mardi 31 mars 2009

Condoléances

Perdre un être cher est toujours douloureux, qu'il soit jeune ou agé, nous espérons toujours pouvoir aller très très loin, mais la volonté du Seigneur est souvent déroutante et c'est dans la foi que nous espèrons retrouver un jour ceux qui nous ont quittés.
A Mgr Bolengo je présente mes sincères condoléances et l'assurance de ma prière pour le décès de sa grande soeur.
A l'étudiant pasteur Faustin Mopaya je dis "courage " la perte d'un enfant est douloureux, mais vous savez dans votre foi que vous avez un petit ange qui veillera sur vous. Je prends part à votre peine et vous présente mes sincères condoléances et l'assurance de ma prière, afin que Le Seigneur vous accorde courage et paix.
Voyageuse


MERCI POUR LA JOIE ET LE COURAGE

Très chère équipe du Diocèse d'Inongo,
Comme je suis heureuse d'avoir trouvé par hasard le blog de votre diocèse. Je vous félicite tous et toutes pour la qualité extraordinaire, la joie que vous rayonnez, les nouvelles sur tout ce qui se passe chez vous. Vos nouvelles me réchauffent le coeur et me donnent le vrai sentiment de nous trouver réunis. Vous me permettez que j'admire les photos claires et parlantes, et les vidéos. Non, non, cela n'est pas de l'amateurisme; c’est du professionnalisme avec une grande âme.
Naturellement les nouvelles des SCIC me réchauffent le coeur; j'en connais des soeurs et par votre blog, je fais la connaissance d'autres.
Que Dieu vous bénisse tous et toutes. Qu’il bénisse votre cher évêque Mgr Philippe, et tout le diocèse.
Merci pour la joie et le courage!

Sr. Marie-Guy

Qu'ils reposent en paix

le fils(2 ans 4 mois) de l'étudiant pasteur Faustin Mopaya est décédé hier dans l'avant midi. Et la soeur aînée de Mgr Bolengo, vicaire général est aussi décédée hier, après une courte maladie. Mama Alphonsine avait une quatre vingtaine d'années.

Mgr l'Evêque à Kutu

Mgr l'Evêque est à Kutu depuis Samedi le 28 mars. Il y restera jusqu'au 3 avril.

lundi 30 mars 2009

Ce que le pape n’oubliera pas de l’Afrique : sa joie et son sens du sacré




Il y a deux choses que le pape Benoît XVI n'oubliera pas de son voyage apostolique au Cameroun et en Angola, du 17 au 23 mars : la joie des Africains et leur profond sens du sacré.
C'est ce qu'il a expliqué ce dimanche, avant la prière de l'Angélus.
« Deux aspects surtout m'ont impressionné, tous deux très importants, a dit le pape. Le premier est la joie visible sur les visages des personnes, la joie de se sentir membre de l'unique famille de Dieu ».
« Le deuxième aspect est justement le fort sens du sacré que l'on respirait dans les célébrations liturgiques, une caractéristique commune à tous les peuples d'Afrique et qui s'est manifestée en quelque sorte à chaque moment de mon séjour parmi ces chères populations », a-t-il ajouté.
« Cette visite m'a permis de voir et de mieux comprendre la réalité de l'Eglise en Afrique dans la diversité de ses expériences et des défis qu'elle affronte en ce moment », a poursuivi le pape.
Benoît XVI a annoncé qu'il reviendrait plus en détail sur sa visite pastorale au Cameroun et en Angola, lors de l'audience générale, mercredi prochain.
Source: (ZENIT.org) -
ROME, Dimanche 29 mars 2009-

Photos:

  1. Mère Bolinga Jacquie, générale des nos soeurs diocésaines
  2. Abbé Medard Nkoso, Recteur de la maison diocésaine à Kinshasa
  3. Nos enfants dansent
  4. un bourgeon germera
  5. Le sens du sacré, même chez nos enfants





