et des pauvres…Mais, quand on voit ce qui se passe dans notre pays, dans nos cités, dans nos familles et même dans nos communautés chrétiennes, on est loin du respect et de la dignité que méritent ceux à qui le Seigneur s’est identifié. C’est en effet lui-même que l’on méprise en méprisant un frère ou une sœur faible, pauvre… (Mt 25, 31-46). Comment célébrer Noël tout en laissant ses frères et sœurs humains dans la solitude, dans la faim, dans le dénuement ?
Frères et Sœurs bien aimés,
En naissant comme un enfant faible et pauvre, le Fils de Dieu nous montre son engagement, son combat pour une humanité fraternelle. En son temps comme aujourd’hui, la fraternité ne va pas de soi. Le système de Caïn ou le droit du plus rusé et du plus violent continue à réguler les relations entre les peuples et les individus aujourd’hui. L’Argent devenu l’idole divise l’humanité en deux blocs : les riches et les pauvres. La mondialisation elle-même est une mondialisation marchande. Dans ces conditions, vouloir la fraternité entre tous à partir des plus faibles et pauvres est « aller à contre-courant ». C’est un combat qui amène solitude, persécutions, rejet. Mais c’est le seul chemin véritable pour une humanité fraternelle, condition « sine qua non » pour la survie de notre humanité. La fraternité ou la mort. Seule « la civilisation de l’amour » (Bienheureux Pape Paul VI) peut nous sauver du goût de meurtre au lieu du goût de donner la vie. Oui mes frères et sœurs, Seul l’amour divin répandu dans nos cœurs par l’Esprit de Jésus-Christ (Rm 5, 5) devenu l’un de nous, nous rendra vainqueurs de la haine. Quand nous nous laissons habiter par cet amour là, alors nous naissons à un temps nouveau : nous sommes alors passés de la mort à la vie parce que nos aimons nos frères » (1 Jn3, 14). Voilà un des messages de Noël à méditer et à vivre.
Frères et Sœurs,
Noël, quel mystère d’amour ! Un temps de fête pour tous ! Que les différents jubilés de cette année 2014(cfr notre lettre du 31 Octobre 2014) soient célébrés dans la joie des temps nouveaux où le Fils de Dieu nous introduit en naissant comme un enfant humain faible et pauvre !
Joyeux Noël à tous et mes vœux les meilleurs pour l’année 2015 ! Que le Seigneur nous bénisse et fasse de nous une bénédiction pour nos frères et sœurs humains !
Fait à Inongo, le 24/12/2014
+ Philippe NKIERE KENA
   Evêque d’Inongo


mercredi 24 décembre 2014

Nous attendons le Seigneur: Noël à nos portes!

Aujourd’hui le Seigneur va venir; demain vous verrez sa gloire
 (Invit. 24 Décembre)

Na butu oyo tozali na nsai, na butu bwa lelo Mobikisi ayei !
Seigneur Jésus, hâte-toi, ne tarde plus; que ta venue réconforte et relève ceux qui ont foi dans ton amour. Toi qui règnes pour les siècles des siècles (Liturgie des heures, 24 Décembre) .

lundi 22 décembre 2014

Nouveauté et difficultés pour nos élèves du secondaire et des humanités !

