dimanche 31 mai 2009

BONNE FÊTE DE PENTECÔTE

A tous les amis du "blog" , à mes amis d' Inongo et tous les habitants je souhaite une très bonne fête de "Pentecôte".
   Je partage ici un  petit extrait du livre "La terre Il l'a donnée au fils d'Adam"( par Mgr Philippe et Sr Isabelle)
 
         " Présence de l'Esprit en toi,
           c'est accepter que la vie de Dieu en toi
           puisse t'ouvrir à des espaces toujours plus profonds,
          à une communion toujours plus étroite
          avec les autres, avec la terre.
 
         Présence de l'Esprit de Dieu en toi,
         c'est te laisser entrainer
         par un mouvement de réconciliation universelle.
         un mouvement de rencontre avec tous, sans barrières...
         C'est accepter d'entrer dans une histoire nouvelle,
         une histoire de liberté, de créativité....
 
Puissions nous tous être ouvert à cet Esprit et marcher ensemble vers un monde meilleur.
 
Voyageuse
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Lelo eyenga ya Nkitela ya Elimo Santu (la pentecôte)
















Elimo santu mobondi wa biso epayi ya Yezu,
molobeli tata wa likolo kitela biso, Elimo santu !
Photos:
Esprit de fraternité, Esprit qui inspire les vocations, Esprit qui consacre, Esprit de toutes les cultures....Viens Esprit saint.
Aujourd'hui, prions le Père et le Fils pour qu'ils nous envoient leur Esprit d'Amour et pour que nous puissions l'accueillir dans nos vies. Chaque matin, invoquons l'Esprit de Dieu pour qu'il nous guide tout au long de notre journée dans nos pensées et dans nos actes. Avant chaque activité, invoquons l'Esprit d'Amour pour qu'il nous fasse aimer comme Dieu. Ainsi, l'Esprit nous montrera que nous sommes fils de Dieu, il nous guidera vers la vérité tout entière. Il nous rendra heureux et nous donnera ses sept dons qui sont « joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi. » Invoquons -le de tout coeur et laissons-nous guider par lui.

samedi 30 mai 2009

Ya Philippe est bien arrivé à Kinshasa vers 18h20, heure de Kinshasa




Ya Philippe vient d'appeler pour annoncer qu'il est bien arrivé à kinshasa. Il a appelé de l'aéroport de Ndjili pendant qu'il attend les bagages. Deo gratias.

Ya philippe a voyagé aujourd’hui samedi le 30 mai pour le congo





Il était 3h30 du matin quand nous sommes partis du collegio des scheutistes de Rome ( où habitait ya Philippe) pour l’aéroport de Rome. Ya Philippe devait prendre le vol de Brusselairlines de 6h00 pour Bruxelles et à 10h00, il avait le vol Bruxelles –Kinshasa.
Nous avons traversé Rome - Rome de nuit (by night) est de toute beauté - avant de prendre l’autoroute pour Fiumicino. En route, nous parlons, nous pensons au diocèse, aux divers voyages faits et à toutes ces personnes de bonne volonté que le Seigneur a mises sur notre route. Puis un peu de Radio Maria et enfin l’intervieuw de Mgr Moke Eugène enregistré sur la radio okapi où il parle de sa vison de l’Eglise au Congo et des attentes de notre peuple.
A 4h10, nous étions à Fiumicino... sous la pluie. .. ya Philippe a commencé à rire et n’a pas voulu entendre mon commentaire car il savait déjà ce que je voulais dire ... Nkiere, ndeko ya mbula! ( Nkiere chez nous est celui qui est né pendant qu'il pleuvait et la tradition orale dit que généralement ceux nés pendant la pluie sont porteurs de la pluie).
Nous nous avançons pour le check-in... une grande surprise : vol pour Bruxelles annulé. Que faire ? Nous rencontrons aussi d’autres passagers qui devaient voyager pour Bruxelles par ce vol. Ce qui surprend c'est que la compagnie n'a informé aucun passager du changement de vol. Les esprits étaient chauffés.
A 6h25, arrive un responsable pour donner les dispositions prises par la compagnie..... « Mgr Philippe Nkiere... transferé sur le vol pour Paris de 7h00 et de Paris, prendre le vol pour Kinshasa de 11h00. Veuillez faire vite car dans quelques minutes, l’Air France finit l’enregistrement des passagers.
Il fallait courrir car nous étions dans le secteur B et il nous fallait arriver au secteur A. Ceux qui connaissent les aéroports des pays de l’union européenne savent qu’il faut courrir. Ya Philippe n’en fait pas de problème.
A 6h40, nous y sommes. La dame de service nous dit : enregistrement terminé Mr. Nous tentons de lui expliquer le pourquoi de notre retard . Elle appele son chef qui lui dit :Ok. Fais le venir le plus vite possible. Ya Philippe passe au service de controle, pendant que j’enregistre ses bagages. De loin, Il salue et remercie tous.
A 6h50, je l’appelle : « Je suis déjà dans l’avion. J’étais le dernier à entrer. » En effet, j 'écoutais , quand ya Philippe parlait, la voix de l’hotesse qui donnait déjà des dispositions du vol... !
Quelle course ! Dieu merci.
Photos:
1. De Brusselairlines à la Air France: les imprévus du voyage
2. ya Philippe ce matin à l'aéroport de Rome...

