mardi 30 juin 2009

Bon voyage au lac...




Bon voyage au lac, un voyage qui vous rend heureux, qui vous aide à vous divertir, à découvir le diocèse d'Inongo.


Tenez: pour arriver à Mushie, Nioki, Kutu, Inongo, Kiri, Beronge, Bokoro, Tolo, Taketa, Oshwe, Lokolama...vous emprunterez la voie fluviale et le canot rapide vous aidera à rejoindre la destination.

lundi 29 juin 2009

Le pape Benoît XVI a signé aujourd'hui le 29 Juin 2009 sa troisième encyclique:Caritas in veritate (La charité dans la vérité)


« Caritas in veritate » : Benoît XVI livre les clefs de son encyclique sociale : la charité dans la vérité. Pour un « développement intégral » et un « progrès durable » « La Charité dans la vérité », « Caritas in veritate » : Benoît XVI confirme le titre de sa troisième encyclique sociale, et annonce sa « prochaine » publication, avec une réflexion sur les conditions d'un « développement intégral » et un « progrès durable ». On peut parler d'une encyclique « engagée » : le pape vise en effet « l'engagement » des baptisés dans ces domaines.

Le pape a ainsi donné lui-même les clefs de lecture du document à l'issue de la prière de l'angélus, ce 29 juin, place Saint-Pierre :
« La publication de ma troisième encyclique est désormais proche : elle a pour titre Caritas in veritate » , a annoncé le pape en italien.
Voici l'aperçu que Benoît XVI en donne : « En reprenant les thématiques sociales contenues dans « Populorum progressio », écrite par le serviteur de Dieu Paul VI en 1967, ce document - qui porte la date d'aujourd'hui, 29 juin, solennité des saints apôtres Pierre et Paul - entend approfondir certains aspects du développement intégral de notre époque, à la lumière de la charité dans la vérité »..

L'encyclique proposera donc aussi une anthropologie rappelant les exigences du respect de la dignité humaine, de l'homme et de la femme.

C'est la troisième encyclique de Benoît XVI après les deux premières encycliques sur la charité évangélique, « Deus Caritas Est », et sur l'espérance chrétienne, « Spe Salvi ».

C'est la première encyclique sociale du pontificat, publiée 18 ans après la dernière encyclique sociale de Jean-Paul II, « Centesimus annus », de 1991, c'est-à-dire, comme l'indique le titre, un siècle après l'encyclique de Léon XIII « Rerum Novarum ».
Les thèmes abordés par l'encyclique toucheront donc à la fois la mondialisation, la sauvegarde de l'environnement, le développement durable, la finance durable, et les implications économiques et sociales d'un examen de conscience pour revenir à une éthique de la finance et de l'économie, au service de la personne humaine, selon une anthropologie respectueuse de l'identité de l'homme et de la femme.


Source: zenit.org

Le problème des moyens de transport: un véritable casse-tête pour notre peuple.




Souvent dans les villages, l’unique jeep est celle de la paroisse, obtenue pour l’apostolat. Comme les moyens de transport public organisé par l’Etat n’existent pas, les prêtres ont des serieux problèmes de conscience quand ils doivent voyager: le nombre des ceux qui veulent voyager est toujours de loin supérieur à la capacité de la jeep. Et dire que les motifs du voyage pour nos passagers sont souvent valides ( aller à l’hôpital, regagner l’école, aller un assister un membre de famille en difficulté....).

Pauvre prêtre, la seule bonne volonté ne suffit pas. Il y a toujours des sacrifiés qui ont bien souvent du mal à digérer sa décision ...

Photos : le jeep de la paroisse voyage....voyez le nombre des passagers qui desirent prendre place à bord et les conditions du voyage.

dimanche 28 juin 2009

La foi, c’est la confiance en Dieu. Eyenga ya zomi na misato o mobu ( XIII ème dimanche du temps ordinaire).




Dans l’évangile d’aujourd’hui nous sont présentés deux récits de guérison, imbriqués l’un dans l’autre: celui de la fille du chef de la synagogue interrompu par celui d’une femme hémorroïsse qui vient toucher la frange du manteau de Jésus. Tant Jaïre que la femme bénéficiaire de la guérison, tous deux ont un désir ardent d’une intervention salvifique de Notre-Seigneur, Jaïre en faveur de sa fille, la femme pour elle-même. Tous deux vont obtenir l’objet de leur espérance comme réponse à leur acte de foi.

"Ta fille vient de mourir": la pire des nouvelles qu’un père peut recevoir. "Ta maladie est incurable": la tragique réponse qu’un malade peut écouter d’un medecin.

