jeudi 15 septembre 2011

Gardez courage...


LETTRE AUX FRERES ET SŒURS DU DIOCESE D’INONGO

Les élections approchent…

« Gardez courage ! Moi, j’ai bel et bien vaincu le monde « (Jn 16, 33)

Comment vivre les élections et que faire ?

Frères et sœurs bien-aimés,

Que Dieu, Père de notre Seigneur Jésus-Christ et notre Père, nous remplisse de la puissance de l’Esprit Saint.

Chers frères et sœurs,

Les élections sont à nos portes. Dans quelque 2 mois nous y sommes. Les élections sont un moment important dans la vie d’une nation. C’est le moment de choisir chez nous des nouveaux gouvernants pour une période de 5 ans ! C’est un grand défi : il s’agit de l’avenir de notre vie en société. Notre vie est en effet le don le plus précieux reçu de Dieu.

Les élections ne concernent pas seulement les électeurs et les électrices, elles nous concernent tous et toutes : « le Congo nous appartient », à nous tous et à nous toutes. Les élections, par conséquent, ne peuvent se faire ni dans la peur ni dans la tricherie, ni dans la division ni dans l’insécurité. Le désordre tue.

Voilà pourquoi, nous tous, vos pères dans la foi (les Evêques du Congo) soutenons « l’exhortation du Comité Permanent » du 25 Février 2011 : « Année électorale : que devons-nous faire ? (Ac 2, 37) ». Le présent message va dans la même ligne.

Chers frères et sœurs,

Dans la situation difficile que nous traversons, le Seigneur Jesus y est présent de façon particulière. Là où ses petits frères et sœurs se sentent opprimés, là où ils crient et ils pleurent, là Il ne peut être absent. Il a reçu mission du Père de nous donner la vie et de nous la donner en abondance (Jn 10, 10). Voilà pourquoi Il nous dit clairement : « Gardez courage ! Moi, j’ai bel et bien vaincu le monde » (Jn 16, 33)

Oui, Il a vaincu le monde des ténèbres, le monde du mensonge, le monde de la haine et de la division.

A nous ses petits frères et sœurs du Mai-Ndombe, Il nous demande de vivre les élections en son nom et dans sa puissance. Sans nous entre-déchirer, sans nous laisser acheter, sans porter atteinte aux biens d’autrui. Dans la transparence, dans la justice et dans la paix. Les élections passeront, mais la vie ensemble devra se poursuivre…

Nous habitons un même pays, grand et beau, c’est un don reçu de Dieu. Nous sommes unis par un lien indestructible de fraternité dans le Christ Jésus. Nous savons que tout ce qui est transparent et juste réjouit tout le monde. Ces diverses richesses constituent notre force et notre espoir. La puissance de l’Amour qui nous habite et nous oriente nous fera tout vaincre. Que la puissance trompeuse de l’argent ne nous égare et ne nous divise.

Chers frères et sœurs,

Que faire ? Nos pères Evêques dans l’exhortation précitée du 25 Février 2011 nous recommandent ceci :

· A la population de redoubler de vigilance pour ne pas vendre sa conscience en échange de cadeaux et dons divers de la part de ceux qui les lui apportent en ce temps crucial, ni céder à la tentation du tribalisme ou du régionalisme ; elle devra s’impliquer d’une manière responsable dans le processus électoral ;

· Au gouvernement de sécuriser la population et de prendre toutes les dispositions pour que le trésor public ne soit pas détourné aux fins de la campagne électorale ;

· A la Police nationale et aux Forces armées de garder leur caractère apolitique et républicain et de faire preuve de neutralité et de patriotisme, en évitant toutes formes de violence avant, pendant et après les élections ;

· Aux acteurs politiques de faire preuve de grande culture démocratique et de s’abstenir de toute forme de violence à l’égard de leurs adversaires politiques et de proposer des projets de société capables de promouvoir la RD Congo ;

· Aux professionnels des medias, conformément au code de déontologie de leur métier, de « ne pas déformer, dénaturer ou fausser, par leur formulation, par insistance, grossissement, omission ou manipulation, les opinions d’autrui, les titres ou les commentaires des articles qui doivent être traités avec impartialité et bonne foi » ;

· A la Communauté internationale d’accompagner la jeune démocratie congolaise en lui assurant l’appui logistique nécessaire pour la bonne tenue des élections et en déployant le moment venu des observateurs internationaux sans parti pris ;

· Aux ecclésiastiques en RD Congo de ne pas participer activement aux partis politiques et associations à caractère politique, ainsi qu’à la direction des institutions étatiques, quel qu’en soit le niveau, chargées d’organiser les élections ; de ne faire allégeance à aucun parti politique ;

· Au clergé, en particulier, de réserver la chaire de vérité à la prédication de la Parole de Dieu et de l’enseignement social de l’Eglise ; de ne jamais accorder la parole aux acteurs politiques pendant les célébrations eucharistiques pour battre campagne.

Dans notre diocèse d’Inongo, nous demandons qu’à partir du 15 septembre jusqu’au 28 Novembre ce qui suit :

· Avant la bénédiction finale dans l’Eucharistie, en lieu et place du « chant de l’option du Diocèse », nous chantons : « E Nzambe batela ekolo ya Kongo » (Seigneur protège notre Pays le Congo).

· Organiser une fois par semaine une adoration à l’intention de la paix dans le pays ;

· Organiser tous les 15 jours une célébration de réconciliation communautaire pour demander pardon au Seigneur des péchés de notre peuple et nous réconcilier entre nous.

· Suivre la formation qui se donnera sur les élections.

Frères et sœurs bien-aimés,

Que notre Dieu nous protège, nous et tout notre pays la RDC. Que la puissance de son Amour nous conduise tout au long du temps qui vient.

Paix à vous. Que notre Dieu nous bénisse.

Bien à vous,

Votre Père-Evêque,

+ Philippe NKIERE KENA

Evêque d’Inongo

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)