lundi 31 mars 2008

TOTAKA POUR KIN



Après beaucoup d'années d'immobilisation, Totaka a effectué son premier voyage ce samedi pour Kinshasa.

Il chargera encore chemin faisant avant d'atteindre Kinshasa.

dimanche 30 mars 2008

Mgr en tournéé pastorale


C'est hier Samedi que Mgr l'êveque a travesrsé pour aller à Banzow situé à 1OO Km. Il est allé avec Mgr le vicaire général. Ils ont pris une embarcation pour aller à Nselenge. Et de là, ils prennent la moto pour Banzow

Incident à Inongo

Il vient de se poser deux incidents très graves qui ont causé plusieurs dégâts matériels au sein du territoire d'Inongo.
Le premier incident en date du 11 mars 2008 causé par un cyclone dans la localité de Ngombe à 43 km de la cité d’Inongo.
Le deuxième en date du 26 mars dans la cité d’inongo, chef lieu du territoire d’Inongo et du district de Mai Ndombe.
Pour ce qui est de la localité de Ngombe, après enquête menée par l’Administrateur du territoire, il y a :
35 maisons détruites plus un poste de santé de plus ou moins 10m/8 et 299 personnes sans abri.
Pour la cité d’Inongo, l’enquête faite par la Caritas diocésaine d’Inongo dont l’abbé Jean Marie Ntesa est responsable, révèle qu’il y a eu :
15 maisons complètement détruites, écroulées
18 maisons écroulées partiellement
21 maisons inondées et non écroulées
204 personnes sans abri
1 personne blessée grièvement et hospitalisée à l’hôpital général de référence d’Inongo.

samedi 29 mars 2008

ENFIN ,UN MOT SUR EKOLO YA BONDEKO

.
Je suis très contente qu'aujourd'hui il y a un petit mot de "Ekolo Ya bondeko". Je connais votre mouvement là à Kinshasa et je l'ai toujours trouvé extraordinaire. Vous avez écrit deux petits livres ;
1) Le fils du voyage, que j'ai lu et relu car je le trouvais vraiment bien je me permets de copier la prière qui termine ce petit livre et que je livre à la méditation de tous
Seigneur, fais de nous des hommes et des femmes passionnés.
¨Passionés pour toi et les autres.
Fais que nous puissions aller jusqu'au bout de nos aspirations en payant de nos personnes.
Seigneur, apprends nous à sauter dans l'inconnu de la vie sans avoir peur ni des risques, ni des moqueries.
Apprends-nous à devenir des êtres libres et tenaces, doux et violents.
Décidés à te sivre là où tu nous conduis sur les cheminsde nos frères humains
votre second petit livre c'est ; La Terre il l'as donné aux fils d'Adam"(je pense)
C'est une petite perle, perle d'optimisme , de joie et d'espérance.Je mettrai un extrait de ce petit livre à une autre occasion. Aujourd'hui je pars seulement d'une expression:
Danser la vie
et de là part une question et une réflexion:
Quand on voit et comprend "Ekolo Ya Bondeko" je me dis:
Pourquoi ne pas avoir étendu ce mouvcement au délà les frontières. En Europe tel qu'Italie, Espagne, Belgique, cela aurait pû fonctionner. Nous aussi avons des abandonnés, des exclus, des séparés et je suis certaine que cet appel aurait eu des réponses à différents niveaux..Tel que couples, célibataires, communautés etc.
Est ce qu'à ce moment là nous n'aurions pas pû danser la vie, main dans la main, au délà des frontières et former une chaine de fraternité universelle.
Qu'en pensez-vous Mgr Philippe? "Ekolo y Bondeko" au delà des frontières, qui partage la vie des exclus d'ailleurs.et devient universelle.
Voyageuse

vendredi 28 mars 2008

EKOLO YA BONDEKO. QU'EST-CE?

EKOLO YA BONDEKO (PEUPLE DE LA FRATERNITE)

Le groupe Ekolo ya Bondeko est un mouvement missionnaire. Il a été initié à Kinshasa en 1985 par le père Philippe Nkiere (actuellement évêque d’Inongo) et la sœur M. Isabel Correig.
Ce groupe est né d’une expérience de fraternité et du défi provenant du nombre toujours croissant de personnes abandonnées à elles mêmes et rejetées de la société.
Ekolo ya Bondeko est reconnu et approuvé officiellement par l’Eglise comme une « Association de fidèles » Depuis 1991, Ekolo ya Bondeko est reconnu aussi par l’Etat comme une A.S.B.L.