La foi , dans l’évangile de ce jour, a mis à genoux Jaire devant le Seigneur. La même foi a propulsé cette femme qui avait des pertes de sang à toucher Jésus.
C’est grâce à cette foi que la mort et la maladie incurable ont été defiées. La foi a redonné la paix à la famille de Jaire et la santé, après douze longues années de maladies et d’angoisses, à cette femme. Ces deux faits miraculeux attestent que la victoire du Christ sur le mal et la mort est définitive et que nous avons été sauvés et rachetés par sa venue.

Ô Christ, nous voulons t’apporter, nous aussi, nos vies fragiles et blessées, marquées par le péché et les souffrances, accueilles-nous dans ta grande bonté!
Elikya ya ngai Nzambe ezali na ngolu na ngolu ya yo !
Photos: ya Philippe visite les malades

samedi 27 juin 2009

Le paysage en face de la cure de la paroisse Marie Reine de Kutu











Certaines cures des nos paroisses sont construites non loin des rivières. A la paroisse Marie Reine de Kutu pour ne donner que cet exemple, l’après midi quand vous êtes assis sur la verenda pour prendre un peu d’air, vous avez ce beau paysage devant vous. De votre chambre, quand vous ouvrez le rideau, le paysage est de toute beauté... les pêcheurs, les bateaux... ( photos 1-2 à partir d'en haut) ....
Pendant le repas au réfectoire des abbés ( la foto montre la table prête pour le repas), vous avez aussi cette vue devant vous...
La rivière que vous voyez est la Mfimi, non loin du croisement des eaux de la Lukenie et du lac. Si vous continuez votre voyage vers l'aval, après 70 km, vous serez à Nioki. Si vous prenez le lac, après 180 km vous serez à Inongo. En montant la lukenie, après 35 km, vous serez à Bokoro.

Condoléances

C'est toujours pénible  et incompréhensible de voir partir des jeunes pleins de promesses. Encore plus pénible quand on part loin de chez soi. Les voies  de Dieu sont impénétrables et c'est de tout coeur que je présente à Mgr Madisu, à sa  famille endeuillée et souffrant de cette absence, à ses confrères et  aussi à chacun de ses amis à Rome mes sincères condoléances et l'assurance de mes prières pour le cher défunt.
 
Voyageuse

vendredi 26 juin 2009

ya Philippe a présenté ce matin les condoléances à Mgr G.Mudisu, évêque de Kenge, pour le décès de l'abbé Serge Kibala survenu ce matin en Italie




Mgr l’évêque, Ya Philippe, a presenté ce matin ses sincères condoléances à Mgr Gaspard Mudisu, évêque de Kenge, au clergé de ce diocèse et à la famille Kibala pour le décès de l’abbé Serge Kibala survenu ce matin à l’hôpital de Perugia/ Italie.
L’abbé Serge Kibala, jeune prête du diocèse Kenge né le 28/08/1968 ( il est de la promotion des abbés Claude Bikula, Lucien Ilibi, J.Paul Lokutu, Godefroid Ngabelo, Ilinke Blaise... ils ont fait la philosophie à Kalonda et la théologie à Kikwit ensemble) était aux études à Rome à l’université camilianum où il faisait, après la licence, le doctorat en pastorale sanitaire.
Il y a un mois, il a été hospitalisé et ce matin, à 9hoo, il est décédé entre les mains de son confrère l’abbé Joseph Mazola, lui aussi envoyé à Rome pour les études à l’université salesienne ( faculté des sciences de l'éducation et pastorale des vocations).
Pour le moment, le corps se trouve à la morgue de l’hôpital de Perugia en attendant les dispositions qui seront prises par Mgr Mudisu, évêque de Kenge.
Nous confions son âme au Seigneur .


Photos: Photos de l'abbé Serge prise il ya un mois par le père Patience Mpayembe.

jeudi 25 juin 2009

Hydrographie: quelques ruisseaux qui se jettent à la Mfimi- Lukenie




Connaissons une peu l’hydrographie des ruisseaux au diocèse d ‘Inongo. Nous commençons par certains ruisseaux qui se jettent à Lukenie et petit à petit nous élargirons les horizons...
Un peu de reminiscence pour les originaires du lac qui vivent loin de cette terre natale .... ces ruisseaux vous rappeleront tant de choses... vous êtes peut être allés vous laver un jour dans ses eaux ou encore vous l’avez traversé ou mieux, vous y avez fait la pêche ( avec des filets ou en écopant ( kopepa mbisi) comme lieu de campement ( nganda).

Le point de suspension mis avant le nom du village est une épreuve pour vérifier si vos souvenirs sont encore bons. Avant de lire le nom du village où le ruisseau jette ses eaux, fermez les yeux... puis voyez si votre réponse correspond au village mis. C’est un test, si vous le voulez, faîtes-nous connaître vos résultats ( sur 18 car nous avons mis 18 ruisseaux ). Que ceux qui ne sont pas de cette zone attendent leur tour.....de toutes les façons on est au MaiNdombe, votre terre natale ou votre champ d’interêt.