__ !__
! M

vendredi 27 mars 2009

Pensée du jour

" La modestie consiste à écrire à crayon; mais l'humilité consiste à accepter de voir effacer ce qu'on écrit à l'encre"

jeudi 26 mars 2009

AFRIQUE : UN CONTINENT SANS INTERET

Afrique : Un continent qui ne suscite plus d'intérêt, déplore Mgr Monsengwo

Interview de l'archevêque de Kinshasa (RDC)

ROME, Mercredi 4 mars 2009 (ZENIT.org) - Mgr Laurent Monsengwo Pasinya a dénoncé l'attitude des médias qui ne diffusent que les « tragédies » qui touchent l'Afrique, sans jamais voir le « positif ».

Dans la perspective du prochain synode pour l'Afrique (4-25 octobre), l'archevêque de Kinshasa (République Démocratique du Congo), a souhaité, dans une interview diffusée le 4 mars dans L'Osservatore Romano, que la « question brûlante » de la « réconciliation » y soit abordée.

« Les médias défendent l'idée qu'Afrique veut dire tragédie », a affirmé le haut prélat africain. « Ce n'est pas vrai ! Les médias ont la grande responsabilité d'informer de manière équilibrée, mais surtout en respectant la vérité afin que l'on puisse se rendre compte de ce qui se passe », a-t-il estimé.

Pour l'archevêque congolais, « l'Afrique n'est pas seulement le désordre ! Il y a des conflits, c'est vrai, mais beaucoup de régions vivent en paix ». « Il s'agit alors de regarder les journaux non seulement pour ses tragédies mais aussi en positif ». « C'est un continent oublié des médias, de la politique, du pouvoir économique », a regretté Mgr Monsengwo. « Il ne suscite plus l'intérêt de cette époque », a-t-il ajouté en affirmant combien « aujourd'hui, la crise économique finit de marginaliser et d'affaiblir encore plus l'Afrique ».

Premier Africain nommé secrétaire spécial d'un synode lors du dernier synode sur la Parole de Dieu au Vatican, Mgr Monsengwo a aussi évoqué la « question brûlante à affronter durant le deuxième synode africain : trouver ensemble les routes qui mènent à la paix, à la justice, à la réconciliation ».

« Il n'y a pas d'alternative, il faut une véritable réconciliation, qui advienne dans le respect de la justice et du droit et garantisse une paix durable », a-t-il poursuivi. « Dans le cadre de l'Afrique, malheureusement, il y a beaucoup de conflits ». « Non seulement armés mais aussi de nature économique », a ajouté le haut prélat.

« Là où il y a la guerre, il y a un authentique besoin de réconciliation, de paix, de justice », a-t-il ajouté. « Il ne s'agit pas seulement de faire taire les armes. Il faut une paix de l'esprit et du cœur ».

Marine Soreau



mercredi 25 mars 2009

55ème anniversaire d'épiscopat de Mgr Jan Van Cauwalaert


Le vicariat Apostolique d'Inongo fut créé le 29 juin 1953 par division du Vicariat Apostolique de Léopoldville. Il fut érigé en Diocèse le 10 Novembre 1959. Le premier évêque, Jan Van Cauwelaert a dirigé le diocèse de 1959 à 1967.
L'évêque émérite du diocèse d'Inongo, le scheutiste Jan Van Cauwelaert, fut un missionnaire exemplaire. Il fut l'un des quarante-huit premiers évêques qui inaugurèrent l'autonomie des Eglises locales du Congo après que Rome avait décidé de créer, en 1959, une hiérarchie locale : les vicaires apostoliques, délégués du Pape, devenaient évêques des diocèses.
Il démissionne en 1967, alors qu'il n'avait que cinquante-trois ans et laissa sa place à Monseigneur Léon Lesambo. Sa simplicité est demeurée légendaire dans le diocèse d' Inongo et auprès de ses confrères missionnaires du Coeur Immaculé de Marie, les scheutistes.
Mgr Jan Van Cauwelaert est un prêtre, évêque, homme de Dieu et serviteur des hommes dans leur rapport avec Dieu. Né d'une famille noble en Belgique, il partit au Congo comme missionnaire. Il restera sa vie durant comme un évêque militant des droits de l'homme : l'auto-détermination des peuples, le développement, la justice et la paix.
Mgr Jan Van Cauwelaert est un visionnaire pour les nombreuses initiatives d'avant-garde prises dans les perspectives qui ont conduit au concile Vatican II, notamment en matière de liturgie, de la place du laïcat dans l'Eglise. Comme missiologue, il considère la mission nécessaire pour aider l'Eglise à vivre des rapports horizontaux entre frères de diverses origines dans le partage des biens spirituels..


