vendredi 27 mai 2011

Un sujet de réflexion sur la cité de Kutu





Si la cité de Kutu a été au centre de l'attention ces derniers jours à cause de l'ordination de l'abbé Faustin Lebungisa, il sied aussi de souligner un autre aspect de vie qui mérite une réflexion.
La positon géographique de Kutu (situé au confluent du lac et de Mfimi) fait que la population ne meure pas de faim. Ces rivières ont beaucoup de poissons et la terre est arable. L'on peut pêcher soit au lac, soit à la Lukenie au à la Mfimi. Plus, les nombreux ruisseaux aux alentours de Kutu sont aussi poissonneux: pensons à la Lobuli, Kensama, Ibia, ndjua...
Si donc d'un coté il y a cette abondance , de l'autre coté, vous trouverez des personnes qui n'ont pas suffisamment à manger. Sur le marché, vous trouverez tout ce qu'il faut mais l'argent fait défaut. La portion du poisson à vendre ( communément appelé "part ya mbisi" ) se vend à cent FC (c'est-à-dire 0,9 dollars; plus ou moins 6 centimes d'euro) et le prix de la chikwangue est maintenu à 50 FC, soit 0,45 dollars, plus ou moins 3 centimes d'euros). Malgré cela, la population éprouve d'énormes difficultés pour s'acheter à manger. Le niveau économique de vie est très bas.
Dans le passé, vivre à Kutu était un motif de fierté. On avait surnommé cette ville: Paris Matimba, Belesi ya Nkoto... il y avait des magasins, Lonkesa était au top, la bateau courrier passait chaque deux semaines, beaucoup de maisons tôlées.... aujourd'hui presque plus rien de tout cela. Pensez seulement que les familles peuvent dormir affamées puisqu'elles n'ont pas 3 centimes d'euros pour s'acheter à manger... Un sujet de réflexion.
******
Dans nos prières: Pensons à l'abbé André Bolampenda ( Bolas) décédé il y a deux ans à Inongo des suites d'une crise de diabète. Apema na boboto.

1 commentaire:

Serge Bokuma a dit…

J'ai mangé des poissons de différentes rivières, fleuves, lacs et océans à travers le monde, mais il n'y a jamais eu de bons poissons comme ceux de mai-ndombe! Est-ce ma langue, jadis habitué à ce gout ou ce parce que les poissons de mai-ndombe sont inégalables? Le jour où je vais atterrir de nouveau dans le mai-ndombre, je cherchera d'abord à manger:

à Nioki:
1. liboke ya misombi oyo elala,
2. benye,
3. boira,
4. bingondo,
5. mipale,...

à Mushie:
1. mbukulu,...

à Kutu:
1. liboke ya ndakala,...

mai-ndombe me manque!

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17