vendredi 30 novembre 2012

2ème journée de la neuvaine à l'Immaculée Conception

"La Vierge Marie est saluée comme un membre suréminent et absolument unique de l’Église, modèle et exemplaire admirables pour celle-ci dans la foi et dans la charité, objet de la part de l’Église catholique, instruite par l’Esprit Saint, d’un sentiment filial de piété, comme il convient pour une mère très aimante" (Vatican II, Lumen Gentium, 53).

Okulami na mbindo te Mama, otangemi ngondo o bileko binso, otambwisa biso o nzela ya yo.

Nouvelle nécrologique à Inongo !

Depuis ce jeudi 29/11, les écoles conventionnées Catholiques d'Inongo sont en deuil. Elles ont perdu l'enseignant Nzeke Ntetele de l'école primaire Nong'Iboko et l'élève Marthe Imomba du lycée Bondeko. Les deux enterrements ont eu lieu aujourd’hui après une Eucharistie présidée par l'abbé Didier Mokuba en compagnie des abbés Alidor Nzeke et Pascal Lemene en leur mémoire.
 La chorale des élèves chante la messe
Que leurs âmes reposent en paix.!

jeudi 29 novembre 2012

Neuvaine de l’Immaculée Conception. du 29 novembre au 7 décembre



Neuvaine de l’Immaculée Conception.
du 29 novembre au 7 décembre

La Sainte Eglise exhorte ses enfants à préparer la fête de l’Immaculée Conception  par une neuvaine spéciale pour honorer la Très Sainte Vierge Marie dans son Immaculée Conception .  L’usage général dans l’Eglise Catholique est de commencer cette neuvaine le 29 novembre et de l’achever le 7 décembre. Ce sont ainsi et en vérité neuf jours de préparation spirituelle qui s’achèvent au moment où commence la fête : c’est-à-dire avec les premières vêpres.

Avec toute l’Eglise nous chanterons durant neuf jours Tota pulchra es Maria, prière qui souligne la beauté de la Vierge Marie:



Tota pulchra es, Maria, et macula originalis non est in te.
Vous êtes toute belle, Marie, et la faute originelle n'est point en vous.
Vestimentum tuum candidum quasi nix, et facies tua sicut sol.
Votre vêtement est blanc comme neige, et votre visage pareil au soleil.
Tota pulchra es, Maria, et macula originalis non est in te.
Vous êtes toute belle, Marie, et la faute originelle n'est point en vous.
Tu gloria Jerusalem, tu laetitia Israel, tu honorificentia populi nostri.
Vous, la gloire de Jérusalem, Vous la joie d'Israël, Vous qui êtes l'honneur de notre peuple.
Tota pulchra es, Maria.
                               Vous êtes toute belle, Marie.

mercredi 28 novembre 2012

Ils sont en voyage...

Ce matin, messeigneurs Léon Lesambo et Philippe Nkiere ont voyagé pour Kinshasa. L'abbé Fidèle Ikombila, le chancelier, a pris aussi place à bord du même avion. Mgr l’évêque regagnera Inongo avant le 8 Décembre pour la fête du jubilé de 25 ans et les vœux temporaires de certaines de nos sœurs.
Nos sœurs « junioristes » qui étaient à Kikwit pour suivre les sessions préparatoires aux vœux perpétuels sont arrivées à Kinshasa hier. Elles se préparent à rentrer au diocèse pour poursuivre la formation. Les vœux perpétuels auront lieu à Nioki le 2 Février en la fête de la Présentation du Seigneur au temple. Une première pour Nioki.
Dans l'entre temps, la mère générale Christine Mpia Kula poursuit sa tournée pour la visite canonique à ses consœurs. Après Kiri, Mpenzwa, Oshwe et Taketa, elle est arrivée à Makaw hier.

mardi 27 novembre 2012

La paroisse d'Ibeke se prepare...!