Mgr Laurent Monsengwo, un des ses prêtres quand il fut à Inongo et Basile Mpoto, docteur en philosophie, ancien séminariste scheutiste lui ont consacré un livre intitulé : Mgr Jan Van Cauwelaert. Pasteur et visionnaire (Préface de Maurice Cheza, Postface de François Houtart, CEPESS, Bruxelles 1999, 202 pages + photos).


Au diocèse d'Inongo, l'Institut de catéchèse pour la formation des Animateurs pastoraux porte son nom.
Joyeux anniversaire Mgr !



__ !__
! M

mardi 24 mars 2009

MESSAGE PHONIQUE

A Toutes les paroisses.

N'oubliez pas de prier pour Mgr Jan Van Cauwalaert(1er Evêque d'Inongo) qui fête ce 25 Mars, le 55è anniversaire de son episcopat.
Veuillez ne pas oublier d'organiser les retaites pour Paques dans vos paroisses respectives.
Les neuvaines ne remplacent pas la retraite.
+ Philippe NKIERE KENA^
Evêque d'INONGO

lundi 23 mars 2009

Heureux mois de la femme, chères Mamans

A toutes les mamans de notre diocèse, je souhaite heureux mois de la femme, bien que ce mois passe sans rencontre des mamans qui pourrait symboliser l'unité de nos mamans dans les paroisses respectives.
Donatien BILE

Bonjour les enfants....

Merci les enfants pour vos beaux sourires ,moi aussi je vous envoie toutes mes pensées et mon affection.
Oui, la vie est belle , même quand on n'a pas grand chose,, mais qu'avec peu de choses vous arrivez à vous construire des petites joies et des bonheurs d'enfants et qu'à votre âge vous vivez encore sans les soucis des grands.
En pensée, j'ai cueilli la belle petite fleur que vous envoyez et je la garde au fond de mon coeur en pensant à vous tous.
A bientôt mes enfants , c'est avec toute mon affection que je vous garde tous dans mon coeur.
Voyageuse

Nos enfants vous saluent, vous amis et lecteurs du blog du diocèse d’Inongo

 

Ces enfants  vous saluent. Leur visage dit tout: la vie est belle. Ils n'ont rien mais tout ce qu'ils ont de meilleur, ils vous l'offrent : leur sourire. C'est pour aussi vous dire, avec un sourire aux lèvres: nous souhaitons à vous, amis et lecteurs du blog du diocèse, une bonne journée et une bonne semaine, unis dans l'amour du Christ mort et ressuscité pour nous.

       
                
            __ !__
                ! M
               

dimanche 22 mars 2009

Nostalgie de la Terre promise: Jour du Seigneur, jour de louange et de prière!


Dieu a tant aimé le monde…

 

Psaume : Ps 136 (137)
 

Au bord des fleuves de Babylone nous étions assis et nous pleurions, nous souvenant de Sion ; aux saules des alentours nous avions pendu nos harpes. C'est là que nos vainqueurs nous demandèrent des chansons, et nos bourreaux, des airs joyeux : « Chantez-nous, disaient-ils, quelque chant de Sion. » Comment chanterions-nous un chant du Seigneur sur une terre étrangère ? Si je t'oublie, Jérusalem, que ma main droite m'oublie ! Je veux que ma langue s'attache à mon ....

