vendredi 30 novembre 2007

PENSEE DU JOUR

" Sur un sentier raide et pierreux, j'ai rencontré une petite fille qui portait, sur le dos, son jeune frère. "Mon enfant, lui dis-je,tu portes un lourd fardeau". Elle me regarde et dit :
" Ce n'est pas un fardeau, c'est mon frère" Et quand la peine des hommes m'accable, le mot de l'enfant me rappelle : " Ce n'est pas un fardeau que tu portes, c'est ton frère !" "

samedi 24 novembre 2007

UNE NOUVELLE ENCYCLIQUE

"SPE SALVI" , SAUVES EN ESPERANCE. C'est le titre de la seconde encyclique de Benoit XVI qui sera presentée le 30 nov. 2007 au vatican (www.zenit.org)

mercredi 21 novembre 2007

PENSEE DU JOUR

La valeur d'une personne se mesure toujours au bonheur qu'elle donne aux autres.

Mgr en voyage

Mgr l'évêque a voyagé aujourd'hui pour Kin. Il est allé participer à l'assemblée du groupe Ekolo ya Bondeko et à une rencontre avec le nouveau secrétaire de la commission épiscopale pour les religieux dont il est le président. Mgr Mbembe Paul Anatole est allé aussi à Kin .

samedi 17 novembre 2007

Centenaire St Albert

CENT ANS D'EVANGELISATION DU DIOCESE D'INONGO

CENT ANS D'EVANGELISATION DU MAI-NDOMBE

CENT ANS D'EVANGELISATION DE LA PAROISSE (CATHEDRALE) SAINT ALBERT

IL est beau de voir les chrétiens se rassembler pour une cause commune relative à leur foi. Que Dieu soit loué.
Aujourd'hui, Vendredi le 16 Novembre 2007, aux environs de 16 heures, heure locale, la paroisse a été inondée par différents groupes des jeunes qui préparaient ce grand jour pour leur paroisse- Mère. Mais ce n'est que le début d'un commencement: les bonnes choses commenceront demain.
L'abbé curé Edouard NGONGO, communément appelé Ya Edo, s'est coupé en mille morceaux pour qu'advienne ce jour. Comprenez que c'est après une grande fête diocésaine, avec ce même motif.
Nous souhaitons bon courage et bonne fête à l'abbé curé Edo, ainsi qu'à ses vicaires abbé J.P ISAY et abbé André BOLAS; sans oublier le régent Justin MALIKI.
Que tous les chrétiens de Saint Albert, et tous les autres hommes de bonne volonté, trouvent ici une expression de ma joie si grande.

Jean Bosco Fabrice NTWA

16 novembre 2007 10:08


TRANSPORT AU MAI NDOMBE, UN CASSE -TETE

Un des problèmes cruciaux au Mai Ndombe, c'est le transport. Il suffit de voir les conditions dans lesquelles les gens voyagent et le temps qu'on met à atteindre un lieu, l'état des routes, pour s'en convaincre.

il n'est pas rare d'attendre pendant 2 ou 3 semaines une occasion qui ne se présente pas.

C'est cela qui a poussé la coordination diocésaine d'Inongo à obtenir le système des congés semestriels pour les élèves en lieu et place du congé trimestriels(Noël;pâques) comme dans le reste du pays. Avec deux semaines des vacances, certains élèves mettent une semaine à chercher les occasions et une autre en voyage. Nous pensons encore à cet élève du petit séminaire qui est arrivé chez lui (alors que le système est semestriel ) 4 jours avant la reprise des cours. Il quittait le sud pour le nord et devait emprunter trois ou quatre occasions différentes .

La grande misère, c'est le lac avec ses caprices. Devant la rareté des occasions, les gens font fi de ces conditions exécrables et s'en remettent à la Providence. Il y a déjà eu plusieurs accidents au Lac et le dernier a connu une centaine des morts. Malgré cela, rien n'a été fait. Et la nécessité et le manque d'alternative a cédé le pas à la crainte de l'après accident. Les gens ont repris leurs vieilles habitudes. Ils n'hésitent pas de prendre une embarcation de fortune pourvu qu'ils arrivent.
Il y a donc nécessite de moyens de transport. C'est ce que pense Mgr Philippe, pour qui, sortir le peuple de la misère est une des missions de l'Église. Et pour ce, il faut apprendre au peuple à travailler. S'il doit travailler, il faut l'aider à évacuer le produit de son travail.
Cela a poussé Mgr a entreprendre la construction d'un bateau pour désenclaver notre cher Mai Ndombe. Il compte sur la bonne volonté de chacun et de tous pour achever ce travail qui a commencé , i y a quelques mois.