Au Maindombe ( Diocèse d'Inongo), les élèves du secondaire et des humanités avaient l'habitude de prendre les vacances au mois de Février (un  mois) pour les prendre de nouveau à la fin du mois de Juin ( vacances de fin d’année). La pratique des vacances de Noël et de Pâques n'existait pas et une des raisons principales avancée était le manque de moyens de transport rapides et surs qui peuvent amener et ramener les élèves a destination. On préférait ainsi les retenir où ils étudient et leur donner un mois entier des vacances ( Février) avant de reprendre au mois de Mars.
Mais depuis cette année scolaire (Septembre 2014), les choses ont changé: les responsables de l’enseignement ont demandé de supprimer le système semestriel pour  faire prendre les vacances aux élèves à Noël ( deux semaines) et à Pâques ( deux semaines). Conséquence: la plupart d'élèves ne sont pas allés en vacances et sont restés soit dans les internats soit aux lieux où ils étudient; c'est prudent car il n' y a pas des moyens de transports qui peuvent assurer le déplacement aller-retour dans le temps imparti pour les vacances (deux semaines). 
Plus des vacances d'un mois à Février; On prend les vacances à Noël et Pâques
A Bokoro et  à Inongo par exemple (centres qui ont des grands internats et beaucoup d'écoles), depuis la fermeture des classes le samedi, les élèves qui ont préféré aller en vacances sont toujours au port dans l'attente d'une occasion qui les amènera à la maison. Il est difficile, dans les conditions qui sont les nôtres, de demander à un élève qui étudie à Bokoro par exemple de regagner  Beronge ou Mushie  et de rentrer dans un délais de deux semaines: pas de bateau de transport en commun, pas de bus, rien du tout. On est dans une zone qui couvre une étendue de cent mil ( 100.000) kilomètres carrés.
Les quelques  véhicules des particuliers qui assurent le transport sont sans un programme fixe
Les quelques rares moyens de transport en circulation sont ceux des particuliers ( et dans quel état?) et voyagent sans un calendrier fixé. Ce qui fait que l'on peut faire une semaine entière sans avoir un moyen de transport qui vous porte où vous voulez aller. C'est la réalité, vérifiable sur terrain.
Un hors bord en voyage pour Kinshasa entre Tolo et Bokoro
 Et dire que l'on a promis la punition ou le renvoi de l'institut ( si le retard est trop prononcé) à tout élève qui arrivera en retard si les cours ont déjà commencé......!

dimanche 21 décembre 2014

IVème Dimanche de l'Avent

Lomingo la Inei o eleko ya Loya
***********************
Viens Seigneur Jésus, Viens nous sauver!
********************************* 
L'autel de Ste Croix/ Bokoro
Nos accoyltes pendant l'Avent s'habillent en violet..!
Tokozila yo, tokoyamba yo, Emmanuel Mobikisi
1. Mwana Nzambe akoya e, mpo ya biso basumuki. Tosepela tobiki o liwa
2. Nzambemei akololinga; alotindeli wa ye Mwana: Tosepela tobiki o liwa
3. Tozwi Yezu , tozwi  mwinda ;  tozwi Yezu  tozwi nzela; tosepela tobiki o liwa
4. Mpe na nsuka ya mokili; akokende na biso banso, o likolo kun'o mboka Tata


 1ère lecture : La royauté de David subsistera toujours devant le Seigneur ( 2 S 7, 1-5.8b-12.14a.16 )
Messe à Notre Dame de Fatima/ Oshwe
 Nzembo: Yeruzalem, Yeruzalem tala esengo ekoya o mboka yo. 
1. Tika nayokemela Mokonzi Nzambe, akoloba se maloba ma boboto
2. Na bato ba ye na bandeko ba ye na bango bazongeli ye
3. Libiki libelemi na bato bakobanga Nzambe; nkembo ya ye nde ezongi lisusu o mokili mwa biso
2ème lecture : Le mystère gardé depuis toujours dans le silence est maintenant manifesté ( Rm 16, 25-27) 
Evangile : « Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils » ( Lc 1, 26-38 ) 
*********
 Mokonzi yamba mabonza ma biso, na maboko ma Nganga Nzambe/ Messe à Oshwe
Solo Mokonzi ebongi se bongo, totondo yo botondi mikolo minso pe bisika binso, wana mosala mwa biso mpe libiki  lya biso oooooo/ Messe à oshwe

Okanisa papa wa biso François, episkopo wa biso Philippe, ba NgangaNzambe banso na ekolo ya yo mobimba
Messe à Ste Croix/ Bokoro
 Tata wa biso ozali o likolo bato bakumisa nkombo ya yo, bandima bokonzi bwa yo

 Yaka Yezu, yaka Yezu, yaka e tokozila yo e na mposa

Mosikoli wa biso Yezu yaka tokozila yo, ozalaka o mitema ; yaka, yaka ,yaka!

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17