dimanche 31 octobre 2010

Les Ordinations de Novembre


Les ordinations sacerdotales auront lieu à à la paroisse St jean Marie Vianney (Kiri) le 14 Novembre pour l'Abbé Hervé Nsele. Et le 21 Novembre à la paroisse Ste Croix auront lieu les ordinations diaconale du séminariste Faustin Lebungisa et sacerdotales des Abbés Jean Marie Iyemvula et Alain José Monsembula.
Et ce même 21 nov, Mgr l’Évêque sera à Rome avec la délégation du diocèse d'Inongo pour le consistoire. Cette délégation sera composée de : Mgr Philippe, Mgr Léon Lesambo, Mgr Jean Bolengo, les Abbés Ignace Ngara, Alidor Nzeke, la Mère Jacqueline Bolinga (Supérieure Générale des SCIC), Mère Agnès Boduga (ex supérieure générale des SCIC).
Mgr l’évêque a donc demandé à Mgr Philibert Tembo (Évêque de Budjala) de conférer les ordinations de Bokoro.

Lomingo la ntuku isato na moko o Mobu.






Zakeo azalaki moto mokuse mpe amati likolo la nzete mpo amona Yezu. Yezu alobi na ye: Zakeo kita, ngai lelo na ndako na yo.



31e dimanche du Temps Ordinaire


1ère lecture : Sg 11, 23-26 ; 12, 1-2

Psaume : Ps 144 (145), 1-2, 8-9, 10-11, 13cd-14

2ème lecture : 2 Th 1, 11-12 ; 2, 1-2

Evangile : Lc 19, 1-10

1ère lecture : Sg 11

Seigneur, tu as pitié de tous les hommes, parce que tu peux tout. Tu fermes les yeux sur leurs péchés, pour qu'ils se convertissent. Tu aimes en effet tout ce qui existe, tu n'as de répulsion envers aucune de tes oeuvres, car tu n'aurais pas créé un être en ayant de la haine envers lui. Et comment aurait-il subsisté, si tu ne l'avais pas voulu ? Comment aurait-il conservé l'existence, si tu ne l'y avais pas appelé ? Mais tu épargnes tous les êtres, parce qu'ils sont à toi, Maître qui a (...)

Psaume : Ps 144 (145)

Refrain: Elikya ya ngai Nzambe , ezali na ngolu ya yo ( compositeur: abbé Donat Nshole)

Je t'exalterai, mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais ! Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais. Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour ; la bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses œuvres. Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits. Le Seigneur est vrai en tout ce qu'il (...)

2ème lecture : 2 Th 1

Frères, nous prions continuellement pour vous, afin que notre Dieu vous trouve dignes de l'appel qu'il vous a adressé ; par sa puissance, qu'il vous donne d'accomplir tout le bien que vous désirez, et qu'il rende active votre foi. Ainsi, notre Seigneur Jésus aura sa gloire en vous, et vous en lui ; voilà ce que nous réserve la grâce de notre Dieu et du Seigneur Jésus Christ. Frères, nous voulons vous demander une chose, au sujet de la venue de notre Seigneur Jésus Christ et de notre rasse (...).

Evangile: nsango elamo lokola santu Luka akomi

Jésus traversait la ville de Jéricho. Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d'impôts, et c'était quelqu'un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il n'y arrivait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui devait passer par là.
Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et l'interpella : « Zachée, descends vite : aujourd'hui il faut que j'aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit, et reçut Jésus avec joie. Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un pécheur. » Mais Zachée, s'avançant, dit au Seigneur : « Voilà, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j'ai fait du tort à quelqu'un, je vais lui rendre quatre fois plus. »Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd'hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d'Abraham. En effet, le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »
Lokumu na yo, Kristu!

chant proposé: Moto mokuse Zakeo, amataki likolo la nzete.
Tango Yezu akomi na esika yango, alobi kita o nse,
ngai nakovanda na ndako na yo lelo

Prière: Mokonzi bwakela ngai nzete mpo nabima o libulu la masumu.