mercredi 14 novembre 2007

MESSAGE PHONIQUE

DIOCESE D'INONGO

Evêché

Message phonique du 15 nov.2007
Adressé : à toutes les paroisses
De : Mgr l'évêque
Texte

  • En attendant les nominations définitives, l'abbé André Mputu Ngombe est nommé vicaire ad intérim à Kiri.
  • L'abbé Célestin Mbuyulu est nommé vicaire ad interim à Mushie
  • L'abbé Francquy Bolambuli est nommé vicaire a.i. à Mushie
  • Et nous demandons à tous les diacres, futurs prêtres de ne pas se mettre en route pour Kinshasa en ce moment ci. Ils seront informés en temps opportun.

+Philippe NKIERE KENA

Evêque d'Inongo

ST ALBERT, CENT ANS


Le centenaire de l'évangélisation du diocèse d'Inongo, c'est aussi le centenaire de la paroisse St Albert(cathédrale).

Et pour le fêter, le jour du mémoire de St Albert le Grand, patron de la paroisse, a été choisi. Mais, étant donné que le 15 nov. tombe un jeudi, jour de semaine; c'est le 18 nov. , Dimanche, que cet événement sera célébré.

Les délégués de paroisses arriveront le 17 nov.

mardi 13 novembre 2007

Mgr a rencontré.....

Après la rencontre avec les jeunes, Mgr a rencontré les malades et les personnes vivant avec handicap. Il a fini cette série de rencontre avec les fonctionnaires et les intellectuels à qui il a commenté l'histoire de David avec le prophéte Nathan pour dire qu'à l'heure actuelle , beaucoup continuent encore avec cette méthode de David ( tuer Urie et prendre son épouse). Les fonctionnaires et intellectuels ont pour vocation de servir leurs frères et soeurs et pas les asservir.

RENCONTRE MGR-ECCLESIASTIQUES




Posted by Picasa

RENCONTRE MGR-JEUNES

Mgr a entretenu les jeunes sur le danger de la trilogie pouvoir, avoir, valoir.


le vrai salut vient de Dieu et non des choses.
Le ciel commencechauqe fois que nous entrons dans la vie d'un autre pour l'aider, se rejouir avec lui.
Et le succès de la vie, c'est suivre Jésus et non une vedette.
Posted by Picasa

dimanche 11 novembre 2007

« QUE TE DEMANDER SEIGNEUR ? » PRIERE D’UNE BLOGUEUSE

Seigneur,


Me voilà devant toi et je ne sais pas comment commencer.

Que te dire ? Que faut-il demander ?

Le monde va mal ! Notre société va mal.

Et moi aussi je vais mal.

Je ne sais plus quoi penser.

Quand j'écoute la radio,

Quand je regarde la télévision,

Quand je m'en vais me promener sur internet,

Qu'est ce que je vois, qu'est ce que j'entends ?

Les guerres en Irak, les Kamikazes qui se font exploser pour une idéologie,

Et tuent des centaines de gens innocents.

Il y a la faim au Darfour, tous ces enfants qui meurent dans les bras de leurs mamans,

Tous ces chagrins et souffrances ! ! ! ! !

Pourquoi les juifs font ils souffrir les palestiniens ?

Eux qui ont connu tant de souffrances !

Pourquoi les jeunes se donnent ils à la drogue ?

Pourquoi des pédophiles font- ils du mal aux êtres innocents ?

Pourquoi un jeune entre-t-il dans une école et fusille prof et élèves ?

Pourquoi a Inongo le peuple est-il pauvre et beaucoup souffrent de faim ?

Pourquoi les jeunes sont-ils au chômage ?

Pourquoi parmi ce peuple, les jeunes ne peuvent -ils pas faire des études, manque de moyens ?

Pourquoi n'y a-t-il pas les moyens d'alléger la souffrance de ceux qui sont malades ?

Pourquoi chez nous dans ce petit pays, une communauté vote-t-il contre une communauté ?

