mercredi 27 février 2008

MGR DE RETOUR A INONGO

Mgr l'évêque est revenu, vers midi, de sa visite canonique à Ntandembelo. Il repart le premier mars à Banzow.

Et, l'abbé André Mputu Ngombe, le nouveau vicaire (ad tempus) de la paroisse St Jean Marie Vianney est arrivé aujourd'hui de Kinshasa. Il va rejoindre son nouveau poste d'affectation.
L'abbé Godefroid Ngabelo, nouveau curé de Ste Croix a voyagé ensemble avec Mgr jusqu'à Kutu. Et de là, il va à Bokoro Ste croix où il va remplacer l'abbé Michel Mbaka.

mardi 26 février 2008

Commentaire des blogueurs


Salut à tous et félicitations aux prêtres et aux religieuses qui travaillent dans notre diocèse d'Inongo pour le travail que vous faites. Car j'ai vu ce que l'abbé
Egide fait avec ses chrétiens : de champs de maïs. C’est un bon exemple.
J’ai une question car ca fais des années que j’ai quitte le Congo et notre cher Maindombe. Est ce qu’, il y a de nouvelles paroisses qui sont fondées dans notre diocèse? Je salue abbé Welo Peter, Henri godé, et tous les autres. Que le seigneur jésus christ soit notre unique joie et bonheur.
Vraiment un grand merci pour les efforts que vous faites pour nous donner des nouvelles du diocèse
Malgré que nous sommes loin, en lisant sur le blog cela me donne l’idée de tout ce qui se passe là bas et souvent je m'imagine comme si j'étais à Kutu,
salut,
A bientot
Letimo Gabi.

Oui, Gaby. Depuis 2006, nous avons 6 nouvelles paroisses (Ibamba (vers Kiri), Banzow, Ntandembelo, Semendwa, Nkaw, Kangara (vers Bongimba).


Bonjour Mr l'Abbé Laurent Maa Ngende,

C'est gentil de nous faire connaître la jeune paroisse " Bienheureuse Anwarite /Ibamba. Quel travail à réaliser, mais quelle joie de voir le courage des prêtres qui Se donnent corps et âme à leur travail. Je constate que l'Abbé Sébastien Ekoko a la même idée que son confrère de Kiri. Je souhaite de tout cœur que votre appel soit entendu et que de l'aide arrivera afin de réaliser vos projets.
Donnez de temps en temps de vos nouvelles et peut être quelques photos à l'appui, cela donne toujours une meilleure idée à ceux qui ne connaissent pas. Comme vous êtes pour vos prémices dans cette jeune paroisse, j'en conclus que vous êtes un des jeunes prêtres ordonnée récemment. Toutes mes félicitations et bon courage pour votre bel apostolat.

Voyageuse


Bravo Mr l'abbé Egide Mabwana et merci de faire connaître votre paroisse et le travail que vous réalisez. J’espère que vous nous donnerez encore des nouvelles de votre beau travail? Car l'idée est vraiment formidable. Aider les gens à sortir de leur pauvreté par leur propre travail, c'est aussi leur donner la fierté du travail bien accompli qui redonne vie à chacun. Je suis certaine qu'ici en Europe, les gens originaires de la région seront heureux de pouvoir suivre votre travail et cela aussi est un apostolat de votre part. Donnez la fierté à ceux qui sont loin, que leurs familles avec votre aide essaient d'aller de l'avant pour construire un avenir plus beau. Kiri entre sur ma liste des paroisses connues, et je suivrai tout avec beaucoup d'intérêt.
Merci de me l'avoir fait connaître.
Voyageuse




ENFIN, BANZOW VOIT SON CURE

L'abbé Michel Mbaka, le nouveau curé de Banzow (Christ Roi) est allé rejoindre son poste aujourd'hui. Il a pris place à bord d'une embarcation en bois qui l'amènera jusqu'à Tumbe, village situé à 12 km de Banzow. Et de là, il doit emprunter la route. Son arrivée sera certainement une joie pour les chrétiens restés sans prêtres depuis quelques mois.

PRECHER PAR L'EXEMPLE


Expliquer à la population, aux chrétiens le bienfait du travail doit faire partie de la pastorale. Car l'activité humaine, cet effort par lequel les hommes s'acharnent à améliorer leurs conditions, nous rappelle Vatican II; correspond au dessein de Dieu (Gaudium et Spes 34).