 

 

Evangile : Jn 3

 

De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement…

 

 

Dieu a envoyé son Fils non pas pour juger le monde, mais pour le sauver. L'homme se juge lui-même : celui qui croit sera sauvé, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé....

 

Bonne montée vers Paques à tous!

       
                
            __ !__
                ! M
               

samedi 21 mars 2009

Le Pape demande à l’Afrique de prendre ses responsabilités


 Après une rencontre privée avec  le Président angolais M.José Eduardo dos Santos, voici un extrait du message  que le Pape a adressé aux corps constitués et au corps diplomatique :

 

«  Chers amis, avec un cœur intègre, magnanime et plein de compassion, vous pouvez transformer ce continent, libérant votre peuple du fléau de l'avidité, de la violence et du désordre en le conduisant sur le chemin indiqué par les principes indispensables à toute démocratie civile moderne: le respect et la promotion des droits de l'homme, un gouvernement transparent, une magistrature indépendante, des moyens de communication sociale libres, une administration publique honnête, un réseau d'écoles et d'hôpitaux fonctionnant de façon adéquate, et la ferme détermination, basée sur la conversion des cœurs, d'éradiquer une fois pour toutes la corruption... Dans le message de cette année pour la Journée mondiale de la paix, j'ai voulu attirer l'attention de tous sur la nécessité d'une approche éthique du développement. En effet, les habitants de ce continent demandent plus que de simples programmes et protocoles et, à juste titre, une conversion profonde, authentique et durable des cœurs à la fraternité. Leur exigence vis-à-vis de ceux qui œuvrent dans la politique, dans l'administration publique, dans les agences internationales et dans les compagnies multinationales est avant tout celle-ci: soyez à nos côtés de façon vraiment humaine, accompagnez-nous, ainsi que nos familles et nos communautés!".

  "Le développement économique et social en Afrique requiert la coordination des actions gouvernementales nationales avec les initiatives régionales et avec les décisions internationales. Une telle coordination suppose que les nations africaines ne soient pas seulement considérées comme les destinataires des plans et des solutions élaborées par d'autres. Les Africains eux-mêmes, œuvrant ensemble pour le bien de leurs communautés, doivent être les premiers acteurs de leur développement".

       
                
            __ !__
                ! M
               

vendredi 20 mars 2009

pensée du jour

" Ce n'est pas le partisan d'une confession qui est le véritable chrétien, mais celui qui est devenu vraiment humain.. Ce n'est pas ce qui est chrétien et catholique qui est bon, vrai et juste, mais c'est ce qui est bon, vrai et juste qui est chrétien et catholique" ( Ratzinger)
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


lundi 16 mars 2009

pensée du jour

"Qui ne se souvient pas du bien n'espère pas" (Goethe)

FINALEMENT !

Après un deuxième report, Mgr Philippe NKIERE vient d'arriver de Kinshasa sous une fine pluie. D'ailleurs le nom "NKIERE" signifie :un enfant né pendant la pluie.
Bon retour, Ya' Philippe.

samedi 14 mars 2009

Vol annulé


Oui, ce sont les réalités de l'Afrique. C'est aujourd'hui que Mgr l'Evêque devait revenir à Inongo. Déjà à 10h30' , il était à l'aérodrome. Il a dû attendre quelques heures avant de s'entendre dire que le vol est reporté pour demain, Dimanche.

jeudi 12 mars 2009

La communauté d’Inongo à l’université pontificale salesienne de Rome


Nos deux nouveaux ( l'abbé Didier Epambale et la sœur Georgine Kelikwele) se sont bien insérés dans le monde universitaire de l'université pontificale salesienne de Rome. Outre le monde des étudiants très ouverts, notre confrère Didier et la sœur Georgine Kelikwele sont "encadrés" par les anciens d'Inongo qui y sont déjà.