Pourquoi provoquer une crise qui met l'unité du pays en danger ?

Pourquoi tant de différences entre les hommes, alors que l'on nous a appris que Tu veux le bonheur de tous. On nous a appris que Tu es « Amour » et je vois tant de souffrances.

Alors au fond de moi je crie « Où es-tu mon Dieu ? »

« Es-tu un Dieu indifférent ? »

Comment répondre à cette voix qui me dit « Aime tous ceux que tu rencontres, car tous nous sommes frères et sœurs » Comment trouver le bonheur, mon bonheur à travers cette vie. Car moi aussi je me sens quelques fois abandonné par toi quand je me trouve devant les vicissitudes de la vie. Il y a en mon être toute une révolte qui gronde, et qui dit « à quoi bon de croire encore, tu n'es jamais là…..

A quoi bon de suivre toutes ces observances, cela m'affaiblit au lieu de me fortifier …et j'en veux au monde entier…..

Alors je suis tenté de chercher ailleurs, aller voir si là il n'y a pas mieux et là aussi ma déception est grande…

Que me reste-t'-il ? Tout simplement me mettre devant toi, essayer de faire le vide et te dire:

« Voilà, je suis là, les mains vides….je suis là avec mes espoirs d'une vie meilleure, mais je suis là aussi avec toutes mes questions, mes révoltes, mes abandons à ton égards »Et je sais aussi que Tu me pardonnes.

Pour terminer ma prière et ma confession Seigneur, je te fais encore une demande. Fais que ma vie soit prière, qu'à travers ma prière je puisse porter un peu d'amour là où tu m'as placé. Amen »








jeudi 8 novembre 2007

COMMENT ETRE PRETRE, RELIGIEUSE, AUXILIAIRE D’APOSTOLAT AUJOURD’HUI

Comment être prêtre, religieuse, assistant pastoral ici à Inongo en cette année du Centenaire

C'est le sujet de l'entretien que Mgr l'évêque a eu aujourd'hui avec les prêtres, religieuses, auxiliaire de l'apostolat, assistants Pastoraux dans la salle épiscopale.

« Nous sommes en crise dans une société en crise » a martelé Mgr l'évêque. Et dans cette crise, la plupart du temps, nous cherchons des boucs émissaires à sacrifier. La faute, c'est toujours l'autre. La cause de la crise, c'est l'autorité, les autres.

Mais Dieu, lui, se montre différent. La différence, c'est qu'IL ne se met pas à coté, mais entre dans la vie des hommes, se fait l'un de nous par son Fils. Il se fait chair de notre chair. Il a pris son Fils et l'a fait pécher pour que personne dans son péché ne se sente abandonné (Is. 9, 14-16). Plus pauvre nous sommes, plus proche se fait Dieu. Non seulement il ne nous abandonne pas, mais prend le signe d'un enfant, d'un faible. S'approcher de ceux qui sont humbles, petits parce que nous le sommes nous-mêmes, c'est imiter Dieu.

C'est quand cette assurance (que Dieu ne nous abandonne pas) n'existe plus qu'on vit dans la peur. On se fait l'idée d'un Dieu inquisiteur, surveillant, sévère. Notre peu d'empressement à nous confesser ne provient-il pas de cette idée qu'on se fait de Dieu ? Une mauvaise conception de Dieu, qui entraine une mauvaise conception de nous-mêmes.

Parce que Dieu ne nous abandonne pas, il n'y a pas à se décourager. Ainsi, nous sommes capables nous aussi d'encourager les autres, le peuple. C'est cela qui manque à notre monde. Manque des prophètes pour le dire. Des prophètes pour montrer que Dieu, dans cette crise, veut nous guérir, veut porter notre souffrance.

A la fin de l'entretien, les prêtres sont allés en carrefour pour répondre aux questions suivantes :

En quoi notre population d'Inongo, t'aide-t-elle à croitre dans ton ministère sacerdotal ?

Quelle est la misère la plus grande de notre population ?

Que faire pour être prêtre selon la volonté de Dieu.


mardi 6 novembre 2007

ETRE PARENTS AUJOURD’HUI A INONGO

Etre parents aujourd'hui à Inongo

Mgr l'évêque a rencontré aujourd'hui les parents de la paroisse St Albert pour une causerie.