vendredi 29 mai 2009

Un centre de santé pour Lokolama.

(voici le texte de l'interview )

Un centre de santé pour Lokolama
Saint martin a comme projet d’aider à la construction d’un centre de santé à Lokolama, au Congo ;
Rencontre avec le doyen Jadot et l’évêque d’Inongo.
Interview :
Jean Claude Fonck
Jean Marie Jadot, vous êtes doyen de la paroisse Saint Matin d’Arlon, pourquoi un projet solidaire avec Ibanga ?
Suzanne Waltener Ngipenge, originaire de Lokolama est retournée dans son pays il y a 3 ans pour un séjour familial. Elle en est rentrée très marquée. La misère de la population, l’absence d’eau potable avec les graves problèmes sanitaires que cela engendre. Elle a ainsi décidé de faire quelque chose pour cette population : aménager cinq points d’eau pour améliorer la qualité d’eau et travailler pour reculer la pauvreté et la misère.
Ce même souci a aussi animé notre Paroisse St Martin avec qui elle a partagé ce souci. Un partenariat « Ibanga » a été conclu entre saint Martin et Saint Léon de Lokolama.

Dans la foulée, vous avez à présent un second projet d’aide pour le village de Lokolama ?
Dans le cadre du centenaire de notre église, nous avons décidé de concrétiser deux projets, l’un culturel ave la rénovation du vitrail surplombant le parvis, le second humanitaire, avec la construction d’un centre de santé à Lokolama.
Celui-ci comprendra des salles de consultation, des salles des soins ambulatoires, d’observation, lais aussi une maternité avec salle d’accouchement ainsi qu’un centre social pour les filles mères.

Que va coûter ce projet et comment allez vous le financer ?
Le budget est d’environ 50 000 €. Toutes les collectes de mariage, dons privés, bénéfices de repas seront affectés à parts égales à ces deux projets. Un comité sous la houlette d’Henri Bosselet suit ce projet. Une équipe de la paroisse se rendra, à ses frais, l’automne prochain à Lokolama pour examiner, en coordination avec l’évêque d’Inongo, Mgr Philippe NKIERE Kena, les modalités pratiques de réalisation de projet.
Mgr Philippe Nkiere Kena, vous êtes de passage à Arlon, mais qui êtes-vous ?
Je suis missionnaire de Scheut, évêque depuis 1992, j’ai séjourné quatre ans à Bruxelles, Namur…
J’ai vécu à Rome, au conseil général de ma congrégation. Conseil que j’ai quitté pour aller vivre 6 ans avec les enfants de rue à Kinshasa. J’ai été 13 ans évêque dans le Nord Est du Congo à Bondo et je suis à présent de retour dans ma région d’origine.
Quelle est la situation vécue au quotidien dans votre diocèse ?
Mon diocèse a une superficie de quelque 100 000 km². Pour vous faire une idée, c’est trois fois votre pays pour une population d’un million d’habitants. Il y a 21 paroisses, c’est peu par rapport à la superficie. Les problèmes de communication sont donc difficiles.
Côté nourriture, la population ne manque de rien. Nous avons les fruits, le poisson en suffisance. Par contre, on manque cruellement des structures sanitaires valables. D’où toute l’importance du projet soutenu par les paroissiens de votre chef lieu.

Jean Marie Jadot, une bonne nouvelle vient de vous parvenir pour ce projet de solidarité.
En effet, la Fondation Roi Baudouin a accepté d’apporter sa collaboration à notre projet. Les dons faits à la fondation donneront droit à une attestation fiscale à partir de 30 €.

jeudi 28 mai 2009


Voici l'article qui est apparu aujourd'hui dans le journal Vers l'avenir d’Arlon (Belgique). Merci à Souzy Ngipenge.