Répondre à eveche_inongo@yahoo.fr ( tenez compte qu’entre eveche et inongo il y a un trait de soulignement (_) ou à mumpebomwi@yahoo.fr . Nous les proclamerons demain.

1. Lebama jette ses eaux en amont d’............. Isaka
2. Molibampe jette ses eaux à......................... Nioki
3. Iloo jette ses eaux entre......... ............Isaka et Mongobele
4. Lebli jette ses eaux en aval de.......... ...............Kilako
5. Lebunyi jette ses eaux en aval de...................Inunu
6. levli ( lobuli) jette ses eaux entre Kutu et.............Kempili
7. Ndjua jette ses eaux à...........Kutu ( Lonkesa ya zamba)
8. Kensama jette ses eaux à ................ Kutu
9. Lekwala jette ses eaux au lac Maindombe, près de........ Mposo
10. Dwa (djaa) : jette ses eaux en amont de Kutu à Lefe, non loin de......Teka molimo
11. Soo jette ses eaux à......... .Ilombe
11. Lelaw (Lolabu) jette ses eaux à................ Ibaa
12. Leboo jette ses eaux en aval de ..........Bokoro, non loin de mbuu n’itshii
13. Menangie jette ses eaux à ...................Bokoro
14. Mokaw jette ses eaux à Kebinsa, en amont de......... Motangiri
15. Ngãa jette ses eaux en aval de.............. Tolo
17. Lenoo jette ses eaux en amont de ...........Benkolenkole ( dit Belewe)
18. Isambila jette ses eaux en aval de ........Tenele ( autrement dit: Ntilili)

(suite après)....

mercredi 24 juin 2009

Ecoutons Mgr Laurent Monsengwo, archévêque de Kinshasa


Dans un intervieuw accordé au site de la conférence épiscopale nationale du Congo ( http://www.cenco.cd/) , son excellence Mgr Monsengwo, archévêque de Kinshasa parle de sa vison de l’Eglise de Kinshasa en cette année bipolaire consacrée au cardinal Malula et au sacerdoce dans un cadre général de la tenue du deuxième synode des évêques pour l'Afrique.


Il parle des prêtres au service du peuple de Dieu dans cette ville de neuf millions d’habitants ( L'archidiocèse de Kinshasa a 212 prêtres diocésains et quelques 350 prêtres religeiux, à la messe chrismale ( jeudi saint), Mgr Monsengwo était entouré par six cents - 600- prêtres), de la possibilité de revoir la pastorale des vocations avec l’objectif d’avoir au moins 2500 prêtres dans les années à venir de façon à mieux coordoner la pastorale ... Kinshasa dans 15 ans aura plus de 20 millions d’habitants.


Puis, comme toujours, il exprime sa fierté et sa joie pour le grand service que le prêtre rend au peuple de Dieu. Il le dit plus d’une fois : Prêtre, l’Eglise t’aime, elle a des nouveaux- nés à cause de toi. L 'Eglise aime énormement les prêtres. Le sacerdoce est une vocation qui vaut la peine d’être vecue...... la charité sacerdotale entre les diocèses du Congo, d’où la possibilité de voir des prêtres Fidei Donum entre nous ...


Enfin, Mgr Monsengwo parle de l’ « Abbé Malula » comme modèle à proposer aux prêtres kinois en cette année sacerdotale. St Jean-Marie Vianney est proposé comme modèle à imiter, on ne peut le nier. Il est unique. Vingt ans après la mort du cardinal Malula, l’Eglise kinoise et congolaise reste encore marquée par la figure du cardinal Malula ; évêque, modèle d’innovation, lui qui voulait implanter une Eglise à visage africain...


Tout à écouter... une grande richesse et méditation pour cette année sacedotale. Entrer dans le site http://www.cenco.cd

Photos: Mgr L. Monsengwo avec les ecclésiastiques kinois à Rome lors de sa prise de pallium

Après avoir fêté la St Louis de Gonzague ce 21 Juin 2009, nos petits séminaristes sont en vacances!