samedi 30 octobre 2010

A Rome, la communauté d'Inongo se prépare déjà à la fête du cardinalat de Mgr Laurent Monsengwo

La communauté d'Inongo à Rome a commencé à préparer les festivités du 20 et 21 Novembre relatives à la création de Mgr Laurent Monsengwo comme cardinal. Aujourd'hui en effet, le primer noyau s'est réuni pour étudier les modalités pratiques pour réussir, à notre niveau, cette fête. Même si un comité de tous les congolais a été déjà mis sur pied à Rome pour cet évènement, le groupe d'Inongo sent d'une façon particulière l'obligation d'organiser quelque chose à son niveau pour certains aspects de cette cérémonie .
Nous en profitons pour informer tous les autres d'Inongo qui veulent participer à cette cérémonie mais qui ne savent pas où loger de contacter l'abbé Joseph Nduita(josephnduita@hotmail.com).
Un des moments forts sera certainement la rencontre que nous aurons tous - et nous l'espérons bien- autour de notre cardinal et l'action de grâce que nous élèverons au ciel pour le don que le Seigneur a fait à l'Eglise du Congo et à l'Eglise universelle d'un cardinal issu de notre Inongo natal.

Écoutons Mgr l'évêque


En 2006 nous avons tenu notre assemblée diocésaine et après avoir tout analysé, nous avons choisi ce que j’appellerai les quatre orientations fondamentales qui nous ouvrent comme un chemin.
La première c’est la Parole de Dieu : les chrétiens doivent connaître la Parole de Dieu et la confronter avec les réalités.
Une seconde ce sont les communautés : on ne peut pas construire une Eglise sans communautés, surtout des communautés de base, petites, qui abordent les problèmes réels à la lumière de la Parole de Dieu.
La troisième orientation fondamentale c’est la prise en charge des plus démunis, des exclus, des abandonnés ; c’est très important, parce qu’une Eglise qui ne s’occupe pas des abandonnés, qui ne voit pas en eux le visage du Christ, manque d’une de ses dimensions essentielles.
La dernière orientation fondamentale est celle que nous avons appelée « diaconie », qui veut s’occuper de protéger la nature que nous avons reçue de Dieu. Ces quatre orientations, nous les avons mises aussi dans un chant en lingala, qu’on chante chaque fois qu’on célèbre une Eucharistie, n’importe où dans le diocèse
( Extrait de l'interview de Mgr l'évêque, 15 Octobre 2010, à lire sur www.ademis.org)

vendredi 29 octobre 2010

Devant une telle initiative.....

Devant une telle initiative on ne peut être qu'admiratif. Toutes mes félicitations à l'heureux inventeur et mes souhaits de bonne continuation.

Amicalement

Voyageuse

Gilet de sauvetage, made in inongo






Un gilet à portée de toutes les bourses ? Voilà l’idée qu’a eu Mr Jean Guy Bongo pour aider les pêcheurs et ceux qui traversent le lac à se protéger en cas de noyade. D’où lui est venue l’idée ?

C’est depuis 20 ans que Mr André Bong’Ilanga a une plantation à Ngando Manga (en face d’Inongo). Cette plantation contient des arbres fruitiers (avocatiers, safoutiers, manguiers, orangers, mangoustaniers). Les mangoustans sont régulièrement envoyés à Kinshasa pour vente.

A sa mort, son fils Jean Guy s’occupe de cette plantation. Et chaque semaine, il continue à envoyer à Kinshasa (par avion) les mangoustans. Comme emballage, il utilise les matériaux trouvés en forêt (les bambous), communément appelés en lingala "mibabini". (Ces matériaux sont souvent utilisés aussi pour la fabrication des portes et fenêtres).

Il y a quelques semaines, ceux qui transportaient les mangoustans (par pirogues) pour Inongo ont connu un lac houleux. Pour se sauver, ils ont été obligés de jeter dans l’eau toute la cargaison . Et des jours après, les pêcheurs ont dû ramasser toutes ces caisses (et leur contenu) qui flottaient et les ont ramenées à Mr Jean Guy.