mardi 26 mai 2009

Information: un nouvel évêque pour le diocèse d'Idiofa







Mgr l'évêque informe que le St Père Benoit XVI a nommé aujourd'hui mardi le 26 Mai 2009, l'abbé José Moko Ekanga, actuel recteur du grand séminaire Jean XXIII de Kinshasa, évêque d'Idiofa. Il succède ainsi à Mgr Louis Mbwol, émérite depuis 2006.
Le site de la conférence épiscopale nationale du Congo annonce que son ordination épiscopale aura lieu samedi le 15 Aout à Idiofa .
Photos:
1.Information
2. L'abbé José Moko Ekanga ( Photos site Cenco, www.cenco.cd)



R. D. du Congo : Mgr José Moko Ekanga nommé évêque d’Idiofa

Un sulpicien, jusqu’ici recteur du séminaire Jean XXIII

ROME, Mardi 26 mai 2009 (ZENIT.org) - En République démocratique du Congo, Benoît XVI a nommé Mgr José Moko Ekanga évêque d'Idiofa. Sulpicien, le nouvel évêque était depuis 2008 recteur du séminaire universitaire Jean XXIII de Kinshasa.
Mgr Moko Ekanga, P.S.S., est né en 1958 à Kinshasa. Il a fait ses études de philosophie au séminaire St Kaggwa et de théologie aux facultés catholiques de Kinshasa (1979-1986), où il a obtenu une licence canonique en théologie biblique.
Il a été ordonné prêtre en 1986 dans la Compagnie de Saint-Sulpice, avec incardination dans le diocèse de Kinshasa.
Il a été, entre autres, directeur spirituel puis formateur au séminaire St Kaggwa, président de l'Assemblée du clergé de Kinshasa/Gombe, curé à Saint Gyavira de Kinshasa, avant de poursuivre ses études en vue d'un doctorat en Ecriture Sainte à Lyon (1999-2005).
Il a aussi enseigné au séminaire Saint-Gal, au Bénin, avant de revenir à Kinshasa comme curé de la paroisse Sainte-Anne, puis de la cathédrale Notre-Dame.
Depuis quelques années, il est aussi membre du conseil presbytéral de Kinshasa.Le diocèse d'Idiofa représente plus de deux millions d'habitants, dont plus d'un million de catholiques, et il est desservi par une centaine de prêtres diocésains.

lundi 25 mai 2009

Pour atteindre le Maindombe (diocèse d'Inongo) à partir de Kin ( 1)


























La savane aux approches d'Inongo















Pour aller au diocèse d'Inongo, la voie la plus facile est celle aérienne. Vous prenez l'avion à Kinshasa et de là, vous choisissez où atterir ( Inongo, Kiri, Kutu, Bokoro, Semendwa, Ibaku/ Tolo, Oshwe, Mimia, Nzokele/ Mushie, Nioki, Bosobe.....).
Ces photos vous aident à apprécier la beauté du paysage durant le vol Kinshasa- Diocèse d'inongo.
Directèment après le décollage, vous etes sur le fleuve Congo..... et petit à petit, on savoure la nature....on va vers le diocèse d'Inongo... chacun a son siège, le pilote vous explique les divers milieux que l'on survole, l'hotesse vous sert un peu de boisson ou autre chose, le temps de manger et de contempler la beauté de la nature... le pilote vous demande déjà de vous preparer à l'atterissage... vous etes arrivé à destination...


dimanche 24 mai 2009

Ya Philippe est bien arrivé à Rome ce dimanche 24 mai




Ya Philippe est bien rentré à Rome aujourd’hui dimanche de l’Ascension à 19h45. Il restera à Rome jusqu'au samedi 30 mai... pour regagner le Congo. Une des premières choses faites à peine arrivé était de téléphoner au diocèse pour saluer et infomer qu'il est à Rome.
Antenne de Rome

samedi 23 mai 2009

Changeons de monde: comment se passe le week end au village !













LA VIE AU VILLAGE


Changeons de monde: comment se passe le week end au village !

Au village le week end est de toute beauté. On se repose... on fait juste ce qu l’on peut faire et le reste de temps, c’est la détente. On prepare le dimanche... jour de repos. Le samedi dans les avant midi, on fait des provisions... ceux qui vont aux champs rentrent vers 12h00......
Ici et là, un peu de musique...on va au retrait des deuils... en un mot on se repose.
Ces photos en disent plus.
Photos.
1. On depèce le gibier en plein air... sous l'arbre... on prepare le dimanche
2. Un peu de jardinage
3. le repas public pour le retrait de deuil ( kopanza matanga), on ne paye pas. On peut venir de 50 km, on aura à manger...par respect pour le defunt...
4. les enfants vont chercher de l'eau à la fontaine
5. les femmes vont laver les habits au beach...
O tempora o mores... la vie au village !

