dimanche 24 juillet 2011

17e dimanche du Temps Ordinaire. Lomingo la zomi na nsambo o Mobu






Bokonzi bwa likolo, bowulani na monyama babwaki na mbu, babendi ebimisi mbisi ndenge na ndenge


1ère lecture : 1 R 3, 5.7-12 Psaume : Ps 118 (119), 57.72; 2ème lecture : Rm 8, 28-30

Evangile : Mt 13, 44-52

Ces dernières semaines, nous avons écouté les paraboles dans lesquelles Jésus comparait le Royaume à du grain semé dans les sillons de nos vies ; du grain qui croît obstinément, à son rythme, sans se laisser troubler par la proximité de l’ivraie, mais attendant avec patience le temps de la moisson, où les œuvres de chacun seraient mises à jour.
La minuscule graine pousse, de jour et de nuit, sans que l’agriculteur ait à s’en préoccuper. En temps voulu, l’herbe devient l’épi, qui porte son fruit pour la moisson. Encore faut-il qu’il y ait un moissonneur, c'est-à-dire un homme de désir qui découvre le don de Dieu et soit près à tous les renoncements qui s’imposent, pour l’acquérir.
Aujourd’hui Jésus nous propose trois paraboles - les plus brèves de l’Evangile - pour nous dire en quelques lignes la manière dont nous sommes invités à nous approprier le Royaume.
Ces 3 paraboles nous enseignent que la véritable sagesse consiste à ne pas s’arrêter aux choses qui nous entourent, mais à discerner la présence cachée de Celui qui nous fait signe à travers elles. Dès lors la liberté ne consiste pas à user - voire abuser - de ce monde selon notre bon plaisir, mais à découvrir que tout est don de la grâce et invitation à devenir les collaborateurs du Seigneur, pour gouverner avec lui la création qu’il nous a confiée. C’est ce que l’Esprit avait fait comprendre au jeune Salomon, lui inspirant de demander « non pas de longs jours, ni la richesse, ni la mort de ses ennemis, mais le discernement, l’art d’être attentif et de gouverner » (1ère lect.) sa vie selon le dessein de Dieu.
Avez-vous compris tout cela ? » demande Jésus tout en jetant un regard circulaire insistant sur ceux qui l’entourent, c'est-à-dire sur chacun d’entre nous.
Puissions-nous répondre avec le Psalmiste : « Mon partage, Seigneur, c’est d’observer tes paroles. Mon bonheur, c’est la loi de ta bouche, plus qu’un monceau d’or ou d’argent ! » (Ps 118). Car en devenant ton disciple, je suis passé du statut de serviteur à celui d’ami, de fils, et d’héritier. Pour cette merveille de ton amour gratuit, sois béni éternellement !

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)