Vie consacrée dans Ekolo Ya Bondeko

Ceux et celles qui sont appelés à la Vie consacrée vivent de façon radicale la spiritualité du groupe.
Dans un style de vie sobre, humble et transparent, les membres consacrés gagnent leur vie à la sueur de leur front en solidarité avec tout le monde.
La vie consacrée est un signe prophétique au sein de notre mouvement missionnaire.
Vivre et annoncer Jésus Christ en devenant frères et soeurs de ceux qui sont « loin » : les marginaux, les mal aimés et ceux qui « n’ont personne ». Ces derniers sont les plus pauvres en Afrique.
Créer des liens fraternels avec les rejetés
Réconcilier les personnes aux liens brisés
Dénoncer les causes et les structures qui empêchent la vraie fraternité.

Ekolo ya Bondeko veut susciter un mouvement de fraternité et de solidarité nouvelle entre tous.
Une personne abandonnée, coupée de toute relation, n’éprouve-t-elle pas un avant goût de la mort ?
Mais elle retrouve, la vie quand elle rencontre des frères et des soeurs qui l’aiment. Elle peut alors se mettre debout et marcher. C’est pour nous un signe d’une nouvelle société basée sur la solidarité.
Les enfants accueillis y trouvent un véritable esprit de famille qui les aide à grandir et s’épanouir.

LES MEMBRES DU GROUPE
Les membres effectifs
Couples, célibataires, jeunes, adultes…. Chacun selon son état de vie, s’engage à vivre le charisme du groupe :
Prière
Itinérance : aller à la rencontre des exclus
Accueil (quelques membres du groupe vivent ensemble avec de personnes abandonnées)
Vie fraternelle des membres entre eux et avec les abandonnés, sans exclusion de personne
Partage de biens matériels
Formation initiale et permanente

Tous les membres du groupe appartiennent à une équipe de vie et de travail. Ils vont régulièrement rencontrer des personnes abandonnées pour tisser avec elles de liens de fraternité afin de les faire sortir de l’isolement.


Les membres associés


Ce sont des personnes qui s’inspirent de la spiritualité de Ekolo ya Bondeko et s’engagent à rendre l’un ou l’autre service en faveur des abandonnés et aussi pour la bonne marche du groupe.

COMMUNAUTES

La porte reste ouverte au surgissement des communautés, diversifiées dans la forme ; mais fondées sur le même charisme de Ekolo ya Bondeko.


Adresse du siege du Groupe :
18, Avenue Movenda – Quartiier Kimbangu II
Commune de Kalamu – KINSHASA
Tél : 00(243) 999959134 - 810104792 - 816563224

jeudi 27 mars 2008

MUSHIE, BOKORO BIENTOT COUVERTS PAR VODACOM

La société de télécommunication Sud Africaine(VODACOM) a acheminé des matériels à Mushie et Bokoro pour installer une antenne de communication. Les travaux sont déjà en cours dans ces deux cités.
A Inongo, CCT (Congo Chine Télécom) vient d'amener aussi les matériels pour une antenne , depuis 4 jours. Les travaux vont binetôt commencer aussi. Inongo sera couverts par deux antennes.

mardi 25 mars 2008

LA MERE GENERALE DES SCIC EN VISITE CANONIQUE

C'est aujourd'hui que la mère générale des soeurs Congolaises de l'Immaculée Conception(SCIC) , Soeur Jacquéline Bolinga va à Mushie pour la visite canonique. De Mushie, elle passera à Nioki d'où elle remontra la Lukénie.

LA CLINIQUE DU SEIGNEUR


Je suis allé à la clinique du Seigneur pour des contrôles de routine et j’ai constaté que j’étais malade :
- Quand le seigneur a mesuré ma tension, j’ai vu que ma tendresse était « basse ».
- A la vérification de la température, le thermomètre a enregistré 40° d’Anxiété.
- J’ai passé un électrocardiogramme et le diagnostic fut que j’avais besoin de diverses transfusions d’Amour, car mes artères étaient bouchées par la Solitude et n’irriguaient plus mon cœur vide.
- Je suis allé en orthopédie, étant donné que je ne pouvais plus marcher à coté de mon frère, et ne pouvais plus lui, donner une accolade fraternelle, parce que je m’étais fait une fracture en trébuchent sur la jalousie.
- On a relevé aussi une Myopie ; due au fait que je ne pouvais pas voir au-delà des choses négatives de mon prochain.
- Quand je lui ai dit être sourd, le Seigneur a constaté que j’avais négligé d’écouter quotidiennement sa voix.
Dans sa grande miséricorde, Le Seigneur m’a offert une consultation gratuite.
Aussi je m’engage, en quittant cette clinique, de ne plus prendre que les remèdes naturels qu’Il m’a prescrits à l’occasion de cette heure de Vérité :
- Au saut du lit, boire un verre de « Reconnaissance ».
- Avant d’aller au travail, prendre une cuillère de Paix.

