dimanche 11 juillet 2010

Lomingo la zomi na mitano o Mobu


15e dimanche du Temps Ordinaire

Eyenga ya mosamaritano molamo ( dimanche du bon samariatin).
"Moto moko akweyaki o maboko ma bato babe: babeti ye mpe babwaki ye pembeni ya nzela"...

1ère lecture : Dt 30, 10-14

Psaume : Ps 18 (19), 8, 9, 10, 11

2ème lecture : Col 1, 15-20

Evangile : Lc 10, 25-37

Pour mettre Jésus à l’épreuve, un docteur de la Loi lui posa cette question : « Maître, que dois-je faire pour avoir part à la vie éternelle ? » Jésus lui demanda : « Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ? Que lis-tu ? » L’autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit, et ton prochain comme toi-même. » Jésus lui dit : « Tu as bien répondu. Fais ainsi et tu auras la vie. » Mais lui, voulant montrer qu’il était un homme juste, dit à Jésus : « Et qui donc est mon prochain ? » Jésus reprit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l’avoir dépouillé, roué de coups, s’en allèrent en le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l’autre côté. De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l’autre côté. Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de pitié. Il s’approcha, pansa ses plaies en y versant de l’huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent, et les donna à l’aubergiste, en lui disant : ’Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.’ Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l’homme qui était tombé entre les mains des bandits ? » Le docteur de la Loi répond : « Celui qui a fait preuve de bonté envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi fais de même. »

Prière d’introduction

Père du ciel et de la terre, je veux que ma foi en toi soit très forte, qu’elle devienne la lampe qui guide mes pas. J’espère et j’ai confiance : ta grâce me soutiendra dans les temps d’épreuves et de combats. Je t’aime et veux te le montrer en partageant ton amour avec ceux que je rencontrerai.

Demande

Seigneur Jésus, remplis mon cœur de ton amour. Fais-moi brûler de ce désir de partager cet amour avec mon prochain, même celui avec lequel j’ai le plus de difficulté.

Points de réflexion

1. Une leçon importante. Nous apprenons une leçon bien importante dans l’Evangile d’aujourd’hui. Il ne suffit pas d’être « bons ». Nous pouvons observer tous les commandements de Dieu, ses préceptes et ses lois, mais si nous n’avons pas la charité et ne partageons pas cette charité, nous ne sommes pas les chrétiens que Jésus attend. Les apparences extérieures de la religion ne suffisent pas. Il faut permettre à l’amour de Dieu de nous pénétrer et de nous transformer de l’intérieur.

2. Savoir saisir l’occasion. Chaque jour nous avons beaucoup d’occasions de pratiquer la charité chrétienne. Malheureusement, nous n’en profitons pas toujours à cause de notre égoïsme, de notre respect humain ou de notre vanité. Il faut se dégager de ce piège et commencer à aimer tous et chacun, comme Jésus nous le demande, sans condition, sans exception. Y a-t-il quelqu’un dans mon entourage qui n’a pas ressenti récemment la charité de Dieu à cause de moi ? La voilà l’occasion !

3. La joie de l’accomplissement. Grande est la récompense ! En se donnant, nous sommes comblés. Nous en avons tous fait l’expérience un jour ou l’autre dans notre vie. Il y a une certaine joie à donner, à aimer sans condition et sans rien chercher en retour. Ne laissons pas l’esprit du monde nous convaincre du contraire. Etre pleinement humain, c’est cela être chrétien. Nous sommes créés pour aimer Dieu et nous devons l’aider à répandre cet amour dans tout homme. Voilà ce dont le monde a tant besoin aujourd’hui.

4.Dialogue avec le Christ Seigneur Jésus, fais de moi un instrument de ton amour. Je voudrais en donner à tant de personnes autour de moi, qui sont assoiffées de ce véritable amour. Accorde-moi aussi la force d’aimer ceux que je pourrais considérer comme « ennemis » en ce moment. Ton amour me pousse à aller vers ces personnes aussi.

5. Résolution Je ferai un geste de bienveillance envers une personne avec laquelle je ne m’entends pas très bien, afin d’aimer comme Jésus aimait.

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)