Mgr Mongo et le stagiaire de Mpenzwa Claude Ilikiwa ont pris place hier à bord du Bac qui est allé à Kiri déposer la jeep du territoire de Kiri.
Comme information, sachons que la paroisse d'Ibeke se prépare à son jubilé de cent ans. Tous les préparatifs sont concentrés à Kiri vu l'enclavement de  la  zone.
Fondé en 1910 par le père Jules Van Houtte, comme poste annexe à Inongo, Ibeke est devenu  la troisième mission du Lac Léopold II le 19 Octobre 1911.  Les pères JUles Van Houtte et Joseph de Winter furent ses premiers apôtres (lire Jacques Mpia Bekina, L’Évangélisation du Mai-Ndombe au Congo-Kinshasa. Histoire, difficultés présentes et inculturation, L’harmattan 2010).

lundi 26 novembre 2012

La messe du Christ Roi et l'ouverture de l'année de la foi à Inongo

 En la solennité du  Christ Roi, Mgr l’évêque a ouvert officiellement  à Inongo  l'année de la foi pour les jeunes des paroisses Saint Albert et Saint Jean.
 La chorale d'Inongo a animé la liturgie avec des beaux chants


 La foule a suivi , comme toujours, avec attention l’homélie de Mgr l’évêque

Une foule nombreuse a participé à cette messe. C’était aussi l'occasion en ce 25 Novembre de commémorer les victimes du naufrage du bateau Sodefor au lac avec plus d'une centaine des morts.

dimanche 25 novembre 2012

Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'Univers. Eyenga ya Kristu Mokonzi!

 Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'Univers

Kristu, Kristu, Kristu yo Mokonzi (2x)
1. O mitema mya biso, mpe o ndako ya biso.
2. O mabota ma biso, mpe o mboka ya biso.
3. Okoyangela biso, na boboto bwa solo.
4. Okoteyaka biso se mateya ma solo
5. Yo Mokonzi wa solo, okokelaka binso
6. Na liwa o Kuruze, paradiz'ezibwani

Lectures de la messe

1ère lecture : La royauté du Fils de l'homme ( Dn 7, 13-14 )


Lecture du livre de Daniel
 
Moi, Daniel,
je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d'homme ; il parvint jusqu'au Vieillard, et on le fit avancer devant lui.
Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et toutes les langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite.

Psaume : ( 92, 1abc, 1d-2, 5 )


R/ Jésus Christ, Seigneur, tu règnes dans la gloire.
Le Seigneur est roi ;
il s'est vêtu de magnificence,
le Seigneur a revêtu sa force.

Et la terre tient bon, inébranlable ;

dès l'origine ton trône tient bon,
depuis toujours, tu es.

Tes volontés sont vraiment immuables :
la sainteté emplit ta maison,
Seigneur, pour la suite des temps.

2ème lecture : Le sacerdoce royal des sauvés ( Ap 1, 5-8 )


Lecture de l'Apocalypse de saint Jean
 
Que la grâce et la paix vous soient données, de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né d'entre les morts, le souverain des rois de la terre.
À lui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, qui a fait de nous le royaume et les prêtres de Dieu son Père, à lui gloire et puissance pour les siècles des siècles. Amen.
Voici qu'il vient parmi les nuées, et tous les hommes le verront, même ceux qui l'ont transpercé ; et, en le voyant, toutes les tribus de la terre se lamenteront. Oui, vraiment ! Amen !
Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, je suis celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant.

Evangile : « Je suis roi » ( Jn 18, 33-37 )

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Béni soit le règne de David notre Père, le Royaume des temps nouveaux ! Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient ! Alléluia. (cf. Mc 11, 10)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
 
Lorsque Jésus comparu devant Pilate, celui-ci l'interrogea : « Es-tu le roi des Juifs ? »
Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien parce que d'autres te l'ont dit ? »
Pilate répondit : « Est-ce que je suis Juif, moi ? Ta nation et les chefs des prêtres t'ont livré à moi : qu'as-tu donc fait ? »
Jésus déclara : « Ma royauté ne vient pas de ce monde ; si ma royauté venait de ce monde, j'aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. Non, ma royauté ne vient pas d'ici. »
Pilate lui dit : « Alors, tu es roi ? » Jésus répondit : « C'est toi qui dis que je suis roi. Je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui appartient à la vérité écoute ma voix. » .
Lokumu, na Yo, Kristu!

Prière: Kristu Mokonzi, zala nzela, bosolo mpe mwinda mwa bomoi bwa ngai!