Cela lui a donné des idées. Ces caisses ont flotté parce que la matière utilisée pour leur fabrication est légère et flotte. Il est donc possible, s’est-il dit, de fabriquer (et à peu de frais) à partir des matériaux dont nous disposons (bambous) des bouées de sauvetage. Ainsi, les pêcheurs et les autres usagers du lac pourraient s’en servir. Pour qui connait le lac et sa météo, une bouée de sauvetage est d’une importance capitale. Mais, celle fabriquée et vendue à Kinshasa (elle coute 30 $ : un mois de salaire d’un fonctionnaire) est un luxe .

On pourrait donc confectionner ces bouées sur place en achetant à Kinshasa le tissu adapté.

Sortir du sentier battu et ne pas refaire toujours la même chose, C’est ce genre d'idée qui habite Mr Jean Guy. C'est cela aussi être créatif! Qui dit mieux!

jeudi 28 octobre 2010

La compétence du vicaire général et celle du vicaire épiscopal. Comment s'y prendre concrètement?La législation canonique au secours des institutions.





La législation canonique affirme qu"au Vicaire général, en vertu de son office, revient dans le diocèse tout entier le pouvoir exécutif qui appartient de droit à l'évêque..."(can.478 §1). Le canon 478 §2 reprend le même texte mais en limitant ce pouvoir - pour les vicaires épiscopaux- à une partie déterminée du territoire ou pour une catégorie d'affaires ou pour un groupe de fidèles. Nous pouvons alors nous poser cette question : le vicaire général, vu qu'il a un pouvoir exécutif sur toute l'étendue du diocèse, peut-il intervenir dans une matière qui est de la compétence du vicaire épiscopal? Si la réponse est négative, la fonction du vicaire épiscopal ne vide -t-elle pas de son contenu la compétence générale du vicaire général? Ce canon, ne laisse t-il pas ouvert un possible "conflit latent" de compétence?
Il faut reconnaitre que les avis, sur ce point précis, dans la doctrine canonique ne concordent pas toujours.
Passons dans la pratique. Du point de vue de la bonne administration, il semble approprié de dire que la compétence du vicaire général n'est pas cumulative avec celle du vicaire épiscopal dans les matières pour lesquelles ils ont été instituées. Il est vrai qu'il faut éviter le dédoublement des instances qui peut créer une confusion dans la gestion des affaires. L'Eglise le sait, elle a une longue histoire. Ses structures sont pour le salut des âmes.
C'est pourquoi l'on propose à l'évêque diocésain, pour assurer la coordination et éviter une possible confusion- qui n'est pas à exclure- que les compétences des vicaires épiscopaux soient délimitées et définies avec précision dans le décret de nomination.
L'on peut alors comprendre pourquoi l' AS 178 précise que "dans la nomination d'un Vicaire épiscopal, l'évêque aura soin de définir clairement le domaine de ses facultés, afin d'éviter l'empiètement des compétences ou, pire encore, l'incertitude de la charge ou des fidèles" cf. Congrégation pour les évêques, Dir. Apostorum successores, 22.02.2004, Cité du Vatican, LEV, 2004.

L'Église a donc pris des dispositions utiles et a mis des structures pour concilier le juridique du pastoral.

mercredi 27 octobre 2010

Un peu de législation canonique....Au diocèse d'Inongo, nous avons un vicaire général et un vicaire épiscopal. Où est la différence?

Le Vicaire général et le Vicaire épiscopal sont nommés librement par l'évêque diocésain....(Can. 477 §1/ CIC 1983)


Si l'office du vicaire général est jugé nécessaire dans le diocèse ( le texte latin du code de 1983 parle de constituendus est ab episcopo diocesano), par contre celui de vicaire épiscopal ne s'impose pas dans le code de droit canonique en vigueur, c'est-à-dire celui de 1983. Le canon 476 laisse l'évêque libre d'établir un ou plusieurs vicaires épiscopaux si le gouvernement du diocèse le requiert.
L'air de compétence d'un vicaire épiscopal peut être:
- territoriale: pour une zone ou région déterminée du diocèse (ex: vicaire épiscopal chargé de la zone Est du diocèse);
-ou matérielle: pour s'occuper des taches déterminées ( ex: vic. épiscopal chargé des vocations);
-ou personnelle: pour s'occuper de groupes spécifiques de fidèles ( ex: vicaire épiscopal chargé des immigrés ...)