Le jour consacré à st Louis de Gonzague a été marqué par des évènements forts :
- la liturgie eucharistique présidée par l’abbé recteur, Pierre Ikamba Welo et tous les abbés professeurs
- le repas communautaire au réfectoire des séminaristes avec tous les invités
- le match de football
- une pièce théatrale le soir

Le matin du 22 Juin, pendant que les aînés de la sixième année commençaient les examens d’Etat, pour tous les autres, c’était le grand départ vers les diverses destinations ( Inongo- Mushie- Nioki, Oshwe, Makaw...).
Dans le passé, ceux de la ligne Mfimi ou lac voyageaient jusqu’à Kutu avec l’hors-bord du Petit Séminaire, baptisé « Outenika » (en référence au bateau qui a servi de médiation entre Mobutu et Kabila au large de pointe Noire... ce bateau représentait pour tous les congolais un espoir de dialogue et de paix...).
Pour le moment, cet hors bord n’existe plus, il a fait son temps et ces bois ont cedé.... nos séminaristes donc se débrouillent pour regagner leurs paroisses d’origine. Les parents qui sont proches de Bokoro viennent prendre leurs fils sur des bicyclettes.... s’il n’y a pas d’occasion, certains attendent à Bokoro... il peut arriver que l’on fasse 5 jours sans trouver un moyen de transport.
Au Congo, du moins dans cette zone (comme dans la plupart des zones du Congo), les moyens de transport public organisé par l’Etat n’existent pas.
Il faudra penser à avoir de moyens de transport fluvial ou routier, propres au petit séminaire. Pour le mois de Février par exemple, les séminaristes des paroisses les plus éloignées (St Etienne Penzwa, martyre d’Ouganda Beronge, St Léon Lokolama, St Camille Nkaw) ne se rendent pas en vacances. Ils préfèrent rester à Bokoro puisque les moyens de transports étant rares, il est difficile de faire le voyage aller -retour. Et dire qu’ils ont un mois des vacances ( tout le mois de Février)!
Entre temps, les travaux de construction des douches se poursuivent. Quand nos séminarsites rentreront au mois de Septembre, ils trouveront des nouvelles douches...
Cette année, la communauté du Séminaire était composée de 5 abbés professeurs, deux grands séminaristes stagiaires et 152 petits séminarsites.
Bonnes vacances chers petits séminaristes.
Photos: De bas en haut:
1. Une vue de la cour intérieure du petit séminaire de Bokoro
2. Nos séminaristes de la 6ème année prient devant la grotte mariale du petit séminaire avant d'aller à la salle des exémans d'Etat
3. Nos séminaristes au travail pour préparer la fête de St Louis de Gonzague
4. L'interieur de la chapelle du petit séminaire, vidée des ses bancs pour le nettoyage
5. La chapelle et le 1er dortoir, derrière ce dortoir, on voit l'arbre à pain.... o tempora o mores!

mardi 23 juin 2009

Ya Philipppe a voyagé aujourd'hui le 23 Juin pour Kinshasa où il participera à la réunion de tous les évêques du Congo






1. Mgr l’évêque, ya Philippe, a voyagé aujourd’hui pour Kinshasa où il participera à la pleinière de la conférence épiscopale nationale du Congo.

2. Pour nos lecteurs qui écrivent à Inongo, nous informons que le rooter de l’antenne parabolique qui alimente la connexion internet a connu une panne hier. Pour le reparer, l’économe l’a confié à mgr l’évêque qui a voyagé pour Kinshasa. Un technicien spécialisé va s’y mettre. Nous ne savons pas encore combien de temps il faudra pour cela mais nous rassurons que vous continuerez à être informés sur la vie au diocèse d ‘Inongo. Les dispositions sont prises ... nous savons déjà que vous ne pouvez pas passer une journée sans consulter votre «blog ».

Photos:

1. Les évêques du Congo ( photos du site de la conférence épiscopale nationale du Congo)

2. Ya Philippe a voyagé pour participer à la réunion de tous les évêques du Congo

Fruit de la terre: nous les offrons au Seigneur!


Comment ne pas penser à ce chant que nous exécutons pendant l'offertoire quand nous offrons au Seigneur ces fruits de notre terre!

Mpasi, bisengo, misala mya biso, topesi yo yango !

Photos:

Une religieuse africaine offre au Seigneur, durant la messe, les fruits de notre terre: ananas, canne à sucre, bananes, avocats, mangues, goyaves, noix de palme, noix de coco, mangoustan... tout, dans un panier en liane!

lundi 22 juin 2009

Motif de joie pour avoir choisi Semendwa comme lieu d'ordination sacerdotale

Félicitation à Mgr Philippe pour l'honneur qu'il a donné à la population de Semendwa. Depuis lors on a jamais eu une grande fete comme celle-ci dans notre village. J’immagine déjà ce que sera ce jour là ! Un grand évenèment et de nouveau merci à Mgr pour avoir décidé que l'ordination soit à Semendwa, mon village. Courage à Patrick Nduaya , mon neveu.
Unis dans la prière.

