dimanche 8 mai 2011

IIIème dimanche de Paques. Lomingo la isato la Pasika

Tikala na biso Mokonzi!
Reste avec nous Seigneur!
Mane nobiscum Domine!



1ère lecture : Ac 2, 14.22b-33

Psaume : Ps 15 (16), 1-2a.

2ème lecture : 1 P 1, 17-21

Evangile : Lc 24, 13-35



N’avons-nous pas tous connu ces jours ténébreux où, suite à certains événements, tout est devenu absurde ; notre vie nous apparaît dès lors comme un échec, et rien ne semble pouvoir changer le cours des événements ? N’avons-nous pas nous aussi été assaillis par la tentation de la fuite, de tout laisser pour un échec apparent ? Partir, en laissant derrière nous nos problèmes , tourner le dos à la réalité devenue un fardeau trop pesant et fuir par le chemin "d’Emmaüs"?.
Les deux disciples s’étaient attachés à ce « Jésus de Nazareth » parce qu’ils « espéraient qu’il serait le libérateur d’Israël », mais lorsque survient l’épreuve , ils délaissent le chantier : comment pourraient-ils poursuivre, sans plan et sans maître d’œuvre ? La pédagogie du Seigneur va précisément consister à leur prouver qu’ils ont tout ce qu’il faut pour poursuivre et mener à bonne fin la construction du Royaume qu’il a entreprise avec eux.

Les ayant rejoints sur leur route de tristesse, Notre-Seigneur commence par les inviter à exprimer leur souffrance, leur déception, leur amertume. Le changement de perspective sur les événements de notre vie nécessite parfois cette mise à distance dans la parole : il nous faut prendre le temps de verbaliser les ruptures qui semblent mettre en échec nos projets de vie, afin de pouvoir les interpréter sous un autre angle, qui nous permettra tout au contraire de les intégrer positivement dans notre histoire. Mais nous ne pouvons accomplir seuls une telle relecture, sans quoi nous risquons de ressasser notre malheur, comme le faisaient probablement les deux disciples au moment où Jésus ressuscité les rejoint. Nous aussi nous avons besoin de la lumière du Christ pour changer notre regard sur les événements qui nous affectent.
Pour accueillir la révélation du sens caché de nos épreuves, il nous faut nous mettre à l’écoute du Seigneur là où il nous parle, à savoir dans les Ecritures. C’est là en effet qu’il interprète sa vie et la nôtre à la lumière des promesses de Dieu son Père et notre Père (cf. Jn 20, 17). C’est là que nous découvrons que « ce qui nous a libérés de la vie sans but que nous menions à la suite de nos pères, ce n’est pas l’or et l’argent, car ils seront détruits, c’est le sang précieux du Christ, l’Agneau sans défaut et sans tache » (2ème lect.).
Certes, nous ne trouverons pas dans l’Ecriture une réponse toute faite à nos problèmes ; mais si notre cœur demeure ouvert, nous y découvrirons une présence empreinte d’une paix : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos » (Mt 11, 28-29).
Comment dès lors ne nous efforcerions-nous pas de retenir un hôte aussi précieux : « Reste avec nous : le soir approche et déjà le jour baisse ». Commentant ce verset, Jean-Paul II déclare dans la lettre apostolique « Mane nobiscum Domine »: «Aux disciples d’Emmaüs qui demandaient à Jésus de rester “avec” eux, ce dernier répondit par un don beaucoup plus grand : il trouva le moyen de demeurer “en” eux par le sacrement de l’Eucharistie ».
Si Dieu a voulu dresser pour nous deux Tables - la Table de sa Parole et la Table de l’Eucharistie - ne croyons pas pouvoir cheminer jusqu’à lui sans y refaire nos forces.
Que Marie, la « femme eucharistique », soit notre modèle dans son rapport avec ce Mystère très saint ; afin qu’en imitant son adoration respectueuse, nous devenions de vrais disciples de son Fils et d’ardents témoins de l’Evangile .

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)