Avec les deux nouveaux venus, ils sont six, ceux d'Inongo qui fréquentent cette université:

 

  1. Le père Roland Nene, Fils de l'Immaculée Conception, de la paroisse de Makaw.
  2. Le diacre Sébastien Apete, vocationiste, de la paroisse de Taketa.
  3. La sœur Noëlle Kaniki, Oblate, de la paroisse de Sangasanga.
  4. Marie Louise Mbo, laïque, de la paroisse de Kutu.
  5. L'abbé Didier Epambale, prêtre diocésain d'Inongo.
     6. la soeur Georgine Kelikwele, sœur de l'Im. Conception/ Inongo 
 

Les préparatifs sont en cours pour les recevoir au niveau de  toute la communauté d'Inongo à Rome .

 

Photos:

 

  1. La sr  Georgine Kelikwele
  2. L'abbé Didier Epambale, la sr Noëlle Kaniki et le diacre Sébastien Apete.
  3. le Père Roland et l'abbé Didier
  4. Au milieu, Marie Louise Mbo Modiri ( ya Malou)
  5. Ce qui  suivra l'accueil….

       
                
            __ !__
                ! M
               

pensée du jour

"La tolérance est la charité de l'intelligence" (J. Lemaître)

La Mère Générale en visite canonique

La Mère générale des SCIC, Jacqueline Bolinga, a repris son bâton de pèlerin aujourd'hui en allant à KIri pour visiter ses consoeurs de Kiri et MPenzwa. Elle mettra trois heures du temps pour atteindre Kiri. Et elle aura à franchir 65 km de route pour Mpenzwa

mercredi 11 mars 2009

LE PERE SYVESTRE POUR KIN


le Père Sylvestre est allé aujourd'hui à Kinshasa d'où il regagnera la Belgique. L'Abbé Alidor NZEKE a fait aussi le voyage pour Kinshasa.
l'Abbé Jean Marie Ntesa, Directeur du BDD a regagné Inongo avec le même avion .

lundi 9 mars 2009

la Mère Jacqueline de retour

La Mère Générale Jacqueline Bolinga est revenue à Inongo cet après Midi après la visite canonique des communautés de la Lukenie, Mfimi, Kasaï (Makaw).
Elle repartira pour visiter les communautés de la Lutoy (Kiri, Mpenzwa)

DIEU CREE LA MERE (Hommage à la femme)



Dieu appela son ange et lui présenta un modèle de mère. L’ange n’aima pas ce qu’il vit.
Vous avez trop travaillé, Seigneur, vous ne savez plus ce que vous faites, dit l’ange. Regardez ! Baiser spécial qui guérit toutes les maladies ; six paires de mains pour cuisiner, laver, repasser, caresser, tenir, nettoyer. Cela ne marchera pas !

Le problème, ce ne sont pas les mains, rétorqua Dieu. Ce sont les trois paires d’yeux que j’ai dû mettre : une pour voir son enfant à travers les portes fermées et le protéger des fenêtres ouvertes, une autre pour montrer sa sévérité quand il faudra lui donner une éducation solide, et la troisième pour lui témoigner une tendresse et un amour constants, malgré le travail qu’elle aura !

L’ange examina le modèle de mère plus attentivement.
Et ça, qu’est-ce que c’est ?
Un dispositif d’autoguérison. Elle n’aura pas le temps d’être malade, elle devra s’occuper de son mari, des enfants, de la maison.
Je pense qu’il vaut mieux vous reposer un peu, Seigneur, dit l’ange. Et revenir au modèle standard, avec deux bras, deux yeux, etc.
Dieu donna raison à l’ange. Apres qu’il se fut reposé, il transforma la mère en une femme normale.