Soeur Noelle Kaniki ( Italie)

Quelques photos des 80 ans de Mgr Léon Lesambo hier à Kinshasa ( Photos en noir et blanc..nous nous en excusons)












Quelques photos des 80 ans de Mgr Léon Lesambo hier à Kinshasa

D'en haut en bas:
1. Mgr Lesambo

2. Abbé Albert Kenkfuni, pretre d'Inongo et recteur du grand séminaire régional St Cyprien de Kikwit ( Théologat des 5 diocèses de la province de Bandundu)

3. Mgr Evariste Mputu, vicaire épiscopal et curé de St Michel/ Nioki, en compagnie de l'abbé Albert Mundele ( du diocèse de Kenge), ancien recteur de Kikwit et professeur d'exégèse à Kikwit

4. Certains pretres
5. Certains abbés d'Inongo présents: Donat Nshole ( 1er sec. adjoint de la conférence épiscopale nationale du Congo), Blaise Ilinke ( Rome), Alidor Nzeke ( coordinateur diocésain des écoles convetionnées catholiques) et Léonard Mbonkoso ( professeur assistant de mathématique au campus de Kinshasa et aux facultés catholiques de Kinshasa).
Nous remercions de tout coeur Blaise Lembasi qui a bien voulu nous envoyer ces photos pour le blog du diocèse.

Quel Bonheur

Quel bonheur pour la paroisse de Semendwa de pouvoir préparer les ordinations sacerdotale de leurs enfants. Surtout si mes souvenirs sont bons, en mars 2008 lors de la visite pastorale de Mgr Philippe il y a eu accueil formidable du faite que les gens n'avaient plus eu de visite pastorale depuis bien longtemps. Leur bonheur doit être grand et je suis certaine que la fête sera grandiose.Mgr ne leur a t'il  pas dit :"On n'est jamais seul, Dieu est toujours là" et aujourd'hui Dieu leur montre Sa Présence en inspirant Mgr Philippe à  leur accorder une si belle fête. A l'Abbé curé de la paroisse, aux chrétiens et à tout le peuple de Semendwa je souhaite bonne préparation. Aux diacres également bonne préparation pour cette belle journée en perspective. J'espère aussi que le photographe de fonction sera présent pour nous faire vivre cette magnifique fête.
A  vous tous beaucoup de bonheur et de joie et à bientôt avec toutes mes amitiés.
 
Voyageuse

Annonce ordination sacerdotale de nos cinq diacres à Semendwa ce 20 Septembre 2009





Mgr l'évêque annonce que les ordinations sacerdotales de nos cinq diacres auront lieu à la paroisse sacrés coeurs de Jésus et de Marie de Semendwa ce 20 Septembre 2009.

Voci les noms des cinq diacres:

1. Floribert Ikamoton ( de la paroisse de Semendwa)

2. Patrick Nduaya (de la paroisse st Albert - Inongo, les parents sont de Semendwa).

3. Pierre Mobilika ( de la paroisse Marie Reine de Kutu, les parents sont de Semendwa)

4. Justin Mondio ( de Kemba secteur (paroisse Ste famille- sangasanga) - 60 km de Semendwa)

5. Pakasa Dieu Merci ( de la paroisse St Albert / Inongo - il est en stage à Semedwa).

Ce sera un grand evénèment pour Semendwa qui organise pour une première fois une ordination sacerdotale. A l'abbé Augustin Wawa, curé de Semendwa et à tous les chrétiens de cette paroisse, nous assurons nos prières et notre collaboration.
Photos:
1-3. On immagine ce que sera "la curisioté" des chrétiens de Semendwa qui participent pour une première fois à une ordination sacerdotale.
2. Une vue de l'Eglise Sacrés Coeurs de Jésus et de Marie de Semendwa

dimanche 21 juin 2009

La journée des 80 ans de Mgr Lesambo à Kinshasa

La messe d'action de grâce à la cathédrale de Kinshasa de 10h30à 12h15. Concélebration de Mgr Laurent Monsengwo et plusieurs prêtres.
-13h00 Repas en l'honneur de Mgr Lesambo dans la salle paroissiale de la cathédrale de Kinshasa
- Le soir, repas dans un cadre familial offert par Mgr Monsengwo, le diocèse d'Inongo et sa famille.

Le diocèse d'Inongo a offert à Mgr Lesambo une antenne parabolique pour lui permettre de suivre les diverses émissions... le temps, après 80 ans, est au repos..