Faire cette pastorale, en prêchant par l'exemple, est le défi que veut relever l'abbé Égide Mabwana, curé de la paroisse St Jean Marie Vianney à Kiri, au Nord du Diocèse. Frappé par la malnutrition de certains enfants , alors que nous vivons dans une terre fertile et bénie de Dieu, il a décidé d'apprendre à notre peuple qu'en mettant en valeur cette terre par le travail manuel, ce problème de la malnutrition peut être résolue.

Il a fait défricher un hectare et y a planté le maïs, l'arachide....et il a une basse cour de 40 poules alors qu'il a commencé avec 4 poules il y a quelques mois(chaque jour il a une dizaine d' oeufs). Il a fait un jardin potager avec différents légumes.

c'est de cette façon qu'il pense faire sortir le peuple de la mentalité de la cueillette(ramasser et compter sur la générosité de la nature) et l'aider à se prendre en charge au lieu de compter entièrement sur une aide économique. C'est cela aussi répondre à la mission du Seigneur.

CHAMPS DE MAIS DE KIRI




Posted by Picasa

PAROISSE BIENHEUREUSE ANWARITE/IBAMBA. CARTE POSTALE

PAROISSE BIENHEUREUSE ANWARITE/IBAMBA

Cette jeune paroisse est au nord du diocèse dans le territoire de Kiri à 72 km de la cité de Kiri sur la route de Beronge. Elle est jeune. Et les chrétiens sont très joyeux d'avoir enfin une paroisse. Nous y avons vécu 10 mois durant (du 15 septembre 2006- 21 juillet 2007). Elle a des potentialités énormes (gibier, poissons, hanneton, terre fertile), mais elle a aussi des difficultés d'enclavement. Plus de 50 ponts en très mauvais état entre Kiri et Ibamba. Pour mémoire, le curé de la paroisse, l'abbé Sébastien Ekoko a déjà fait naufrage plus d'une fois dans ce pont. Pendant la crue l'eau déborde la plupart de ces ponts et on est obligé de rouler dans l'eau avec tous les risques que cela comporte.

Le terrible pont de Ngelibanda (plus ou moins 14 m de long) fait parler de lui, car, il est dans un état horrible. Il enregistre chaque année chutes et blessures de ces usagers.

Malgré toutes ces difficultés, la paroisse a entrepris quelques activités agricoles (arachides, riz, manioc..). Comment les évacuer ?

Pour le moment, i faut exploiter la voie fluviale. La paroisse a une pirogue. Si elle obtient un moteur hors bord 15 CV, elle peut contourner les ponts et ravitailler Ibamba et ses environs.
Cette paroisse a besoin de notre attention. Notons que qu'il n'y a pas de pharmacie digne de ce nom. Ce sont les vendeurs ambulants des médicaments qui soulagent cette population. Remarquez le risque (péremption des produits et mauvaise conservation). Il n'y a pas des boutiques. Toute sa vie dépend de Kiri. La paroisse a commencé à rassembler les gens autour du comité local de développement. Les choses évoluent, mais il faut des moyens humains, matériels et financiers. Comme tout enfant Ibamba compte sur nous tous. Bien sur qu'elle st appelé à s'orienter vers une mentalité fondée sur l'amour du travail et le refus de l'oisiveté.

Tout ce que vous pouvez faire pour l'entretien d'un enfant, faites-le. Je viens d'y arriver le 17 février 2008 pour mes prémices. Moi aussi, j'avais fait une chute avec le chauffeur qui me conduisait. Il doit avoir pris quelques gouttes d'eau. Car il fallait passer soit dans l'eau avec la moto soit sur une seule petite planche. Nous avons glissé et sommes tombés dans l'eau avec nos bagages. Ceci ne doit pas nous effrayer, nous pouvons transformer grâce à vos apports multiples.

Il faut par ailleurs former les jeunes à l'amour des études, par des sessions, des rencontres et d'autres contacts avec ceux d'ailleurs. Cela permet de percevoir autrement le monde.

Nous attendons vos suggestions.

Abbé Laurent MAA NGENDE

Ancien stagiaire et ancien diacre d'Ibamba

lundi 25 février 2008

PETIT SEMINAIRE.CE QU'A ETE LE PREMIER SEMESTRE


Depuis le mois de juillet 2007, le Petit séminaire a une équipe de formateurs composés de 2 prêtres, deux diacres(de venus prêtres depuis le 6 janvier 2008) et deux grands séminaristes en stage dont un est devenu diacre le 6 janvier 2008):

Abbé Peter welo : recteur

Abbé Laurent Maa Ngende : vice-recteur.

