mercredi 29 juillet 2009

Discours (hommage) de Mgr Laurent Monsengwo pour les 80 ans d' âge de Mgr Léon Lesambo à la cathédrale de Kinshasa le 21.6.2009


L’amour de Dieu à jamais je le chanterai ;(Ps 89, 2)

« Que rendrai-je au Seigneur pour tous les biens dont il m’a comblé ? (Ps 116, 12)

Excellences,
Messeigneurs,
Honorables Députés et Sénateurs,
Distingués invités,
Chers frères et sœurs,

01. C’est le cœur plein de joie qu’au nom de la communauté diocésaine de Kinshasa, celle d’Inongo et au mien propre, je prends la parole en ce jour, où Son Excellence Mgr Léon Lesambo accomplit 80 ans d’âge, « l’âge des plus vigoureux » selon le mot du Psalmiste (Ps 90,10). Aussi est-ce de tout cœur que je lui dis : « Joyeux anniversaire Monseigneur, joyeux anniversaire yaya Léon » : puisse le Père de tendresse et d’amour vous combler de paix, de joie, de bonheur et nous osons dire aussi de longévité vous qui, par votre devise épiscopale, avez placé toute votre confiance en lui : « Ma lumière et mon salut, c’est le Seigneur ; de qui aurai-je crainte ? (Ps 27,1)

02. Quatre-vingts ans d’âge… Qu’ont-ils été ? Mgr Lesambo est né à Mushie le 21 juin 1929, fils cadet de Dominique Lesambo et de Marie Ndamwize. Après ses études primaires faites en partie à Mushie et en partie à Sainte Anne à Kinshasa, il sera envoyé au petit Séminaire de Bokoro fin 1940, par le Père Joseph Dorvillers, supérieur de la Mission de Mushie, qui a plaidé en sa faveur auprès de Mgr Six, vicaire apostolique.

03. Après les 6 années de petit Séminaire et 8 au grand Séminaire de Kabwe (Luluabourg) – 3 ans de philosophie et 5 de théologie), il passera son année de probation comme professeur en 2e moyenne, avant d’être ordonné prêtre à Mushie le 21 juillet 1956. Après son ordination sacerdotale, l’Abbé Lesambo assumera toutes sortes de ministères, fait, qui nous montre le grand esprit d’obéissance qui animait ce prêtre. En un an, il sera successivement directeur d’école primaire à Taketa (3 mois), directeur d’école primaire et prêtre itinérant à Ibeke et Kiri, professeur de mathématiques à l’école moyenne.

04. En 1957, l’Abbé Lesambo sera envoyé à l’Institut de Catéchèse Lumen Vitae à Bruxelles, pour y attendre l’Exposition universelle et faire ensuite des études de régence à Arlon. En fin de compte, c’est à Lovanium qu’il atterrira (1958), pour y faire des études de théologie, dont il conquérra un doctorat, avec une thèse sur « La foi dans Saint Clément de Rome ».

05. Après ses études à Lovanium, l’Abbé Lesambo sera tour à tour secrétaire informel de l’évêque d’Inongo, curé à Kutu, curé à Saint Albert à Inongo, Vicaire Général et enfin, en 1967, 2e évêque d’Inongo, en remplacement de Mgr Jean Van Cauwelaert démissionnaire. Ces dernières nominations montrent une fois de plus l’esprit d’abnégation, d’obéissance, l’humilité et la simplicité de ce prêtre qu’est Mgr Lesambo.

06. Il sera évêque résidentiel d’Inongo pendant trente-huit ans, pendant lesquels il fondera la Congrégation des Sœurs de l’Immaculée Conception. Mgr combinera ses tâches diocésaines avec ses responsabilités au niveau de la Conférence épiscopale. Car Mgr Lesambo sera président de la Commission de l’évangélisation (1968) avant d’occuper, d’octobre 1970 à janvier 1975, la fonction de président de la Conférence épiscopale du Zaïre (CEZ-CENCO). Au cours de ce mandat, Mgr Lesambo fit preuve de doigté et de sagesse, de fermeté et de forte personnalité dans la gestion du conflit entre le Parti-Etat et l’Eglise, notamment lorsqu’il s’est agi de l’implantation de la JMPR dans les séminaires et de la suppression des réunions épiscopales à tous les niveaux : depuis les commissions épiscopales jusqu’à l’assemblée plénière. Dans la suite, Mgr Lesambo sera, pendant plusieurs mandats, tantôt président de la Commission doctrinale tantôt celui de la Commission doctrinale, en particulier dans la finalisation en 1987-88 du texte du Missel Romain pour les diocèses du Zaïre (Rite zaïrois de la messe). Il fut en outre consulteur à la Congrégation romaine pour l’évangélisation des peuples, consulteur à la Congrégation pour la doctrine de la foi et, au début des années 70, directeur national des œuvres pontificales.