Partageons la parole de Dieu en la solennité du Christ Roi



Solennité du Christ Roi . Eyenga enene ya Kristu Mokonzi


Es-tu roi ?, demande Pilate à Jésus. Non, Jésus ne ressemble pas aux rois avec leur luxe et leur protocole, quand il est né sur la paille d’une étable, quand il travaillait le bois de ses mains à Nazareth, quand il touchait les lépreux et mangeait à la table des pécheurs, quand il « triomphait » à Jérusalem monté sur un petit âne, quand il était cruellement fouetté puis crucifié. Et lorsque nous les voyons face à face : Jésus l’inculpé et Pilate le juge du plus grand empire qui ait dominé le monde, il est clair que Jésus n’est pas roi !
Pilate est d’ailleurs déconcerté pas cet étrange prévenu qui n’a ni armes ni gardes pour le protéger. Non sans curiosité, il lui demande : « Es-tu le roi des Juifs ? » La réponse de Jésus lève toute ambiguïté : « Ma royauté ne vient pas d’ici… »
Il y a au moins trois manières d’être roi : 1°) la royauté politique à la manière de Rome : on domine les autres en les asservissant ; 2°) la royauté messianique à la manière de l’attente juive : un descendant de David remonte sur le trône et défait les ennemis d’Israël et de Dieu ; 3°) et puis enfin, la royauté à la manière de Jésus, très différente des deux premières…
Ce dimanche du Christ Roi s’est ouvert par la grande vision du chapitre sept de Daniel : les empires qui se sont succédé dans l’histoire sont comparés à des bêtes sauvages et cruelles, lion, aigle, léopard. Et voici, en contraste, qu’apparaît, « venant avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme ». Ce n’est donc pas un personnage quelconque : son pouvoir à lui est plein d’humanité et non bestial, et il vient de Dieu, car les « nuées » sont le symbole du monde divin.
Mais en quoi consiste cette royauté si particulière de Jésus ? Écoutons ce qu’il en dit lui-même : « Oui, je suis roi. Je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Tout homme qui appartient à la vérité écoute ma voix. »
Jésus règne par la foi que nous lui donnons. Honorer ce roi-là, rendre honneur à Jésus, c’est écouter sa voix, c’est conformer notre vie personnelle, familiale, professionnelle, sociale, à la vérité. C’est imiter Jésus qui n’est pas venu « se » servir lui-même, mais qui n’est que le « témoin fidèle », comme le dit la seconde lecture, témoin d’un Autre, de la vérité de Dieu.
Ne laissons pas ces « rois » que sont l’argent, le confort, la vie superficielle, le succès mondain envahir nos cœurs à la place du seul vrai roi dont le règne n’est qu’amour.

samedi 24 novembre 2012

Quelques nouvelles. Ba nsango ya mboka!

Hier à Bokoro, il y a eu une délégation composée des abbés José Monsengwo, Michel Mbaka, Teddy Iyemebwi et Jean-Marie Iyemvula qui a quitté Bokoro pour accompagner le nouveau curé de Semendwa, l'abbé Pierre Mobilika,  dans son nouveau poste. L'abbé dira sa première messe comme curé en la solennité de Christ Roi ce 25 Novembre. Ce sera aussi l’occasion pour la communauté paroissiale de le recevoir. Son installation par mgr l’évêque ou son délégué interviendra dans les jours à venir.

Ce matin à Inongo, l’abbé Franco Nekotsheke voyagera pour Kinshasa. Il prend le même avion que l'ingénieur de Signis qui rentre à Kinshasa après un travail dur sur l'antenne qui nous donne la connexion internet via satellite à partir de Rome. La connexion est rétablie même si elle reste encore faible.
L'abbé Jacques Mbonenklime qui était tombé de sa moto quand il venait à la retraite de tous les prêtres à Inongo  descend ce matin à Nioki où les frères de Charité vont le soigner.

Bon week end à tous!

vendredi 23 novembre 2012

La communauté d'Inongo à Kikwit accueille nos sœurs "junirostes" !

La communauté d’Inongo à Kikwit était très contente d’apprendre que nos sœurs qui se préparent aux vœux perpétuels iront suivre les sessions préparatoires à Kikwit. Tous les attendaient avec joie. 

Il y a quelques jours, elle a organisé une cérémonie pour les recevoir.  C’était la fête. Une délégation de nos grands séminaristes (st Cyprien) était aussi présente à cette rencontre y compris les religieuses originaires de notre diocèse membres des communautés internationales installées à Kikwit et certains laïcs. Ils ont tous partagé ce moment inoubliable de joie .
Pendant  que nous remercions et félicitons cette communauté de Kikwit pour le sens de la solidarité qu’elle a manifesté envers nos sœurs, nous prions pour que nous restions toujours unis partout où nous sommes. 

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17