L'expérience juridique montre que, dans certains cas, le vicaire épiscopal peut aussi être institué pour agir dans le domaine territorial d'un autre diocèse ( cf canon 136), mais envers les fidèles soumis à sa propre juridiction, bien évidement avec le consentement de l'évêque du lieu.

Bref, le vicaire général aide l'évêque dans le gouvernement de tout le diocèse (pouvoir exécutif dans tout le diocèse). Quant aux vicaires épiscopaux, ils sont chargés de l’administration d’un territoire donné, d’une activité spécifique ou d’un groupe de personnes. Le vicaire général a une compétence de caractère universel tandis que le vicaire épiscopal a ce pouvoir pour un territoire déterminé, pour certaines matières ou personnes.
Par leurs conseils avisés, tous contribuent à favoriser l’action pastorale.

Photos:
1. Mgr l'évêque
1. Mgr Evariste, vicaire général
2. Mgr Mongo, vicaire épiscopal chargé, de la charité, des exclus et des marginalisés

mardi 26 octobre 2010

Mgr Evariste Mputu Mokuba, notre nouveau vicaire général

"Dans chaque diocèse, un Vicaire général doit être constitué par l'évêque diocésain: muni du pouvoir ordinaire selon les canons(...) , il aide l'Évêque lui-même dans le gouvernement du diocèse tout entier" ( canon 471 §1, CIC 1983)

Mgr Evariste Mputu Mokuba est notre nouveau vicaire général. Mgr l'évêque l'a nommé le 19 Septembre dernier.
La fonction du vicaire général était déjà établie dans le code de 1917 (c.366-371) et la nouvelle
règlementation ( code 1983, can.475) n'en modifie la nature que sur les points nécessaires pour la rendre compatible avec les vicaires épiscopaux éventuels ( cfr Christus Dominus 27) et avec certains progrès techniques.



Le vicaire général jouit d'un pouvoir exécutif (non législatif ou judiciaire), avec un caractère général. Dans le CIC/83, l'office du vicaire général est jugé nécessaire dans le diocèse et le canon 475, §2 "en règle générale, un seul Vicaire général sera constitué, à moins que l'étendue du diocèse ou le nombre d'habitants ou d'autres raisons pastorales ne conseillent autre chose" ne se réfère pas à l'opportunité de sa substitution par un vicaire épiscopal mais à l'opportunité d'établir plus d'un vicaire général général lorsque les nécessités pastorales l'exigent ( cf. Comm 5 [1973] 226-227; 19 [1987] 124-125; aussi AS 178.

Jusque là, Mgr Evariste était vicaire épiscopal chargé de la pastorale biblique et curé de St Michel/ Nioki. Outre la fonction du vicaire général, Mgr Evarsite est aussi aumônier de nos sœurs diocésaines d'Inongo et professeur visiteur au grand séminaire de Kikwit (théologat)et de Kalonda (Philosophat).
Mgr Evariste est docteur en théologie biblique de l'université pontificale Angelicum de Rome et a fait le cours de langues bibliques à Jérusalem. Nous en profitons pour lui souhaiter une bonne fête patronale demain le 27 Octobre, st Evariste.

Certaines de nos photo:
1. Mgr Evariste avec Mgr Bulamatari à Inongo à coté du lac
2. Mgr Monsengwo, Nkiere et Bulamatari à Inongo
3. Mgr Evariste avec l'abbé Robert Mbumbe ( curé de st Jean/ Inongo) à Inongo

lundi 25 octobre 2010

"...80 pour les plus vigoureux.."

Aujourd'hui, Mgr jean Bolengo souffle ses quatre vingts bougies.
Joyeux Anniversaire .