Mgr Léon Lesambo fête ses 80 ans aujourd’hui le 21 Juin 2009 à Kinshasa





Né à Mushie le 21.06.1929, fils cadet de Dominique Lesambo et de Marie Ndamwize. Ecole primaire à Mushie – Sainte Anne à Kinshasa - à Mushie -;fin 1940, Petit Séminaire de Bokoro .
Après 6 années à Bokoro, il est admis au Grand Séminaire régional de Kabwe au vicariat apostolique de Luluabourg. Il y passe 8 ans (3 années de philosophie et 5 de théologie) sans jamais rentrer en vacances au vicariat d’origine.
Fin 1955, il termine le grand séminaire et regagne son vicariat d’origine (vicariat d’Inongo) pour y faire la probation comme professeur en 2è moyenne, avant l’ordination sacerdotale qui aura lieu à Mushie le 21 juillet 1956.
Après trois semaines de vacances passées à Kinshasa et à Mushie, il regagne Taketa. Il’ y est directeur d’école primaire pendant trois mois avant d’être affecté au poste de mission bicéphale (Ibeke-Kiri) où il sera directeur d’école primaire et voyageur d’Ibeke et de Kiri. En même temps, à la demande du professeur belge chargé du cours, il assurera les mathématiques à l’école moyenne qui venait d’être transféré d’Inongo à Ibeke. L’école ne comprenait alors que la première et la deuxième année.
En 1957 il fut envoyé à Lumen Vitae de Bruxelles pour y attendre l’exposition universelle de 1958 et y faire ensuite les études de régence à Arlon. Vers la fin de l’exposition universelle, c’est à Lovanium qu’il devait se rendre pour y faire des études de théologie dogmatique qu’il terminera par le doctorat après 5 ans : deux ans de baccalauréat, deux ans de licence et un an de doctorat ou, pour plus de précisions, un an et queques 5 mois..
Revenu au diocèse après son doctorat, l’évêque, sans une nomination formelle, lui demande de s’occuper de sa bibliothèque et de sa correspondance.
Puis il fut nommé curé à Kutu, avec comme vicaire, le scheutiste congolais, le père Jean Kamanda.
De Kutu, il fut transféré à Inongo où il devint curé de Saint Albert avec comme vicaire, les pères Duvejonck, Gustave et l’abbé Nzengeri tandis que le frère Bonsenkwe dirigeait l’école primaire des garçons. Peu de temps après, il fut nommé vicaire général et commença à habiter sa maison actuelle avec le père Simons.
Enfin, éveque d’Inongo ( 1967-2005) : pendant 38 ans.

Ecoutons Mgr Lesambo :

Dès que ma nomination comme évêque d’Inongo fut rendue publique à Rome, on sonna à la mission pour appeler les fidèles à l’Eglise où Monseigneur Jean Van Cawelaert leur communiqua la nouvelle avec beaucoup d’enthousiasme. Il m’avait déjà fait arborer une ceinture pourpre à la place de ma ceinture blanche d’abbé. A la fin des mots de Monseigneur Van Cawelaert, celui-ci m’invite à dire un mot aux fidèles. Je ne saurais plus reproduire ce que j’ai dit mais c’était plutôt des paroles tremblottantes qui sortaient de ma bouche… et j’ai fini par pleurer. Nous terminons par la bénédiction du peuple Mgr Jean et moi, puis tout le monde sort de l’Eglise. Une fois dehors, les fidèles viennent me consoler et m’encourager.
Le sacre eut lieu à Inongo le 15 octobre 1967. Monseigneur Maury, Nonce Apostolique, était consécrateur et Mgr Van Cawelaert co-consécrateur avec Mgr Bakole, archevêque de Luluabourg. C’était dans un cadre grandiose, même l’orchestre de Franco était à Inongo...
Un an après le sacre, en juin 1968, je suis élu par la Conférence, président de la commission épiscopale de l’évangélisation . A la Conférencé plénière de 1970, je serai élu président de la conférence nationale
(...) ".
Aujour'dui, jour de son anniversaire ( 80 ans) , Mgr Lesambo se trouve à Kinshasa où il fête aux côtés de Mgr Moke Eugène, Laurent Monsengwo , les ecclésiatiques et les nombreux chrétiens qui le connaissent. La messe d'action de grâce a eu lieu à la cathédrale Notre Dame du Congo de Kinshasa.

JOYEUX ANNIVERSAIRE tata Episkopo.
Photos:
1. Mgr Léon Lesambo, toujours souriant...
2. Une vue de Mgr Lesambo lors d'une messe d'ordination sacerdotale
3. Nous tous: ya Philippe, le clergé et les chrétiens et amis, embrassons et remercions Mgr Léon Lesambo

Bonne fête

Un petite fleur pour vous dire " tous  mes voeux de bonne et heureuse fête "à tout le petit séminaire.
J'en profite pour faire un petit clin d'oeil à l'Abbé Laurent Maa, et lui dire que je regarde avec beaucoup  de sympathie les travaux qui avancent au petit seminaire.
  Bonne journée à tous et beaucoup de joie.
 