Abbé Didier Epambale : animateur spirituel

Abbé Marcel Ndwaya Tati : directeur de discipline

Abbé Benjamin Biayi : directeur d'internat

Maximilien Wango : intendant de la communauté des formateurs.

Le seminaire compte au total 172 élèves.

En gros, le premier semestre s'est bien déroulé. Notons par ailleurs que le manque d'électricité pendant plus de deux mois a été le point sombre de ce semestre.

Pour le moment, le diocèse a trouvé une solution intermédiaire pour résoudre ce problème en nous procurant , par l'abbé Ntesa Jean Marie, un moteur 6 KVA.

Les séminaristes et les formateurs sont tous conscients qu'il faut beaucoup travailler: manuelle met, intellectuellement, moralement et humainement pour maintenir notre séminaire au rang des maisons de formation dignes de ce nom.

Cela exige aussi un renouvellement de la bibliothèque, l'aménagement du bâtiment scolaire, la réhabilitation du plafond du grand dortoir(premier dortoir) et la contruction des nouvelles douches et toilettes, l'achat d'une motopompe très utile pour une maison de formation. Mais aussi des formateurs résidents, avec compétences techniques sures dans les cours des sciences : mathématiques, chimie, biologie, physique.

du coté discipline, nous notons qu'il y a beaucoup de raisons d'espoir. Malgré l'une oou l'autre résistance passagère, notre jeunesse est capable de beaucoup de bien. Elle a besoin d'un bon encadrement et de rigueur. Elle doit aussi accepter de se laisser tailler.

A courant de ce semestre qui vient de s'écouler, un camarade de la première année avait désisté, sept(7) nous ont faussé compagnie pour des raisons d'indiscipline et 13 ont quitté pour mauvais résultats scolaire dont 8 en première année(- de 45%), 3 en III è (- de 50 %) et 2 en IV è (-50%).Un autre n'a pas pu finir pour raison de maladie.

Pour finir, nous affirmons que le premier semestre a été bien clôturé le 31 janvier dans une atmosphère de joie , de prières et d'action de grâce.

Nous demandons à tous les anciens de "Nsibongo" de continuer à assister et soutenir cette chère pépinière. c'est grâce à elle que nous avons notre clergé et tous nos grands du Mai Ndombe.

Nous vous promettons de vous informer régulièrement sur notre séminaire. Nous attendons vos réactions et suggestions.


A. Laurent MAA NGENDE, vice recteur



jeudi 21 février 2008

REQUIESCAT IN PACE


c'est le quatrième anniversaire de décès de l'abbé Jean Jacques Keliki décédé à Inongo et enterré à Inongo. L'abbé Jean Jacques fût ordonné prêtre le 12 aout 2001 à Inongo. Il quitta cette terre des hommes après une courte maladie.

BON ANNIVERSAIRE MGR

A Mgr Philippe tous mes bons vœux pour un heureux anniversaire.
Puisse Le Seigneur Lui accorder la force d'accomplir encore de nombreuses années la belle tâche qu'il réalise au service du peuple d'Inongo et aussi avoir beaucoup de joie au Maindombe qui lui tient tant à cœur


Voyageuse

21 FEVRIER 1938-21 FEVRIER 2008

Mgr l'évêque fête aujourd'hui ses septante ans d'âge. Mgr l'évêque. En soufflant aujourd'hui ses septante bougies, nous demandons au Seigneur de lui donner assez de souffle pour en éteindre davantage.

mercredi 20 février 2008

NOMINATIONS

L'abbé Médard Nkoso Nkumambe est nommé recteur a.i. de la maison diocésaine d'Inongo à Kinshasa (Ndolo). L'abbé Léonard Mbokoso reste procureur.

MGR L’EVEQUE EN VISITE CANONIQUE



Mgr l'évêque est allé aujourd'hui à Nioki. Et demain, il va à Ntandembelo (st André) pour une visite canonique. IL y restera jusque Lundi, le 25 février.