La paroisse de Mushie a fêté hier ses 75 ans de fondation

"La rencontre du Christianisme avec la culture et le peuple qui habite le Maindombe, nous la devons à une "heureuse faute", si nous pouvons ainsi nous exprimer: la corvée de la récolte de caoutchouc, très impopulaire à cause de la rareté de la ressource et surtout à cause des exactions qui l'accompagnaient, avait fini par jeter les populations autochtones sur le chemin de l'exode.


C'est alors que pour endiguer cet important flux migratoire, le commandant Van de Moere, commissaire de district, eut la bonne idée, en 1906, de faire venir les missionnaires dans le territoire sous sa juridiction: il en fit part au Roi dans un rapport ad hoc (...).
En Juin 1907, le révérend père Van Hecke fit connaitre à Mgr Van Ronslé la volonté du Roi concernant l'envoi des missionnaires au Maindombe (...). Première implantation: Inongo St Albert; 2ème implantation: Bokoro sainte Croix; troisième implantation: Ibeke Siante Thérèse d'Avila.
Après Ibeke: Taketa Notre Dame de l'Assomption ( 1928), Makaw Sainte Thérèse de Lisieux (1929), Beronge Martyres d'Ouganda ( 1930), Kutu Marie Reine(1935), Mushie sacré Cœur (1935), Nioki St Michel (1946) ......."
Extrait de : Jacques Mpia Bekina, l'évangélisation du Mai-Ndombe au Congo-Kinshasa. Histoires, difficultés présentes et inculturation, l'Harmattan 2010, pp.33-37

Aujourd'hui, cette paroisse est desservie par 4 prêtres diocésains:
1. Abbé Jean-Pierre Mabruki: curé
2. Abbé Jean-Pierre Isapo: vicaire
3. Abbé Jean-Paul Issay, vicaire
4. Abbé Jean-Michel Botoko, vicaire et préfet de l'institut Bwanya

dimanche 24 octobre 2010

Lomingo la ntuku isato o Mobu. 84 ème Journée mondiale de la mission

La prière du pharisien et du publicain au temple


30e dimanche du Temps Ordinaire

1ère lecture : Si 35, 12-14.16-18

Psaume : Ps 33 (34), 2-3, 16.18, 19.23

2ème lecture : 2 Tm 4, 6-8.16-18

Evangile : Lc 18, 9-14

1ère lecture : Si 35

Le Seigneur est un juge qui ne fait pas de différence entre les hommes. Il ne défavorise pas le pauvre, il écoute la prière de l’opprimé. Il ne méprise pas la supplication de l’orphelin, ni la plainte répétée de la veuve. Celui qui sert Dieu de tout son cœur est bien accueilli, et sa prière parvient jusqu’au ciel. La prière du pauvre traverse les nuées ; tant qu’elle n’a pas atteint son but, il demeure inconsolable. Il ne s’arrête pas avant que le Très-Haut ait jeté les yeux sur lui, prononcé (...)

Psaume : Ps 33 (34)

Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres. Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m'entendent et soient en fête ! Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris. Le Seigneur entend ceux qui l'appellent : de toutes leurs angoisses, il les délivre. Il est proche du cœur brisé, il sauve l'esprit abattu. Le Seigneur rachètera ses serviteurs : pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge. (...)

2ème lecture : 2 Tm 4

Me voici déjà offert en sacrifice, le moment de mon départ est venu. Je me suis bien battu, j’ai tenu jusqu’au bout de la course, je suis resté fidèle. Je n’ai plus qu’à recevoir la récompense du vainqueur : dans sa justice, le Seigneur, le juge impartial, me la remettra en ce jour-là, comme à tous ceux qui auront désiré avec amour sa manifestation dans la gloire. La première fois que j’ai présenté ma défense, personne ne m’a soutenu : tous m’ont abandonné. Que Dieu ne leur en tienne pas rigueu (...)

Nsango elamo lokola santu luka akomi

Jésus dit une parabole pour certains hommes qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient tous les autres : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain.
« Le pharisien se tenait là et priait en lui-même : ‘Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.’
« Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : ‘Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis !’
« Quand ce dernier rentra chez lui, c’est lui, je vous le déclare, qui était devenu juste, et non pas l’autre. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

Lokumu na yo, Kristu!