Mais il avertit l’ange :
J’ai dû lui donner une volonté si forte qu’elle aura l’impression d’avoir six bras, trois pairs d’yeux et un système d’autoguérison. Sinon, elle ne sera pas capable de s’acquitter de sa tâche.
L’ange examina de près. Cette fois, à son avis, Dieu avait réussi. Mais, soudain, il nota une faille :
Elle se vide. Je pense, Seigneur, que de nouveau vous avez mis trop de choses dans ce modèle.
Elle ne se vide pas. Cela s’appelle une larme.
A quoi cela sert-il ?
A exprimer la joie, la tristesse, la déception, la douleur, l’orgueil, l’enthousiasme.
Seigneur, vous êtes un génie ! s’exclama l’ange.
C’était justement ce qui manquait pour compléter le modèle.
Dieu, d’un air sombre, répliqua :
Ce n’est pas moi qui l’y ai mise. Lorsque j’ai assemblé les morceaux, la larme est apparue toute seule.
L’ange félicita tout de même le Tout Puissant, et les mères furent créées.

LE PERE SYLVETRE A LA FIN DE SES VACANCES

Le père Sylvestre Mpia Bokoma (cicm et missionnaire en Belgique) est arrivé à Inongo samedi de Beronge où il a été en vacances en famille. Si à l'aller, le lac était calme comme un miroir, au retour il leur a faussé compagnie et ils ont dû attendre pendant plus d'une heure à l'entrée avant d'affronter un lac houleux. Le père Mutombo(Lonkesa/Kutu), son confrère qui est allé le chercher a dû faire l'expérience de ce lac aux multiples facettes.
Le père Sylvetsre attend de prendre l'avion le mercredi pour se rendre à Kinshasa et ainsi regagner la Belgique.

dimanche 8 mars 2009

Le 8 Mars: Journée Internationale de la Femme. Mon Hymne de reconnaissance

           

            Le pagne de maman

 

 

Une histoire particulière lit le souvenir de

chaque enfant africain avec le pagne de sa mère.

En effet, le pagne de maman est tout un tout.

Avant que je ne sache que le drap existait,

pour moi le drap, c'était le pagne de maman.

Avant que je ne sache qu'il existait la couverture,

pour moi la couverture, c'était le pagne de maman.

Avant que je ne connaisse l'utilité du couvre lit,

pour moi le couvre lit, c'était le pagne de maman.

Et oui! Le pagne de maman m'a enveloppé

depuis ma tendre enfance.

Le pagne de maman m'a transporté et couvert sur son dos

et quand  maman transportait la corbeille au retour des champs,

je pendais enveloppé dans le pagne sur sa poitrine.

Quand j'étais malade, le pagne de maman m'a  servi

de linceuil sur le lit d'hopital de mon village.

Quand j'avais fini de me laver à Iboko ou à Nzaanza,

le pagne de maman était mon essui main.

Quand j'allais laver les habits au ruisseau,

le pagne de maman était ma sacoche.

Quand il faisait chaud aux champs, le pagne de maman  me servait de hangar.

Quand il pleuvait et que je rentrais de l'école, le pagne de maman

était l'imperméable pour couvrir mes cahiers.

Quand je dormais, le pagne de maman me servait  de coussin.

Quand  il faisait froid la nuit, maman se levait

pour me couvrir avec son pagne.

Sur le dos de mes soeurs, je pendais, enveloppé dans le pagne de maman.

Oh pagne de maman !

Alors ma chasuble de rite congolais, comme prêtre, ne peut pas ne pas porter

l'étoffe de pagne de maman, signe de son éternelle  présence et de son empreinte

dans ma vie .

Oh pagne de maman!

Tu es tout pour moi,

Tu m'as communiqué la chaleur humaine de maman ;

Tu m'as transmis la grandeur et l'affection de son cœur;

Je me rapellerai toujours de toi, pagne de maman!