Voyageuse

Le 21 Juin, fête patronale de notre Petit Séminaire de Bokoro, Saint Louis de Gonzague







batiments des abbés professeurs






A tous nos petits séminarites, au corps professoral, à tous les anciens de St Louis de Gonzague...une bonne fête.
Allons enfants de St Alouis, le jour de fête est arrivé.
Photos :
1. la chapelle du Petit séminaire de Bokoro
2. le beach du Petit séminaire de Bokoro, sur la rivière lukenie
3. Le bâtiment des abbés professeurs
4. le bâtiment des cours
5. Une vue du refectoire et du 3ème dortoir des séminaristes en venant de la paroisse Ste Croix

samedi 20 juin 2009

Aujourd'hui le 20 Juin, l'Eglise célèbre le coeur Immaculé de Marie. Bonne fête à la congrégation du Cœur Immaculé de Marie ( les scheutistes- Cicm)












Bonne fête à la congrégation des pères de l’Immaculé coeur de Marie, ces braves missionaires venus nous annoncer Jésus-Christ. Nous sommes fiers d’eux et remercions le Seigneur pour le travail qu’ils ont accompli au milieu de nous au « lac ». Pour le moment, ils n’ont plus qu’une seule communauté au lac, Lonkesa. La dernière paroisse qu’ils ont cédée aux abbés est la paroisse St Etienne de Penzwa.

Un peu d’histoire.

Le 1er missionaire scheutiste qui est arrivé à Inongo fut le père Emile Geens, le 17 Juillet 1907. Après un rapport enthousiaste, Mgr Van Ronslé, alors Vicaire apostolique du Congo Indépendant lui adjoint le père Jules Denis. Le père Emile Geens fonda la première mission au Lac à Inongo Saint Albert le 4 Octobre 1907. (...) Le père Jules Denis fonda sur la rive gauche de Lukenie la première mission catholique de cette zone, Bokoro sainte Croix en 1910. Le père Jules Van Houtte connu sous le sobriquet de Nkaa Yulu ( grand père Jules) fonda Ibeke dit Y’onkoso, paroisse Sainte Thérse D’Avila en 1911. Le père Joseph DAVIDTS erigea la 4ème mission, Taketa Notre Dame de l’Assomption... en 1928. Le père Antoine Schellens fonda Makaw Ste Thérèse de Lisieux en 1929...( pour plus de détails, lire Norbert Mbu Mputu, Cents ans d’évangélisation du Maindombe (diocèse d’Inongo) par les pères de Scheut, Kinshasa, les éditions du Jour Nouveau, 1998).

Braves missionaires, ils ont silloné le lac... ils sont allés partout..., ils ont étudié nos langues et realisé des catéchismes en Lontomba, en lokonda, en Kisakata. Pensons aux Penepene na Yezu, Ns’ango Oloti ( Bonne Nouvelle), Lesee le Monyaw, Katekisimi ole Babai, Basaa ya badia... baba ne menangie..

Pour ceux qui ne le savent pas, la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie est une congrégation religieuse missionnaire fondée à Scheut, le 28 novembre 1862 par un prêtre diocésain belge, Théophile Verbist (12 juin 1823 à Anvers - 23 février 1868 en Mongolie) pour la Mission en Chine.

Les membres de cette congrégation, des prêtres et de frères religieux missionnaires prononcent les trois vœux de pauvreté, chasteté et obéissance et sont connus sous le nom des « Missionnaires de Scheut » ou scheutistes. On les désigne missionnaires CICM (Congregatio Immaculati Cordis Mariæ). Ils sont présents dans plusieurs pays : Belgique, Pays-Bas, Brésil, Cameroun, Tchad, Chine, Congo Rep. Démocratique, République dominicaine, Guatémala, Haïti, Hong-Kong, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Philippines, Sénégal, Singapour, Taïwan, États-Unis d'Amérique, Zambie, et depuis 1992, la Mongolie.

La devise de la Congrégation est Cor Unum et Anima Una (Actes des apôtres 4,32).

Depuis 2005, le supérieur général de la congrégation est Congolais, le père Edouard Tsimba. Le provincial de Kinshasa est le père Maurice Nsambo, de la paroisse Ste Croix de Bokoro.
Notre évêque actuel, ya Philippe , est lui aussi scheutiste ( Cicm).

Inongo, nous sommes fils des scheutistes ( Cicm)... longonya mpe mbote na bino banso....


Photos :

1 . Mgr Laurent Monsengwo, archévêque de Kinshasa et l’actuel père général des scheutistes , Edouard Tsimba ( à droite) lors de la prise de pallium à Rome. Dans son discours de circonstance, Mgr Monsengwo avait dit qu’il est lui aussi fils des scheutistes de par son origine ( Inongo) et des Jésuites ( de par ses études blibliques au biblicum à Rome- à gauche de Mgr Laurent, le père Kapita, Sj).