- Chaque heure, appliquer une compresse de Patience et avaler un bol d'humilité
- De retour à la maison, faire une injection d’une dose d’Amour.
- Et, avant d’aller au lit ; prendre deux capsules de Conscience pacifiée.e une injection d'une dose d'Amour

samedi 22 mars 2008

JOYEUSE ET FECONDE FETE DE LA RESURRECTION

MESSAGE POUR TOUTES LES PÄROISSES
Je souhaite à tous et toutes une joyeuse et féconde fête de la Résurrection du Seigneur. Je prie pour vous. Le message pascal vous sera envoyé pluqs tard.
Restons unis et courageux dans la puissance que nous donne le Ressucité. Bonne fête.
Mgr PHILIPPE NKIERE KENA
Evêque d'INONGO
Inongo, ce 22 mars 2008

IL EST VIVANT

A tous mes amis du "Blog", à tous les habitants d'Inongo ,
Tous mes voeux de "Joyeuses Pâques" fête de joie, car Jésus est venu nous apporter la vie. A cette occasion, j'aimerais partager avec vous un texte que j'ai lu et que j'ai aimé.
IL EST VIVANT,Celui qui était mort,
Nous pouvons, désormais,voir le monde avec les yeux de la vie, et non ceux de la mort.
VIVRE, c'est être libre, libéré de la peur des autres et des catastrophes à venir, pour marcher et construire avec tous les humains un monde d'espérance,
VIVRE, c'est aimer en donnant non ce que je possède mais ce que je suis, et que le Seigneur m'a fait être.
VIVRE, c'est lutter contre tout ce qui écrase, divise, opprime, et pour tout ce qui relève et met debout,
Qui unit et réconcilie.
VIVRE, c'est croire en la tendresse et la fidèlité de Dieu là-même où tombe sur mon existence la nuit du doute, de l'épreuve et de la souffrance.
VIVRE, c'est ouvrir les portes de l'accueil, de l'amitié et du partage à ceux qui subissent le mépris et l'injustice.
VIVRE, c'est grandir et ressusciter sans cesse, à travers les joies et les épreuves, vers l'Homme dans sa plénitude.
A bientôt cher amis, que la joie de Pâques nous accompagne tout au long de notre vie .
Voyageuse

jeudi 20 mars 2008

BONNE FETE AUX PRETRES

A tous les prêtres du diocèse
Je vous souhaite à tous et à chacun une bonne fête de notre sacerdoce. Que le Seigneur nous aide à devenir des prêtres selon son coeur. Prions les uns pour les autres.
Salutations paternelles
+ Philippe NKIERE KENA

mercredi 19 mars 2008



Posted by Picasa

Accueil à Nsontin




Posted by Picasa

La visite Pastorale de Mgr à Semendwa


Il est 15h45, ce Mercredi 05 dans l'avion MAF qui parcourait les zones de santé pour déposer les vaccins que Mgr l’Evêque, accompagné de l’Abbé Henri Godé MBAW MBAW, le secrétaire chancelier, prenait place pour se rendre à Semendwa en visite pastorale. L’avion arrivait à Inongo après une escale à Bokoro, Bosobe, Oshwe. D’Inongo, il passe par Kiri et Mimia.
A Mimia, les chrétiens de LOKOLAMA avec leur curé ont dû parcourir 12 Km à pied pour venir rencontrer Monseigneur et le saluer lors de son passage.
Et c’est vers 18H00 que l’avion posait pied sur Semendwa. Les chrétiens tant catholiques que protestants s’étaient donnés rendez-vous à l’aérodrome. Ce fut un accueil très chaleureux. Et c’est dans la liesse, en brandissant palmes, fleurs et branches d’arbres, pagnes – on aurait dit Jésus à Jérusalem – que Monseigneur a été accompagné jusqu’au presbytère, situé à plus ou moins 3 Km…

Après un repos le Jeudi, tout débutera Vendredi lorsque Mgr rencontrera l’équipe pastorale, les enseignants, dans l’avant midi. Il commencera par les remercier pour le travail que chacun d’eux fait pour l’éducation des enfants et jeunes, tout en les exhortant à être des vrais modèles pour la jeunesse et, comme chrétiens, à ne pas vivre leur chrétienté de manière anonyme, à conjuguer leurs efforts pour transformer la vie.
Quant à l’équipe pastorale, Mgr a tenu à les rassurer : « on n’est jamais seul dans le travail qu’on fait. Dieu est là près de nous. Il faut vivre l’unité dans l’équipe pastorale. Cette unité doit être le signe pour les autres. C’est dans l’unité qu’il faut chercher ensemble comment aider toute la paroisse à aller de l’avant.
Après cette rencontre, Mgr est allé visiter les malades à l’hôpital de la CEBU (Communautés des Eglises Baptiste Unies), les écoles protestantes, les services de la communauté CEBU.

