jeudi 9 avril 2009

Jésus Christ, un passionné d’amour pour les personnes. Réflexion d’un prêtre sur le lavement des pieds

La

Chaque année, particulièrement au temps de Pâques, lors des grandes cérémonies liturgiques de la Semaine Sainte, l'Eglise nous donne la joie d'entendre les plus beaux textes de l'Écriture, les plus sacrés, ceux par lesquels le Seigneur notre Dieu nous fait connaître ses plus hauts secrets, ceux qu'Il réserve à ses amis. Lorsque nous les écoutons humblement, longuement, dans la prière, ils ont le don de nous apparaître chaque fois plus porteurs de mystère, plus profonds. Aujourd'hui Jeudi saint, je voudrais méditer avec vous sur l'un des faits de ce jour: le lavement des pieds. Nous sommes dans jean 13.

 

13.12

Après qu'il leur eut lavé les pieds, et qu'il eut pris ses vêtements, il se remit à table, et leur dit: Comprenez-vous ce que je vous ai fait?

13.13

Vous m'appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis.

13.14

Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres;

13.15

car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait.

13.16

En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur, ni l'apôtre plus grand que celui qui l'a envoyé.

13.17

Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez.

 

Jésus s'agenouille et endosse l'essuie -mains. Mon Roi en tenue de service !

Jésus, pendant le repas, s'agenouille devant ses disciples pour laver leurs pieds.  Il  touche leurs pieds, leurs corps avec tendresse et amour. Il y a là un moment de communion. Le lavement des pieds et l'institution de l'Eucharistie sont intimement liés. Nous sommes appelés à manger le Corps du Christ pour pouvoir nous laver les pieds les uns aux autres. La communion implique l'amour..

Lorsque Jésus lave les pieds de ses disciples, il veut  que nous soyons des personnes debout, avec essuie-mains aux reins pour pouvoir apporter ce don à notre monde brisé.

Ce moment particulier de Jésus avec ses disciples  révèle que chaque prêtre est choisi pour continuer cette mission, qui est sa mission, celle de servir l'humanité et d'annoncer la bonne nouvelle aux pauvres, la liberté aux prisonniers, pour redonner la vue aux aveugles, la liberté aux opprimés, pour annoncer une année de grâce et de pardon.

 

Le lavement des pieds: enseignement sur  le service de l'autorité

 Jésus  se révèle dans ce texte  un serviteur, un esclave. Il est là pour nous. Il nous dit : je veux vous servir et vous investir d'un pouvoir. Vous devez continuer ce que j'ai fait pour transmettre cet amour à tous les peuples de toutes les cultures. Jésus sait que ce n'est pas facile d'exercer l'autorité.

Jésus, à genoux à nos pieds, nous dit : je veux que tu exerces ton autorité dans l'amour et la tendresse. Il  nous montre comment il veut que nous exercions l'autorité, non pas du haut d'un piédestal mais tout près des personnes. Il faut confirmer les personnes, les aider à grandir dans la liberté et la vérité. Il faut, en un mot, aimer les hommes et prêcher par l'exemple. L'autorité est service dans l'Eglise.

 

Le lavement des pieds pour transformer la pyramide en un Corps

Nous savons ce qu'est la pyramide. Quelques uns ont le pouvoir. Au bas de la pyramide, se trouve la masse immense des gens pauvres et brisés. Jésus a voulu transformer cela en un Corps pour nous faire comprendre que chacun est important et nous sommes tous frères et sœurs dans le même Corps qui est inspiré, motivé et habité par l'Esprit Saint.

Nous sommes tous appelés à nous faire petits.  Le chameau ne peut pas passer par le trou d'une aiguille mais si nous nous faisons petits, nous pourrons peut-être passer par le trou de l'aiguille.

Et Jésus conclut :

Jean 13.34

Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

Jean 13.35

A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.

 

Le sacerdoce ministériel est donc intimement lié au service. Le prêtre doit toujours avoir « l'essuie-main aux reins » pour enlever la crasse qui empêche de voir la dignité de chaque homme. C'est cela notre grandeur et notre fierté. Dieu est AMOUR.

 

Photos:

1. ya Philippe ( notre éveque) au travail manuel

 
 
Abbé Jean-Willy BOMOI
Pretre du diocèse d'Inongo
Rome

       
                
            __ !__
                ! M
               

Aucun commentaire:

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17