07. Ceux qui connaissent Mgr Lesambo apprécient en lui un ensemble de qualités qui le rendent fort attachant. D’abord apparemment froid, Mgr Lesambo est en fait une personne chaleureuse qui aime blaguer, passant d’une blague à une autre, d’anecdote en anecdote, d’une plaisanterie à une autre, d’humour en humour, rendant agréable la vie sacerdotale en communauté.

08. D’une intelligence supérieure, rapide et perspicace, Mgr Lesambo a le don de la concision et de la synthèse. Il a un cœur sensible. Il aime la culture et l’art en général et la musique en particulier. Il joue en effet de l’harmonium et connaît l’harmonie musicale. Mgr Lesambo, nous l’avons vu, est un prêtre humble, obéissant, simple, exigeant autant pour lui-même que pour les autres, vivant la pauvreté sacerdotale comme nous le demande l’Eglise, ayant le sens de notre fraternité sacramentelle. Il est un prêtre fidèle à la doctrine de l’Eglise Catholique et attaché au Siège apostolique.

09. Voilà pourquoi nous vous remercions, cher Monseigneur, pour tout ce que vous avez été pour nous, pour le diocèse d’Inongo, pour la CENCO et pour l’Eglise universelle. Fasse le Ciel que votre travail et la sueur de votre front ne soient pas vain, mais qu’ils portent des fruits durables.

10. Aussi sommes-nous heureux de fêter votre anniversaire en la fête du Sacré Cœur de Jésus, foyer ardent d’amour : « ce cœur qui a tant aimé les hommes » et qui nous donne de poursuivre son œuvre. Cette fête coïncide fort heureusement avec celle de Saint Louis de Gonzague, patron du petit Séminaire de Bokoro, mort dans un service généreux d’amour et de charité pour les pestiférés de Rome, modèle de pureté sacerdotale et religieuse. Aussi souhaitons-nous la bonne fête à tous les anciens du petit Séminaire de Bokoro.

11. Nous saisissons l’occasion pour féliciter Mgr Jean Bolengo, Vicaire général d’Inongo et fruit du Séminaire Saint Louis de Gonzague pour son jubilé d’or sacerdotal. Puisse le Seigneur le combler de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans le Christ.

12. Aussi est-ce dans ce cadre de jubilé sacerdotal, dont les 150 ans de décès du Saint Curé d’Ars, que nous lançons aujourd’hui l’Année du Sacerdoce dans notre archidiocèse, année proclamée par le Pape Benoît XVI, « pour promouvoir un engagement de renouveau intérieur de tous les prêtres, afin de rendre incisif et plus vigoureux leur témoignage évangélique dans le monde d’aujourd’hui : …Car le sacerdoce c’est l’amour du cœur de Jésus » (Saint Curé d’Ars). Nous prions le Seigneur de « favoriser dans notre diocèse et dans le monde cette tension des prêtres vers la perfection spirituelle, dont dépend avant tout l’efficacité de leur ministère » (Benoît XVI).

13. A tous les prêtres de l’un et l’autre clergé oeuvrant dans l’archidiocèse nous souhaitons une heureuse fête de la sanctification sacerdotale. Quant à vous, Mgr Lesambo, que le Seigneur vous bénisse et vous garde, pour que nous ayons encore longtemps l’occasion de fêter cet anniversaire.
Amen.

+ L. MONSENGWO PASINYA
Archevêque de Kinshasa
21.06.09
source: site de l'archidiocèse de Kinshasa: www. archikinshasa.org

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)