mardi 28 octobre 2014

Faire voyager nos grands séminaristes , les difficultés...!

       Nos grands séminaristes ont regagné Kalonda et  Kikwit
****************
Nos grands séminaristes ont déjà regagné leurs séminaires respectifs, cest-à-dire Kalonda pour ceux qui font la philosophie et Kikwit pour ceux de la théologie. Pas toujours facile organiser un tel voyage pour notre commission des vocations et l’économat. D’abord, il fallait les réunir tous en trois groupes: ceux du Lac à Inongo (Mpenzwa, Ibamba, Kiri, Beronge et Inongo), ceux de la Lukenie à Bokoro (Lokolama, Nkaw, Kangara, Oshwe, Taketa, Tolo, Bokoro, Semendwa, Sangasanga, Makaw) et enfin ceux de la Mfimi à Nioki ( Mushie, Ntanembelo, Mbali, Nioki….).
De la, il fallait organiser un premier voyage pour les rassembler à Kutu. A partir de Kutu, les faire arriver à Isaka ( où ils rencontrent  le groupe réuni  à  Nioki).  D’Isaka, louer un bus pour les emmener à Bandundu. De Bandundu, louer de nouveau un bus pour Kinshasa et de Kinshasa un autre bus pour Kalonda (on les laisse à Masamuna) et Kikwit.  Tous ces voyages coutent au diocèse plus ou moins  6000 (six mil) dollars américains. 
Un moment donné, mgr l’évêque avait commencé à louer deux petits porteurs qu’il faisait venir à Inongo pour les  transporter tous jusqu’à Kikwit. Il a tenté deux fois cette expérience mais il l’a abandonnée car  ça coutait très cher au diocèse: un seul petit porteur loué revenait à 5000 $. 
 
Nous avons au moins 40 grands séminaristes. Il fallait donc chaque fois louer deux petits porteurs.
Puis on avait renoué avec le bateau du diocèse. Pas toujours facile: 6 jours de voyages ( Inongo- Kinshasa) et le moteur consommait plus de 15 futs de mazout pour l’aller-retour soit 3000 litres de mazout sans compter le Saie 40 ( huile de moteur) et les frais administratifs à payer à la Régie des voies fluviales, immigrations, ports…..
Dans le passé, l’économat avait aussi  organisé des voyages par route ( Bokoro- Semendwa- Bendela- Bagata…. Kikwit et Kalonda).  Mais l’état des routes a vite détruit les deux véhicules Daf achetés.
 
Ces routes n’étant pas asphaltées, nos séminaristes restaient des jours entiers embourbés dans la boue, parfois à la merci de la pluie. Mais là encore le plus marrant, c’est le problème des bacs pour traverser le Kasai et  le Kwilu.
 Vous arrivez avec le véhicule,  le conducteur du bac est allé aux  champs. Il faut dépêcher une personne pour aller le suivre, faut- il encore que l'on sache exactement où il est! Quand il arrive, vous devez d'abord le payer puis vous lui remettez le carburant pour faire déplacer le bac. Enfin, les manœuvres pour démarrer le moteur du bac...plus d’une fois nos séminaristes se sont  jetés dans l’eau pour  pousser et faire partir le bac du port ( le levier de la marche arrière du bac ne fonctionnait plus) .. certains d'entre nous (d'entre eux) ont eu  la vie sauve puisqu’ils savaient nager: quand le bac enfin part du port, vous êtes dans l'eau car vous le pousser pour qu'il prenne le large.  Vous devez vite vous jeter dessus et étant dans l’eau, pas toujours facile cette gymnastique…! Il est arrivé plus d'une fois que ceux qui étaient dans l'eau pour pousser  soient  restés et ont suivi avec une pirogue....!

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)