Information: la paroisse sacré cœur de Mushie fête aujourd'hui ses 75 ans. Bonne fête.

samedi 23 octobre 2010

Mgr Monsengwo, troisième Cardinal de la RDC, après Joseph Albert Malula et Frédéric Etsou Bamungwabi.




Né le 7 octobre 1939 à Mongobele (Paroisse de Nioki- diocèse d'Inongo), Mgr Monsengwo, a été ordonné prêtre le 21 décembre 1963, puis évêque le 4 mai 1980.

La même année, il devient évêque auxiliaire d'Inongo avant d'être nommé en 1981, évêque auxiliaire de Kisangani, dans le nord-est de la RDC, puis archevêque de la même ville, le 1er septembre 1988.

Le 5 décembre 2007, Mgr Monsengwo succède à la tête de l'Archidiocèse de Kinshasa, au cardinal Frédéric Etsou Bamungwabi, décédé le 6 janvier 2007.

vendredi 22 octobre 2010

22 Octobre 1978-22 Octobre 2010: 32 ans



Joyeux anniversaire d'ordination sacerdotale à Mgr André Mongo, vicaire épiscopal et curé de Marie Reine / Kutu.


Dans nos prières: penser au feu abbé André Bolempenda, né le 15/9/1952, ordonné lui aussi prêtre le 22 Octobre 1978 à Kiri et décédé le 27 Mai 2008 à Inongo.


Ils étaient donc trois, d'une même promotion: Mgr André Mongo, Feu abbé André Bolampenda et feu abbé Benjamin Keshimi. Ce dernier, ordonné le 1er Octobre 1978, est décédé le 12 mars 1991.

jeudi 21 octobre 2010

La fête au diocèse pour la création de Mgr Monsengwo comme cardinal




Hier dans toutes les paroisses du diocèse, tous étaient dans la joie pour la nouvelle relative à Mgr Laurent Monsengwo, créé cardinal. Ici et là, des cris de joie et des danses. Les cloches ont sonné. Les prières se sont élevées au ciel pour remercier le Seigneur et pour demander sa protection et bénédiction sur le nouveau cardinal.
Nos abbés et sœurs présents à Kinshasa se sont rendus hier au centre Lindonge (résidence de Mgr Monsengwo à Kin) pour le féliciter et lui témoigner l'affection indéfectible de notre (son) diocèse.

Nul n'est besoin de rappeler que Mgr Monsengwo est prêtre du diocèse d'Inongo.

Deux de nos lecteurs écrivent pour exprimer leur joie!

Le père Lucien Monsengo Elenkey écrit:
Sincères félicitations à Son Excellence Mgr Laurent MONSENGWO, notre futur cardinal! Nous nous associons à sa joie pour louer Dieu et chanter "MAGNIFICAT" avec lui!Dans sa nouvelle charge, qu'il trouve,auprès du Christ-Roi de l'univers, lumière, force et réconfort!
Père Lucien MONSENGO ELENKEY,
Religieux de St-Vincent-de-Paul
Bobo-Dioulasso/BURKINA FASO

Mayele NOble écrit:

Je ne sais comment exprimer ma joie de cette information qui nous vient de Rome, relative à la nomination de " Monseigneur Laurent MONSENGWO" comme Cardinal.

Merci au Pape Benoît XVI d'avoir pensé à l'un des enfants de notre Diocèse.

Vive le Diocèse d'Inongo!


Sé/ MAYELE Noble

mercredi 20 octobre 2010

ANNONCE DU CONSISTOIRE CARDINALICE




A la conclusion de l'audience générale, Benoît XVI a annoncé un consistoire pour la création de 24 Cardinaux, qui aura lieu le 20 novembre, en la solennité du Christ Roi. Ce sera le troisième du pontificat. Les Cardinaux, a dit le Pape, ont pour fonction d'assister le Successeur de Pierre dans l'accomplissement de sa mission de principe et de fondement visible de l'unité dans la foi et de communion dans l'Eglise.