L'abbé Joseph Monshengwo, économe diocésain est allé à Kinshasa aussi pour y suivre une session sur la comptabilité.

samedi 16 février 2008

MGR A INONGO

Mgr l'évêque est arrivé ce matin de Kin ensemble avec les abbés Jean Marie Ntesa, Edouard Ngongo et Joseph Monsengwo.

vendredi 15 février 2008

RENCONTRE SUR LES STRUCTURES SANITAIRES

Depuis hier, les responsables de nos centres de santé(Taketa, Bokoro, Makaw, Mushie, Kutu, Inongo, Mpenzwa) sont réunis, au centre d'accueil(Inongo), pour parler des structures sanitaires du diocèse d'Inongo. Cette rencontre est organisée par le Bureau Diocésain des Oeuvres Médicales(BDOM) que dirige le Dr Pascal Ngara.

jeudi 14 février 2008

CONTENT DU BLOG

Bonjour a tous. Je suis un garçon de Kutu qui vit en Europe depuis 8ans et j'éprouve de la joie de trouver le site du diocèse d'Inongo et de voir les photos de prêtres religieuses et les personnes que je connais depuis Kutu. L'évolution de la science est vraiment très bien et il faut profiter de cela car c'est triste que chez nous au Mai-Ndombe il ya pas les téléphones et internet, mais grâce aux prêtres et religieuses, les gens du diocèse d'Inongo peuvent profite des avantages de science. ca ma fais vraiment la joie de voir les photos de Kutu, Bokoro, Inongo, voir Lonkesa.si celui qui va lire mon Message et qui veut correspondre avec moi, ça me fera la joie.
Bonjour a toute la communauté de sœurs sic de Kutu, surtout à la demoiselle Marie Thérèse. Nous ici, nous sommes pendant l'hiver, nous manquons le soleil il fait froid. La température le matin est de-5 ou moins 4 et la journée on a 4 degré jusqu'a 6 degré. Avec le réchauffement climatique, les hivers ont changé .Il ya peu de neige.
je vous salue tous Bon courage Que le seigneur nous protège tous a bientôt.
Ivinya
(GaBy, puis-je vous demander de donner votre courriel aux blogueurs qui veulent correspondre avec vous)



FAITES CONNAITRE LE VRAI CONGO


Bonjour,
Quelle bonne idée, cette galerie de photos et quel travail. Félicitations à l'heureux initiateur.
Je regarde ces photos et sans vous connaître je vous connais. Les Mgrs tout souriant, plein de dynamisme.
Puis je vois les abbés, les frères, les Pères. Tout souriant, heureux et je me dis celui-là doit être bon vivant il aime rire de tout cœur et les yeux scintillent. L'autre est bien sérieux, là il a l'air un peu timide devant le photographe. Mais ce qui frappe surtout tous ont l'air heureux et pourtant je sais que la tâche n'est pas toujours facile.
Je pense que tous ces photos sont la plupart des abbés qui sont curés, vicaire d'une paroisse. Il y en a 21 je pense. Quelle expérience vous vivez ainsi au milieu des gens!

Parmi ces abbés il y en a sûrement qui ont un ordinateur, d'autres pas et pourtant ce serait tellement bien si chacun de temps en temps partageait quelque chose de sa paroisse sur le blog. Ce serait tellement vivant, et puis je suis certaine que cela intéresserait pas mal de blogueurs ou blogueuses. Le Congo on connaît, mais souvent par ce que l'on en dit par les médias...Mais voir qu'au Congo il y a des gens qui travaillent pour et avec leur peuple pour réaliser quelque chose peut quelques fois inciter à donner un coup de pouce.

Puis il y a des contacts qui peuvent se faire, des partages, des encouragements. Je serai pour ma part très heureuse de pouvoir être en contact avec ces paroisses et partager avec eux de loin, mais de près par le cœur leur travail, leurs soucis et aussi ainsi mieux prendre conscience du travail réalisé et aussi le courage des gens qui travaillent pour améliorer la vie.
Alors je demande, partager votre vie. Je connais déjà la vie d'Inongo, la
Beauté du lac, la rivière Lukenie qui passe à Bokoro. Je connais l'Institut Pastorale qui a des grandes et belles ambitions pour élever le niveau d'enseignement. Un jour j'aimerais pouvoir dire, je connais Nioki où les paroissiens pratiquent l'accueil et le soutien à leurs prêtres...Je connais Kutu...
Je connais la paroisse qui travaille pour les pygmées, qui essaie de les intégrer dans la vie sociale afin de leur faire comprendre qu'ils sont des hommes et des femmes à part entière capable de faire leur place dans la société. J'aimerais connaître toutes les paroisses ainsi, faire connaître ce Congo où l'on travaille pour rebâtir le pays; c'est ce Congo là qui doit être connu, et non celui des médias qui montre le négatif ou la visite de l'un ou l'autre homme politique étranger, qui promet des belles choses et soigne sa petite personne en vue des prochaines élections...
Alors levez vous faites connaître le vrai Congo, ce Congo qui veut se relever, se rebâtir et qui va vers l'avenir.
Le "Blog " est là pour cela, il est lu j'en suis certaine par delà les frontières.
Les abbés, les pères, les frères, les sœurs, les demoiselles faites connaître votre si beau pays et le courage de ses habitants.
Ce sont là les réflexions que je me suis faite quand je me suis aperçu de la galerie de photos. Tant de gens dynamique, des gens avec déjà pas mal d'expérience derrière eux, des autres dans la force de l'âge et puis les jeunes avec leur enthousiasme à renverser des montagnes.
Faites vous connaître, partager votre vie, ne rester pas dans l'anonymat.
Tels sont mes pensées qui en ce moment vers chacun de vous.
Au revoir et à bientôt j'espère.
Voyageuse


