jeudi 27 août 2009

Les Soeurs de St Joseph de Calasanz à Inongo

Les Sœurs de St Joseph de calasanz : Esprit de foi, passion pour Jésus, passion pour les pauvres, capacité de comprendre les gens.

Jésus dans le cœur, vivre pour Lui, plaire à Lui seul, se vider de soi-même pour le rencontrer chaque jour, avec Marie, à travers le plus nécessiteux de nos prochains, expression visible de sa présence sur la terre : voilà ce qui a été le souhait le plus ardent de Mère Célestine Donati, qui, animée par la grâce de Dieu et par l’intercession de Marie, a guidé ses premières « Filles pauvres de Saint Joseph d calasanz » le long des entiers d’un dessein d’amour qui transforme la vie en mission.
Aujourd’hui, nous « coopératrices de vérité », et les « galeuses de bonnes intentions », héritières de Mère Célestine, nous participons au travail apostolique de l’Eglise en amenant l’éducation au service de la dignité de l’homme, en accompagnant les enfants et les adolescentes dans leur croissance pour un développement harmonieux des valeurs humaines, affectives, sociales et spirituelles.
Sans nous laisser perturber par le rythme effréné de notre société de consommation, mais au contraire raffermies par l’esprit et la foi de mère Célestine, en suivant le charisme de Calasanz qu’elle nous a transmis, nous suivons notre chemin avec une intensité nouvelle par une vie simple, dans l’humilité et dans une confiance totale en la Divine providence.
Ce chemin s’est aujourd’hui étendu aux terres lointaines, au contact de nos frères nécessiteux, qui manquent de pain et d’amour, de progrès et de renouveau dans la foi au Christ.

Fondatrice

Mère Célestine Donati naquit à Marradi Florence le 26 octobre 1848. Doté d’une profonde humilité et simplicité. Dès sa jeunesse, elle se consacre au service de Dieu avec le charisme d’un fervent vers les frères plus pauvres, guidée spirituellement par le Père Piariste Célestin Ziani, archevêque de Siena, il fonda en 1889 la congrégation des Filles pauvres de Saint Joseph de calasanz (Calasantiennes) avec le but d’aider les enfants et les jeunes en difficulté.
Elles travaillent dans plusieurs écoles et dans plusieurs maisons d’accueil des enfants pauvres en Italie, au Brésil, en Roumanie, en Nicaragua...et bientôt en Afrique.
Mère Célestine était béatifiée le 30 mars 2008. Elle est morte en florence le 18 mars 1925. Son témoignage est exemple pour l’Eglise de nos jours….


Qui sommes nous ?

Nous sommes les Filles Pauvres de Saint Joseph de Calasanz (Sœurs Calasantiennes) une congrégation religieuse de droit pontificale fondé à Florence (Italie) le 24 juin 1889 par mère Célestine Donati avec l’aide d’un pianiste père Ziani.
Nous sœurs calasantiennes sommes appelées à participer à la mission évangélisatrice de l’Eglise et envoyées à témoigner Jésus qui accueille, embrasse et bénis les enfants.
L’Esprit de saint Joseph de Calasanz, assimilé et vécu en sœur Célestine avec dévotion filiale a influencé sa vie spirituelle ainsi que la fondation de sa congrégation religieuse, comme l’orientation spirituelle des Sœurs, par a compilation des règles de directoire, le même habit choisi pour ses filles pour imiter celles des pères piaristes.

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)