Voici leurs noms:

1.Mgr.Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints.

2.SB Antonios Naguib, Patriarche copte d'Alexandrie (Egypte).

3.Mgr.Robert Sarah, Président du Conseil pontifical Cor Unum.

4.Mgr.Francesco Monterisi, Archiprêtre de la Basilique St.Paul hors-les-murs.

5.Mgr.Fortunato Baldelli, Grand Pénitencier.

6.Mgr.Raymond Leo Burke, Préfet du Tribunal suprême de la Signature apostolique.

7.Mgr.Kurt Koch, Présidente du Conseil pontifical pour l'unité des chrétiens.

8.Mgr.Paolo Sardi, Vice Camerlingue.

9.Mgr.Mauro Piacenza, Préfet de la Congrégation pour le clergé.

10.Mgr.Velasio De Paolis, CS, Président de la Préfecture pour les affaires économiques.

11.Mgr.Gianfranco Ravasi, Président du Conseil pontifical pour la culture.

12.Mgr.Medardo Joseph Mazombwe, Archevêque émérite de Lusaka (Zambie).

13.Mgr.Raúl Eduardo Vela Chiriboga, Archevêque émérite de Quito (Equateur).

14.Mgr.Laurent Monsengwo Pasinya, Archevêque de Kinshasa (RD du Congo).

15.Mgr.Paolo Romeo, Archevêque de Palerme (Italie).

16.Mgr.Donald William Wuerl, Archevêque de Washington (USA).

17.Mgr.Raymundo Damasceno Assis, Archevêque d'Aparecida (Brésil).

18.Mgr.Kazimierz Nycz, Archevêque de Warsovie (Pologne).

19.Mgr.Albert Malcolm Ranjith Patabendige Don, Archevêque de Colombo (Srilanka).

20.Mgr.Reinhard Marx, Archevêque de München und Freising (Allemagne).

Auxquels il a décidé d'adjoindre quatre autres prélats s'étant distingués par leur générosité et leur zèle au service de l'Eglise. Ce sont:

21.Mgr.José Manuel Estepa Llaurens, Ordinaire militaire émérite pour l'Espagne.

22.Mgr.Elio Sgreccia, ex Président de l'Académie pontificale pour la vie (Italie).

23.Mgr.Walter Brandmüller, ex Président du Comité pontifical pour les sciences historiques (Allemagne).

24.Mgr.Domenico Bartolucci, ex Directeur de la Chapelle musicale pontificale (Italie).

Mgr Laurent Monsengwo créé Cardinal

Au cours de l'audience générale d'aujourd'hui,mercredi 20 octobre, le Pape Benoît XVI a annoncé la création de nouveaux cardinaux qui seront créés le 20 novembre prochain.



Parmi les nouveaux élevés à la dignité cardinalice figure Mgr Laurent Monsengwo Pasinya, l'archevêque de Kinshasa.
Nous lui adressons tous nos vœux les meilleurs dans le Seigneur.

mardi 19 octobre 2010

Centre Culturel


« Tout vient de Dieu »

« Non pas à nous, Seigneur, mais à Toi revient toute
gloire » Ps. 113

Révérends Abbés,

Révérends Pères,

Révérendes sœurs,

Distingués invités,

« Dieu est amour »

C’est l’amour divin qui nous pousse à une réflexion profonde à l’occasion de ce centenaire de l’évangélisation de la paroisse Ste Croix et nous fait voir sa gratuité.

C’est cette même gratuité de l’amour divin qui a poussé les évangélisateurs belges à se sacrifier, à quitter la richesse et l’abondance du monde et de la culture européenne pour rejoindre l’indigénisme de l’autochtone africain afin de l’amener à un certain niveau de modernité mais surtout à la connaissance de Dieu.

C’est aussi cette même gratuité qui a poussé les missionnaires de Scheut par le biais du Révérend Père Jules Denis à choisir le milieu de Bokoro et non tel ou tel autre de l’autre village pour l’implantation de la Paroisse en 1910.