jeudi 7 février 2008

DES PHOTOS SUR LE BLOG

Un nouveau lien a été ajouté au blog. Le lien(voir Galérie-Photos/ Photos_album_picassa)se trouve à droite en bas(voir sites/RDC-MAINDOMBE). Il s'agit des quelques photos. Ou allez directemmenet sur : http://picasaweb.google.com/lafraicheur09/Inongo_photos

samedi 2 février 2008

CURRICULUM VITAE MGR LAURENT



Curriculum vitae de Mgr Laurent Monsengwo Pasinya archevêque de Kinshasa

Noms : LAURENT MONSENGWO PASINYA
Lieu et date de naissance : MONGOBELE, le 07-10-193(Diocèse : INONGO)
Ordination sacerdotale : Le 21-12-1963, au Collegio Urbano di
Propaganda Fide, à Rome, par Son Eminence le Cardinal P. AGAGIANIAN, préfet de la Congrégation de Propaganda Fide
Ordination épiscopale : le 04-05-1980, à Kinshasa, par sa Sainteté le Pape JEAN-PAUL I
Fonctions actuelles :
- Archevêque Métropolitain de Kinshasa
- Président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo
- Président de Pax Christi International
Etudes faites :
1946-1951: Etudes primaires à Nioki (diocese d’Inongo)
1951-1957 : Humanités latines mathématiques au Petit Séminaire de Bokoro (diocèse d’Inongo)
1957-1960 : Etudes philosophiques au Grand Séminaire de Kabwe (Archidiocèse de Kananga)
1960-1964 :Etudes théologiques à l’Université Urbanienne Pontificale à Rome
1964-1970 : Etudes bibliques à l’Institut Biblique Pontifical à Rome
1968 : Semestre doctoral à l’Institut Biblique Pontifical à Jérusalem
Etude pratique d’hébreu moderne à l’ULPAN ETZION (Jérusalem)
Grades obtenus :
1964 : Licence en Théologie de l’Université Urbanienne (Rome)
1970 : Doctorat ès Sciences Bibliques de l’Institut Biblique Pontifical(1er Africain Docteur ès Sciences Bibliques)
Rom 1993 : Doctorat honoris causa de la KUL (Leuven)
Langues parlées et/ou écrites : 14
Fonctions occupées :
1962-1964 : Vice-Président de l’Association des Etudiants Congolais à Rome (ASSECO)
1964-1966 : Président de l’ASSECO
1970-1971 Chargé de cours à la Faculté de Théologie Catholique de l’Université Lovanium et Professeur d’Exégèse Biblique au Grand Séminaire Jean XXIII (Kinshasa)
1971-1972 :Professeur associé à la Faculté de Théologie Catholique de l’Université Nationale du Zaïre: Exégèse de l’Ancien Testament, Hébreu biblique et Herméneutique, Théologie Biblique de l’Ancien Testament
1972-1975 :Secrétaire Général Adjoint de la Conférence Episcopale du Zaïre
1972-1980 : Professeur à la Faculté de Théologie Catholique de Kinshasa (FCK)
1974 : Expert à la IIIème Assemblée Générale du Synode des Evêques à Rome
1975-1976 :Représentant Permanent de l’Episcopat du Zaïre auprès du Gouvernement zaïrois (Conseil Exécutif)
1976 : Co-Fondateur avec l’Abbé Jean NYEME TESE des Journées Bibliques Africaines (JBA) devenues en 1987 l’Association Panafricaine des Exégètes Catholiques (APECA)
1976-1980 :Secrétaire Général de la Conférence Episcopale du Zaïre
1980-1981 :Evêque Auxiliaire d’Inongo
1981-1984 :Président du Conseil d’Administration des Facultés Catholiques de Kinshasa (FCK)
1981-1990 :Président du Comité Biblique du SCEAM
1984-1992 : Président de la Conférence Episcopale du Zaïre (CEZ)
1987-1999 : Président de l’APECA
1988-2007 : Archevêque Métropolitain de Kisangani
1987 : Membre du Conseil du Secrétariat Général du Synode des Evêques (réélu en 1990 et en 2001)
1989 : Membre du Conseil du Secrétariat Général du Synode des Evêques pour l’Assemblée Spéciale du Synode pour l’Afrique : Président de la Commission de l’Inculturation
12.12.1991: Président du Bureau Provisoire de la Conférence Nationale Souveraine (CNS)
30.04.1992: Président du Bureau Définitif de la CNS
06.12.1992: Président du Haut Conseil de la République (HCR)
1994-1996 :Président du Haut Conseil de la République-Parlement de Transition (HCR-PT
1994-1997 :1er Vice-Président du Symposium des Conférences Episcopales
d’Afrique et du Madagascar (SCEAM)
1997-2000 : Président du SCEAM
2000-2003 : Réélu Président du SCEAM
06.11.2002 : Vice-Président du Pax Christi Interna-tional
29.07.2004 Président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO)
2007-Président du Pax Christi International
06.12.2007 : Archevêque de Kinshasa et Administrateur diocésain de Kisangani
Sociétés scientifiques :
1975 : Membre de la Studiorum Novi Testamenti Societas (SNTS)
1976 Membre de la « International Organisa-tion for Septuagint and Cognate Stu-dies »
1976 Membre du Conseil Scientifique de la « Concordantia Polyglotta Brepols »
1984-1989 : Membre de la Commission Biblique Pontificale
1984-1989 :Membre de la Commission « Foi et Constitution » du Conseil Œcuménique des Eglises
par José-Roger MABELE,
Secrétaire privé de Mgr Monsengwo