 

 

Photos :

 

  1. Dès ma naissance je fus enveloppé dans le pagne de maman.
  2. J'ai grandi entre les mains de maman.
  3. Quand je dormais, pour moi le drap qui me couvrait, c'était le pagne de maman.
  4. Sur le dos de maman, enveloppé dans son pagne, j'ai reçu toute sa chaleur humaine et maternelle.
  5. Comme tout enfant africain, j'ai été transporté sur le dos de mes grandes soeurs, enveloppé dans le pagne de maman.
  6. Alors comme prêtre, ma chasuble ne peut pas ne pas porter une pièce d'étoffe de maman. Signe de son empreinte indéfectible dans ma vie et dans ma vocation

 

 

Jean-Willy Bomoi, Abbé.

mumpebomwi@yahoo.fr

Journée Internationale de la Femme

8 mars 2009

Rome

 

 

       
                
            __ !__
                ! M
               

samedi 7 mars 2009

Deux nouveaux venus à Rome pour les études


  Ils viennent d'arriver à Rome pour les études:

 

  1. Le père Bruno Amerikani, des missionnaires consolates. Le Père Bruno est originaire de la paroisse Ste Croix Bokoro.

 

  1. La soeur Georgine Kelikwele, de nos soeurs diocésaines de l'Immaculée Conception. La soeur Georgine , après avoir obtenu la licence en sciences de l'éducation à Rome en 2001, est rentrée pour faire le doctorat dans ce même domaine. Elle fréquentera l'université pontificale salesienne.

 

 A tous deux, de très bonnes études à Rome, la cité éternelle qui préside à la charité universelle.

       
                
                           

jeudi 5 mars 2009

Pensée du jour

Il n'y a pas de début, ni de fin
 
Hier est de l'histoire et demain est un mystère !
"Aujourd'hui est un cadeau ! "
 

mercredi 4 mars 2009

Le Mai-Ndombe nouveau

Magnifique projet pour le Mai-Ndombe. A tous "Bonne chance, bon courage, bonne persévérance et  surtout bonne arrivée au port dans 3 ans. De loin mon amitié et ma prière vous acccompagne.
 
Voyageuse

POUR UN MAI NDOMBE NOUVEAU

COMMISSION JUSTICE ET PAIX :INONGO
VISION 2011
Mai-Ndombe/Bandundu
TOUS UNIS POUR UN MAI NDOMBE NOUVEAU

v Une citoyenneté responsable
v Une gestion participative des ressources naturelles
v Une consultation juridique gratuite
v Défense de droits humains
v Constitution des comités locaux de gouvernance participative et des observatoires de base
v Alphabétisation conscientisante
v Accompagnement de la jeunesse

1. Contexte du projet

Les populations du Mai-Ndombe dans le Bandundu en République Démocratique du Congo vivent dans la peur, l’ignorance des lois et des droits fondamentaux. L’inactivité de la société civile profite à la tyrannie des autorités locales, des forces policières, militaires et aux exploitants des ressources naturelles.
Les conflits ethniques et religieux résorbent toute tentative de solutions. Dès lors, aucun essor n’est possible sans une acceptation mutuelle et une collaboration sincère, franche et réaliste.

2. Option pastorale

Avec la force de la Parole de Dieu, nous nous respectons et respectons l’autre
Dans la saine gestion des ressources naturelles, don de Dieu pour son peuple.

L’organisation renforce

3. Objectifs :

v Objectif global :
Contribuer à l’amélioration des conditions en RDC

v Objectifs spécifiques :

Mobiliser les communautés locales du Mai Ndombe pour des actions en vue d’une société responsable
Entraîner les communautés locales du Mai Ndombe à se prendre en charge sur tous le plans
Renforcer les capacités organisationnelles en gestion et résolutions des conflits
Exercer les communautés locales du mai Ndombe, confrontées aux problèmes multisectoriels, à la palabre biblique.

4. Stratégies

Education civique
Conférences-débat
Appui logistique
A la commission Diocésaine justice et Paix (CDJP)
Aux comités locaux de gouvernance participative (CLGJP)
Aux observatoires de base
Répertorier des personnes ressources
Implications des medias et des relais Communautaires (intermédiaires sociaux)
Définition d’un cahier de charge
Elaboration d’un prospectus sur la gouvernance participative.