Le Samedi fut consacré, dans l’avant midi, à la rencontre avec conseil paroissial. Mgr leur a rappelé leur mission à la paroisse, en tant que conseil paroissial.
L’après midi ce fut l’entretien avec les confirmands.

Le jour du Seigneur arrive, et c’est la messe de confirmation. La méditation fut centrée sur la résurrection de LAZARE, pour montrer que Dieu n’a pas honte de nos pourritures : « Seigneur il sent déjà, c’est le quatrième jour » (Jn 11, 39 b). Il va jusque dans nos pourritures, pourritures sociales, pourritures morales… pour nous en faire sortir. Dieu veut nous délier de tous les esclavage, nous délier des bandes qui nous serrent...

Lundi, ce fut les audiences privées. Puis, dans l’après midi, il se rend à NSONTIN (village de l’Honorable NSINGA UDJU, qui l’y avait précédé l’avant midi), à 19 Km de Semendwa, pour confirmer ceux des autres sous paroisses. Là aussi, les chrétiens se sont montrés vaillants.
Mardi, dans l’après midi, c’est le retour à Semendwa.

Mercredi, dans l’église protestante, Mgr a rencontré les mamans catholiques (légionnaires) et protestantes… « Je suis venu vous dire que la femme doit être consciente de la valeur qu’elle a. Elle porte la vie, la soigne. Elle est fécondité… »
La rencontre avec les jeunes l’après midi a clôturé cette série des rencontres. Il a été rappelé aux jeunes qu’ils doivent être responsables d'eux-memes , des autres et éviter la voie de la facilité.

construction Ecole Maris Stella




Posted by Picasa

vendredi 14 mars 2008

mardi 4 mars 2008

PENSEE DU JOUR

"Force-les de bâtir ensemble une tour et tu les changeras en frères. Mais si tu veux qu'ils se haïssent, jette leur du grain » (Antoine de Saint Exupery, Citadelle IX)

lundi 3 mars 2008

Commentaire


Ma joie est tellement grande de constater que de plus en plus, l'intérêt vers ce blog augmente, et du coté des lecteurs, surtout eux, et du coté de nos prêtres qui commencent à faire part de leurs activités paroissiales. C'est de cette manière que notre diocèse se fera connaitre partout dans le monde. Je remercie toute personne de bonne volonté qui s'intéresse au Blog, surtout ceux qui nous glissent leurs commentaires. C'est pour nous un grand
soulagement, car c'est signe qu'il y a des gens qui s'intéressent à notre diocèse.
Je pense ici surtout à La Voyageuse qui ne laisse échapper aucune publication sans glisser son commentaire, signe de son attention pour nous.
Merci, merci et merci à tous.
Vos commentaires sont les bienvenus.
Jean Bosco Fabrice Ntwa, grand séminariste

samedi 1 mars 2008

Nouvelle barge « telema »



L'une des priorités, au diocèse d'Inongo, c'est le transport. Il est plus qu'urgent de sortir ce Mai Ndombe de l'enclavement et aider la population à évacuer ses produits. Il ne suffit pas de pousser la population au travail. Faut –il encore l'aider à vendre le fruit de son travail.


C'est ce qui a poussé Mgr Philippe, avec son conseil, à s'investir à fond dans la recherche d'une solution pour résoudre ce problème. Un bateau est entrain de se construire à Kin. Mais, en attendant ce bateau d'une grande capacité, Totaka, l'ancien bateau et sa barge « Ikela » ont subi quelques réparations et remis en état de navigabilité. En plus, une nouvelle barge vient d'être achetée. Elle a été carénée et a dû subir quelques modifications. C'est ce Mardi, 26 février que les travaux ont pris fin. C'est une barge de 105 tonnes, 24 m de long et 3,80 de large. Elle a été dénommée « Telema » (lève-toi).Ce nom est tout un programme.

NOUVELLE BARGE "TELEMA"




Posted by Picasa

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)