Voilà pourquoi, réfléchissant sur cette même gratuité, certains jeunes ont pensé, au lieu de se contenter de ce qu’ont fait les missionnaires, octroyer à la jeunesse montante de la paroisse sainte Croix de façon particulière et à celle de Bokoro et ses environs en général un centre où puiser la culture universelle qui est toujours en perpétuel progrès.

Par ailleurs, il convient de souligner que le centre culturel du centenaire de Bokoro (CCCBo en sigle) est le fruit de la réflexion d’un groupe des personnes dont :

· Mr Pascal Nkawa

· Gratien Mundia

· Mr Thierry Abankwi

· Mr Romain BASOKO

· Madame Mwinda Zizina

· Mme Bernaette MPIA

· Abbé eric Mbo Mayo

· Et le Révérend Père Maurice

Ce groupe avec le secours d’autres personnes de bonne volonté a réussi à matérialiser son rêve.

Que Dieu soit béni !

Néanmoins, il convient de souligner que le centre n’est pas une œuvre de CICM et du Père Maurice Non plus. C’est une œuvre comme susmentionné d’un groupe de jeunes et surtout de la volonté divine.

Voilà pourquoi, le souhait est que le travail y soit fait dans l’amour, l’unité, la paix, la justice et la joie.

Enfin, nous tenons à remercier d’une façon particulière ceux qui d’une façon ou d’une autre ont contribué à la réalisation de cet œuvre.

Nous remercions Mgr Philippe Nkiere pour ses prières er ses conseils ;

Nos remerciements s’adressent aussi à la congrégation des Sœurs Congolaises de l’Immaculée Conception pour avoir bien accepté de nous accorder ce terrain et pour tant d’autres services rendus,

Merci au chef de la cité qui nous a facilité l’obtention de certains documents nécessaires.

Nos remerciements aux Pères Honoré Lesalia, Jean Pierre Kekfa, Ernest Ngboko, Wilner Pierre, Bienvenu Fambio (tous CICM) et à l’abbé Joseph Nduita pour tous les sacrifices consentis et pour leurs conseils ;

Merci de tout cœur à (au) :

· La sœur Christilla, notre mère spirituelle

· A Mr Jean Bossyns et Maman Thérèse nos bienfaiteurs

· Frère Jan Van Den H, Cicm et à Mr Karin

· Mr Geoffroid, l’ambassadeur de l’ordre de Malte

· Nos remerciements s’adressent aussi à :

· La Maman Julienne SAMBu

· La maman Elise et au papa Francis

· Mme Brigitte AMBONGO

· Mr Mapeché et Mme Godé, tous de la paroisse notre Dame de Fatima/Kinshasa pour leurs divers dons.

Un grand merci à :

· Mr Kevin, notre informaticien

· Mr Mbengo Lezgo qui nous a facilité l’expédition du matériel,

· A Monsieur Mbo Blaise Mosemolongo pour avoir facilité le transport et avoir offert quelques matériels informatiques

· Mme Chantal Mopende qui a offert tous les rideaux pour le centre

· L’Hôpital General de référence pour ses nombreux services à travers :

Ø Le docteur José

Ø Mlle Ipi Germaine

Ø La sœur Liliane Leboje

Ø Mr Sylvain Yendo, notre électricien

· A tous les maçons, menuisiers, charpentiers, à l’équipe e l’entretien du cimetière

· Merci aussi à Mr Rams, notre informaticien qui est venu de Kinshasa pour collaborer avec nous

· Merci à Mr Mokuba Célestin qui nous a accompagnés comme un grand frère

· Merci de tout cœur à Mr Pascal Nkawa et à Mme Patience son épouse, pour avoir donné le meilleur d’eux-mêmes pour la réalisation de ce centre.

· Merci enfin à tous les invités et à tous ceux qui ont rendu ce jour agréable.

·

Vive Le Centre Culturel Du Centenaire De Bokoro

VIVE LE Centenaire DE LA Paroisse STE CROIX.

Abbé Eric Mbo Mayo

Délégué du comité directeur



Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17