2. Une vue de l’Eglise cathédrale d’Inongo construite en 1907 par le père Emile Geens.

3. Une vue de l’Eglise Ste Croix de Bokoro construite en 1910 par le père Jules Denis

4. Une vue de l’Eglise de Taketa construite en 1929 per le père Joseph DAVIDTS

5. Une vue de l’Eglise Ste Thérèse de Lisieux de Makaw construite en 1928 par le père Antoine Schellesns

vendredi 19 juin 2009

En communion avec l'Eglise universelle: ouverture de l'Année Sacerdotale, aujourd'hui le 19 juin 2009





En la solennité du Sacré-Cœur de Jésus, ce vendredi 19 juin 2009 – journée traditionnellement consacrée à la prière pour la sanctification des prêtres –, le St Père Bénoit XVI a ouvert officiellement une « Année sacerdotale » à l’occasion du 150e anniversaire du « dies natalis » de St Jean-Marie Vianney, le saint patron de tous les curés du monde.


Le thème choisi pour l’Année Sacerdotale est : « Fidélité du Christ, fidélité du prêtre ». L’année sacerdotale se terminera exactement un an après, le 19 Juin 2010 avec une « Rencontre Sacerdotale Mondiale » place Saint-Pierre au Vatican.


Durant l’Année Sacerdotale, il est prévu la publication d’un « Directoire pour les Confesseurs et pour les Directeurs Spirituels », et « un choix de textes du Souverain Pontife sur les thèmes essentiels de la vie et de la mission sacerdotale à l’époque actuelle » .


Voici la conclusion de la lettre du pape:


« Je confie cette Année sacerdotale à la Vierge Sainte, lui demandant de susciter dans l’âme de chaque prêtre un renouveau généreux de ces idéaux de donation totale au Christ et à l'Église qui ont inspiré la pensée et l’action du Saint Curé d’Ars. La fervente vie de prière et l’amour passionné de Jésus crucifié ont nourri le don quotidien et sans réserve de Jean-Marie Vianney à Dieu et à l'Église. Puisse son exemple susciter parmi les prêtres ce témoignage d’unité avec l’Évêque, entre eux et avec les laïcs, qui est si nécessaire aujourd’hui, comme en tout temps. Malgré le mal qui se trouve dans le monde, la parole du Christ à ses Apôtres au Cénacle résonne toujours avec la même force d’actualité : « Dans le monde, vous aurez à souffrir, mais gardez courage ! J’ai vaincu le monde » (Jn 16, 33). La foi dans le divin Maître nous donne la force de regarder l’avenir avec confiance. Chers prêtres, le Christ compte sur vous. A l’exemple du Saint Curé d’Ars, laissez-vous conquérir par Lui et vous serez vous aussi, dans le monde d’aujourd’hui, des messagers d’espérance, de réconciliation et de paix ! » Avec ma bénédiction.


Du Vatican, le 16 juin 2009.


BENEDICTUS PP. XVI.
Photos:
1 Bonne année sacerdotale à notre clergé et à tous les pretres du monde
2. Nous les confions au sacré coeur de Jésus.
3. Unis avec le souverain Pontife et l'Eglise Universelle: une, sainte, catholique et apostolique

Ce n'est pas un fardeau que je porte, c'est ma soeur!


Ce n’est pas un fardeau que je porte, c’est ma soeur.
Et meme si elle pèse, je dois la supporter, la transporter et contribuer à sa joie.
Chacun de nous doit trouver sa joie aussi dans le fait de porter l’autre.
Le « chacun pour soi » n’a pas de place dans un monde où doit regner la solidarité et la fraternité.
Na bokasi ya bolingo tokolonga (unis dans l’amour , nous vaincrons).

jeudi 18 juin 2009

En route pour la fête

Mgr Bolengo, les abbés Nzeke et Jean Marie Ntesa ont pris l'avion ce Mercredi pour Kinshasa. Ils vont représenter le diocèse à la fête de Mgr Léon Lesambo , ce dimanche à Notre Dame.

ACTIVITES DU PERE EVEQUE


Aujourd'hui à 8h30' Mgr l'Evêque a rencontré les prêtres qui sont sur place à Inongo(les abbés Michel Mbaka, curé de Banzow et Jean Paul Lokutu, curé de Makaw y ont participé).

Le but de la rencontre était de donner l'information sur son voyage en Europe et de leur présenter la plaquette que la CENCO vient de publier sur "Les directives de l'épiscopat Congolais pour une célébration digne et correcte de la très Sainte Eucharistie"

Après cette rencontre Mgr a reçu l'abbé Joseph Belepe, recteur de l'Institut Cathéchetique'

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17