5. Mise en œuvre du projet
5.1. Genre du projet
Justice et paix
5.2. Activités
Formation (éducation civique)
Alphabétisation
Accompagnement de la jeunesse
Gouvernance participative
Elaboration d’un prospectus
Accompagnement des CDJP, CLGP, OB
Plaidoyer
Consultation juridique gratuite

6. Résultats attendus
ü Un Mai-Ndombe uni et prospère
ü Une propre prise en charge des communautés locales
ü Une participation à la gouvernance

7. Durée du projet
ü Durée : 3 ans
8. Composition du bureau
Prés : Abbé Jean Paul Lokutu Ikaw
081 29 52 309

1er Vice : Me Collin MBAMBA
081 645 19 48

2e Vice : Mlle Valérie NDONGO
081 651 4126

9. Partenariat :
La commission Diocésaine Justice et paix est disposé à travailler en partenariat avec toute organisation, personne morale ou physique désireuse d’apporter sa contribution pour le renouveau du Mai-Ndombe.

Pour tout contact :
Maison diocésaine d’Inongo
3437, Av. de la commune
Quartier NDOLO
Commune de Barumbu

Bureau de la CDJP/Inongo
081 299 18 30


LES CLGP EN ROUTE POUR 2011

pensée du jour

"Ce ne sont pas les temps qui sont mauvais; nous sommes le temps" (St Augustin)

Une petite réflexion

Réflexion glâné au long de mes lectures et que je partage avec tous:

Ne sous-estimez jamais le pouvoir de vos actions

Avec un petit geste, vous pouvez changer l'existence de quelqu'un,

pour le meilleur ou le pour le pire.

Dieu envoi chaque personne dans la vie d'une autre,

pour qu'il y ait un impact sur nos chemins respectifs,

de quelque façon que ce soit.

Cherchez Dieu, la Vie , dans les autres.

Avec toutes mes amitiés pour les habitants d'Inongo

Voyageuse

dimanche 1 mars 2009

1er dimanche de carême: Jésus tenté au désert



Carême. Le temps du désert pour Jésus et pour nous. Le temps de mettre les choses au clair. Le temps de se retirer dans le désert où seul brille le soleil de Dieu. Il y a bien des mises au point dont nous avons besoin. Nous avons à nous convertir. Se convertir veut dire aussi regarder le monde avec les yeux de Dieu et se mettre en accord avec ce qui nous a été révélé . Cela demande du travail, cela demande des efforts, mais c'est pour nous un chemin de liberté.


Notre péché en effet a dispersé notre âme. La contemplation de Jésus au désert nous aide à l'unifier, à retrouver le sens de l'utile. Nous perdons trop de temps en futilités. Le Tentateur le sait et provoque toujours à des actes gratuits, sans but réel. Jésus, lui, se met en route sans perdre de temps. Pour lui tout est utile, tout sert à sa, nous ne le sommes pas.


L'Esprit nous pousse nous aussi au désert pour naître à la Parole pure de tout mensonge et de toute idolâtrie. En ce temps de conversion, ayons tout particulièrement le désir d'être des témoins de la parole . Ainsi, par la pratique de la prière, du jeûne et de l'aumône, qui sont les ressorts de notre marche vers Pâques, nous nous construisons l'arche de Noé qui fait passer au travers des eaux de la mort.


Que l'Esprit qui poussa Jésus au désert s'empare radicalement de nous et nous fasse prendre résolument la direction que Jésus a prise avant nous et pour nous. Que chaque jour de notre carême soit un jour où le Tentateur recule, jusqu'à ce que nous soyons capables de toujours préférer les pensées de Dieu.


Photos :


1. Une vue de la savane : le désert chez nous se traduit par « esobe ».








__ !__
! M


Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17