Photos Florence- Inongo





ya Philippe et la sr Micheline














la sr Francine Massa




Photos:

- La sr Francine Massa
- la Mère générale et la sr Francine à Inongo
- ya Philippe et la sr Micheline
- ya Philippe salue et remercie les soeurs après le repas
- la Mère générale

Ya Philippe était aussi à Florence/ Italie












Ya Philippe était aussi à Florence. Il y est resté une demie journée puis a continué sa route vers Rome.
Là il a rencontré la Mère générale et les conseillères de la congrégation des pauvres filles de saint Joseph Calasanzio connue sous le nom des soeurs Calasanziennes.
Dans cette congrégation, nous avons une des filles du diocèse d'Inongo, la soeur Francine Massa Maji, de la paroisse Ste Famille de Sanga sanga et d'autres soeurs de Kinshasa.
L'année passée, la soeur Francine avait effectué un voyage à Inongo avec la mère générale.

Photos:

- Ya Philippe et la Mère générale dans la chapelle avant la rencontre. Ils ont voulu tout offrir à Jésus présent dans le Saint sacrement
- La mère écoutait ya Philippe avec un respect religieux
- Echanges des points de vue
- Une des conseillères avec ya Philippe
- La mère générale et les deux conseillères offrent à ya Philippe le calendrier qui reprend la vie de la congrégation

Antenne de Rome

vendredi 22 mai 2009

Ce n'est pas un fardeau, c'est ma soeur


J'ai rencontré, sur un sentier raide et pierreux, une petite fille qui portait, sur le dos , sa jeune soeur.

" Mon enfant, lui dis-je,tu portes un lourd fardeau"

Elle me regarde et dit:

Ce n'est pas un fardeau, c'est ma soeur"

Et quand la peine des hommes m'accable, le mot de l'enfant me rappelle:

"Ce n'est pas un fardeau que tu portes, c'est ton frère, ta soeur!"

Photos: suite voyage de ya Philippe à cento/ Bologne chez l'abbé José Mamfisango





















Photos: suite voyage de ya Philippe à cento / Bologne chez l'abbé Mamfisango José




1. L'abbé José accueille ya Philippe à la station des trains de Bologne
2. Le clergé de Cento attendait ya Philippe

3. ya Philipe et les abbés José Mamfisango et Jean-Willy Bomoi

4. Pas de temps, il faut profiter du petit déjeuner pour se parler

5. Le représentant des laics reçoit Mgr: Soyez le bienvenu ya Philippe

La visite de ya Philippe à Bologne chez l’abbé José Manfisango Cento ( Bologne) / Italie





















C’est toujours un grand plaisir pour un prêtre recevoir son évêque. A Bologne, chez l’abbé José Mamfisango, ya Philippe a été très bien reçu et les chrétiens lui ont manifesté l’estime qu’ils portent envers notre confrère. Pendant tout son séjour à Bologne, ya Philippe a mangé chez les chrétiens... Tous le voulaient chez eux mais vu le nombre des jours disponibles, cela n’a pas été possible. Il a reçu aussi beaucoup de chrétiens qui tenaient à lui parler...
Le 1er mai, il a celébré la messe dans une église pleine à craquer...l a messe était animée non seulement par la chorale de cette paroisse mais aussi par la chorale de la paroisse voisine ... on semblait assister à une messe de pâques.
Après cette messe, Mgr est resté dans la sacristie avec les chrétiens pendant plus d’une heure. Le téléphone de l’abbé José, chargé de coordonner le séjour de l’évêque, sonnait à tout bout de champ... pauvre abbé.
Les chrétiens ont remercié ya Philippe pour sa visite et surtout pour le travail pastoral que fait notre confrère. Ya Philippe a rendu grâce à Dieu, il les a aussi remerciés pour l’assistance à l’abbé.
Ceux qui n’ont pas pu l’accueillir chez eux lui ont demandé qu’il les mette déjà dans l’agenda pour la prochaine visite...et là Mgr a été chic: oui on se reverra si Dieu le veut...alors à Inongo, je vous attends..... !
Photos

1. L’abbé José Mamfisango, joyeux d’avoir reçu ya Philippe chez lui
2. Avec les amis de l’abbé
3. Une vue del’Eucharistie
4. A l’honneur de ya Philippe
5. Beaucoup ont attendu ce moment

jeudi 21 mai 2009

Le mayindombe et les arbres fruitiers


Le Maindombe……

 

Connaissons un peu le mayindombe sous d'autres aspects...

 

Terre riche en   fruits… le mayi ndombe présente des diversités… fruit riche en
 
protéine....à expoiter
 
  1. Le papayer
  2. Le palmier
  3. Le cocotier
  4. Le manguier
    5. Le bananier

       
                
            __ !__
                ! M
               

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)