vendredi 1 février 2008

UNE ECOLE COMME TANT D'AUTRES!!!


C'est à 14 km de la cité d'Inongo qu'existe cette école primaire . Sa specificité ? Une école des pygmées ! Une école des parents, donc non mecanisée .

C'est grace au Directeur, diplomé d'Etat en Pédagogie que cette école existe. Il a réuni les parents pour leur faire prendre conscience de l'importance des études pour leurs enfants. Les parents ont accepté de prendre en charge l'école. Mais, ils l'ont accepté sans trop y croire. Car , ils ne contribuent pas assez pour cette école. Et le corps enseigant reçoit chaque mois 200 FC (0,30$). Je dis bien 200 FC. Et le directeur est obligé de se sacrifier(sacrifier sa prime) pour contenter(?) les enseignants qui risquent de déserter. Il doit, en outre, solliciter l'aide ailleurs pour faire fonctionner , malgré tout l'école (craie, stylos, cahiers...)

Les éléves ne sont pas reguliers et viennent quand ils veulent.

La direction est obligée de fermer les yeux. "D'ailleurs, ils sont nombreux aujourd'hui à cause de votre présence", nous a repété le directeur. Ils ferment les yeux aussi sur l'age. On rencontre en première année , les enfants de 12 à 13 ans.

Les batiments, les tableaux, les bancs se passent de tout commentaire.

C'est pourquoi, ils comptent sur tous les hommes de bonne volonté pour les aider .
ceux qui veulent faire quelque chose peuvent contacter nos deux abbés chargés des projets en Europe.
contact : Abbé Emile Nkumu (emile83@hotmail.com)
Abbé Jean Willy Bomoi (mumpebomwi@yahoo.fr)
(0039 33 93 48 61 88)
Au CONGO R.D.
Abbé Joseph Monshengwo (économe)(jtati11@yahoo.fr)
081 503 39 34


les elèves en recréation

le corps enseignant (Le chef d'établissement, 2è à partir de la droite)
Posted by Picasa

UNE ECOLE COMME TANT D'AUTRES ?


Les Elèves dans la classe

Devant le batiment(???) scolaire .

deux enseignants tenant le tableau noir.
Posted by Picasa

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17