Mgr et parti du texte de la Bible rapportant l'histoire de David qui a pleuré son Fils Absalon, ce fils qui voulait pourtant le tuer et prendre le pouvoir. Le cœur de David symbolise celui de Dieu pour qui l'homme est plus que le pouvoir, plus que l'argent. C'est aussi le cœur des parents, ceux que Dieu a béni « Il les bénit, homme et femme » pour qu'à leur tour ils deviennent une bénédiction pour pour leurs enfants. Cette bénédiction, c'est aussi une vocation qu'ils ont reçue, une triple vocation.

La vocation d'être prophètes : guetteurs et veilleurs pour leurs enfants. Veiller sur les enfants, veiller sur leurs pas, les avertir, les prévenir , les aider à grandir selon la volonté de Dieu, en leur assurant une éducation adéquate.

La vocation de prêtres : les parents ont reçu la mission d'aider les enfants dans leur union avec Dieu, union avec les autres enfants . Une unité dans l'amour. Les aider à se pardonner les uns aux autres.

Les parents sont aussi rois. Ils doivent apprendre à leur enfant leur dignité d'homme. La dignité qu'ils doivent respecter dans les autres, différents d'eux. Cette dignité qui leur rappelle qu'ils ne sont pas des esclaves. Les parents ont le pouvoir de faire grandir les enfants, de les mettre debout. Les aider à éviter la paresse.

A la fin de l'exposé, la question a été posée aux parents : « Que devons nous faire, nous parents d'Inongo, pour que nous retrouvions notre vocation ? »

« Se remettre à Dieu, prendre conscience de la grande responsabilité que nous avons, resserrer nos liens d'unité entre nous parents pour que les enfants n'entendent qu'un son de cloche, participer régulièrement à ce genre de conférences pour nous instruire davantage ». Telles furent les réponses des parents, heureux et conscients du grand travail qu'ils ont pour l'éducation des enfants.




Posted by Picasa

NECROLOGIE

L'épouse du conseiller Nzentolo(conseiller d'enseignement) et maman de notre grand séminariste Emmanuel Nzentolo nous a quittés ce matin , à Inongo,après une longue maladie. Requiescat in pace.

lundi 5 novembre 2007

Posted by Picasa

LA TOUSSAINT A SAINT JEAN BAPTISTE

Mgr l'évêque, qu'accompagnaient les abbés Joseph Monshengwo, Peter Welo, Claude Bobo et Henri godé MbawMbaw, a célébré la Toussaint à St Jean Baptiste, la deuxième paroisse de la cité d'Inongo.

Dans son homélie, il a souligné que la sainteté est une grâce que le Seigneur accorde aux siens, loin de leurs mérites. Ceux qui viennent de la grande épreuve, qui ont lavé leurs vêtements et les ont purifiés dans le sang de l'agneau le reconnaissent : « louange, gloire, sagesse et action de grâce à notre Dieu. ».C'est au Seigneur d'abord que reviennent la gloire et l'honneur.

Si la sainteté requiert l'humilité, elle est aussi une invitation à tout le monde sans distinction de nations, races, langues. Tous, nous sommes appelés à devenir saints. C'est pourquoi, nous sommes marqués par le sceau. Sceau de l'amour, amour de Dieu et du prochain. Cet amour qui s'appelle miséricorde, justice, paix, pureté,…

Amour qui a fait de ceux que nous célébrons aujourd'hui vainqueurs, de ce monde. Ce même amour qui fait des vivants et des morts membres d'une même famille. Amour qui nous rassemble dans cette Eucharistie, préfiguration du grand rassemblement à venir.

A la fin de l'Eucharistie, Mgr a annoncé que les ordinations sacerdotales et diaconales auront lieu le 6 janvier 2008 à St Jean Baptiste. Une nouvelle qui a réjoui les chrétiens qui n'ont pas attendu pour remercier, par leur curé abbé Robert Mbumbe, Mgr qui leur a fait cet honneur en cette année du centenaire.




Posted by Picasa



Posted by Picasa

vendredi 2 novembre 2007

QU'ILS REPOSENT EN PAIX !

Une pensée spéciale aujourd'hui, pour nos frères et soeurs qui ont quitté cette vie et non la VIE.
Que le Seigneur envoie son esprit souffler sur les os dessechés et redonnent vie aux notres.
Posted by Picasa

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)