mercredi 6 mai 2009

UNE PASTORALE QUI LIBERE




POUR LE MAI-NDOMBE, UNE PASTORALE QUI LIBERE. Cas de l'option pastorale du Diocèse.

Point n'est plus besoin de démonter que l a pastorale doit viser tout homme et tout l'homme. En effet, il est vrai que l'homme doit être évangélisé dans toutes ses dimensions et que toute pastorale à dimension unique, même spirituelle, n'en est pas une.

C'est dans cet angle que nous proposons pour le Mai-Ndombe une pastorale globalisante qui libère et réveille de l'emprise des torpeurs et des pesanteurs socio-existentielles.

En fait, malgré ses multiples avancés sur le plan pastoral et autre, l'homme de Mai-Ndombe doit se libérer pour aller de l'avant :

Assis sur le « domaine de la couronne « de Léopold II, il doit se battre pour exploiter ce que ce roi belge croyait se réserver là pour lui-meme en libérant tout le scandale géologique congolais à la Belgique. La flore, la faune, l'hydrographie, le poisson et son agriculture qui a servi jadis de l'or vert, sans oublier les richesses innouies de son sous-sol. Et s'engager par là à des initiatives et projets à impact sur le développement social.

Sur le plan social, moins belliqueux, l'homme du Mai-Ndombe doit dépasser les conflits intestines entre tribus, territoires,…pour travailler à l'unanimité en vue du développement d'ensemble.

Sur le plan politique, la recherche démesurée du leadership, le tribalisme, le jeu d'influences géopolitiques, les guerres latentes… doivent laisser place à l'estime mutuelle fraternelle pour promouvoir l'intérêt commun et communautaire.

Sur le plan intellectuel, le grand nombre de ses génies, se nourrissant naturellement du même poisson, doit développer l'intelligence communautaire.

Sur le plan socio-humain, tacite et taciturne, cet homme de Mai-Ndombe doit vivre la fraternité pour se réveiller afin de se battre au prix de ses efforts afin de s'insérer dans le Grand Congo décentralisé. Il doit devenir plus actif que contemplatif pour ne pas être à la remorque des autres et de l'histoire en train de se faire.

Sur le plan religieux, éviter les oppositions et les inimitiés entre les religions en vue du dialogue franc et sincère.

Tous ces différents projets de société doivent être le cheval de bataille de tout pasteur du Mai-Ndombe. Car, sur tout point de vue, le Mai-Ndombe a une potentialité immense qu'il faudrait simplement coordonner à travers une pastorale libératrice pour un mieux être intégral.

Tout compte fait, le coup d'envoi est donné par Mgr Philippe Nkiere d'Inongo aux travers de la nouvelle option pastorale :

Na nguya ya liloba lya Mokonzi Nzambe tolingi kotonga lisanga mokili mwa sika.

Na bokolisi bomoko o kati ya biso, na bosimbi makasi batu batau mpe batu

ba mpasi

ba botomboli bomoto bwa biso mpe bwa baninga, na misala na bobateli boloko

Nzambe apesi biso

Abbé Teddy IYEMEBWI

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)